La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

A l’approche de la sortie de Fast And Furious 9 au cinéma, revenons sur l’ensemble des films de la franchise. Ci-dessous, vous trouverez un classement du moins bien au meilleur film de la série Rapides et Dangereux, ainsi baptisé par nos amis Québécois. Ce classement n’intègre pas les deux courts-métrages de la franchise, Turbo-Charged Prelude et Los Bandoleros. Le classement se concentre uniquement sur les films « Fast and Furious ».

  • 10. Tokyo Drift

fast-and-furious-tokyo-drift-movie-picture-01
Lucas Black et Nathalie Kelley dans Fast and Furious : Tokyo Drift.

Sorti en 2006, « Fast and Furious : Tokyo Drift » est le troisième film de la saga. Il marque l’arrivée de Justin Lin et du scénariste Chris Morgan sur la franchise. Initialement, l’histoire devait mettre en scène Dominic Toretto à Tokyo apprenant à drifter et en train d’enquêter sur le meurtre d’un de ses amis. Incapable de faire revenir les membres de la distribution originale, la production décide d’en faire un film distinct de la franchise.

Le film met en avant une discipline de sport automobile, le drift. L’histoire suit Sean Boswell, un lycéen passionné de voitures, qui est envoyé à Tokyo chez son père. Sean fait la rencontre de Han qui l’initie au Drift afin de battre D.K., le neveu d’un chef Yakuza. Lors d’une course, Han est percuté par un automobiliste et sa voiture explose.

Le casting se compose entre autre de Lucas Black, Sung Kang, Bow Wow et de Jason Tobin. Suite à de mauvaises projections tests, Vin Diesel a accepté de faire un caméo en échange des droits de la franchise Riddick.

Pour information, le personnage de Han trouve ses origines dans un tout autre film. Il apparait dans « Better Luck Tomorrow », le second long-métrage de Justin Lin réalisé en 2002. Le film est centré sur de jeunes Américains d’origine asiatique qui se tournent vers le crime par ennui. Si « Better Luck Tomorrow » n’est pas à proprement parler un film Fast and Furious, le réalisateur a confirmé que le film se déroule dans le même univers. Même si Jason Tobin y incarne un autre personnage.

Avec le retour de Sung Kang dans les autres films, la chronologie de la saga Fast and Furious est bouleversée.

« Fast and Furious : Tokyo Drift » ne marque pas vraiment les esprits et réalise le plus mauvais score de la saga. Avec un budget de 85 millions, le film rapporte un peu plus de 159 millions de dollars au box-office mondial.

  • 09. Hobbs and Shaw

hobbs-and-shaw-movie-picture-01
Luke Hobbs (Dwayne Johnson) et Deckard Shaw (Jason Statham) dans Fast and Furious : Hobbs and Shaw.

En 2019, le premier spin-off de la saga débarque sur nos écrans. Réalisé par David Leitch, le réalisateur de « John Wick » et de « Deadpool 2 », le film est une nouvelle fois écrit par Chris Morgan.

Nous retrouvons au casting Dwayne Johnson, Jason Statham et Helen Mirren. Hobbs et Shaw vont devoir faire équipe pour combattre Brixton, un terroriste augmenté par des implants cybernétiques. Interprété par Idris Elba, il appartient à un groupe appelé Eteon, qui menace le monde avec un virus mortel. Ils sont rejoints par une agente du MI6, qui n’est autre que la sœur de Deckard Shaw, interprétée par Vanessa Kirby. Le film compte plusieurs cameos, notamment de Ryan Reynolds et Kevin Hart.

Si le long-métrage nous promettait une sorte de « Tango & Cash 2.0 », le film peine à convaincre, et n’a plus rien de « Fast and Furious ». Le film appelle une suite, qui serait encore en développement. La rumeur voulait que Keanu Reeves interprète le leader du groupe Eteon.

Pour un budget de 200 millions, le film a rapporté 760 millions de dollars au box-office mondial.

  • 08. Fast and Furious 9

fast-and-furious-9-movie-picture-03
Dominic (Vin Diesel) et son frère Jakob (John Cena)

Sorti en 2021, Fast and Furious 9 marque le retour de Justin Lin. Absent depuis Furious 7, le réalisateur revient à la barre pour le premier volet d’une trilogie qui doit clôturer la saga principale.

Après avoir affronté Cipher (Charlize Theron), une cyberterroriste, dans The Fate of The Furious, la famille de Dom est une nouvelle fois menacée. Dans Fast and Furious 9 Dom mène une vie tranquille auprès de Letty et de son fils Brian. Un fils issu de sa liaison avec Elena (Elsa Pataky). Une vie paisible qui va être de courte durée puisque Dom va devoir affronter les démons de son passé. Après avoir reçu un message de détresse de Mr Personne (Kurt Russell) l’équipe se mobilise une nouvelle fois. L’équipe de Toretto se rassemble pour démanteler un complot à échelle mondiale, qui pourrait plonger le monde dans un black-out total. Un complot mené par le tueur le plus implacable qu’ils aient jamais affronté, aussi redoutable avec une arme que derrière un volant : Un homme qui n’est autre que le frère désavoué de Dom, Jakob (John Cena).

Quand Dom est sorti de prison pour l’agression de Kenny Linder, Dominic a tenu son frère comme responsable de la mort de leur père. C’est pourquoi, il lui a demandé de partir. Les acteurs de ‘Tokyo Drfit‘ : Lucas Black, Bow Wow et Jason Tobin sont également présent. La menace du film est le projet Ares, un système qui peut prendre le contrôle de tous les appareils électroniques de la planète. Nous apprenons que fameux système a également un lien avec Han (Sung Kang). Ares est le projet d’un couple de scientifique et la clé d’activation n’est autre que l’ADN de leur fille, El (Anna Sawai). Après les évènements de Fast and Furious 6, M Personne a demandé à Han de le voler. Cependant, le couple de scientifique a été assassiné par des hommes qui convoités également l’objet. Han a recueilli la jeune fille. Lorsqu’il s’est avéré que l’un des agents de M Personne était un traître, et que Deckard Shaw (Jason Statham) est apparu, M Personne en a profité pour simuler la mort de Han.

Les choses rentrent dans l’ordre à la fin du film avec un barbecue des familles. Cipher est toujours en fuite.

Pour un budget de 200 millions, le film a rapporté – pour le moment – une peu plus de 508 millions de dollars au box-office mondial.

Le résumé et les spoilers de Fast and Furious 9 expliqués

  • 07. 2 Fast 2 Furious

2-fast-2-furious-movie-picture-01
Paul Walker dans 2 Fast 2 Furious.

Suite au succès du premier épisode, Universal Pictures souhaite rapidement enchainer sur une suite. Vin Diesel s’est vu offrir 25 millions de dollars pour reprendre le rôle de Dominic Toretto. Toutefois, déçu par une première version du scénario, le comédien a préféré tourner « Les Chroniques de Riddick ».

Sorti en 2003, le film est réalisé par John Singleton d’après un scénario de Michael Brandt, Derek Haas et Gary Scott Thompson. L’intrigue suit Brian O’Conner et son ami d’enfance Roman Pearce, joué par Tyrese Gibson, qui vont faire tomber pour le FBI un baron de la drogue de Miami. Initialement, Ja Rule devait reprendre son rôle d’Edwin du premier opus. Mais suite à des caprices de la star, le personnage est remplacé par Tej, interprété par Ludacris. Nous avons aussi Eva Mendes dans le rôle de Monica Fuentes, une agente sous couverture, Devon Aoki en Suki et Cole Hauser en antagoniste.

Parmi les séquences mémorables, nous pouvons citer la fameuse scène où Brian roule tout en fixant les yeux de Monica. Celle où son personnage roule à l’envers sur l’autoroute et la séquence finale quand sa voiture atterri sur un bateau.

Pour un budget de 76 millions le film rapporte au studio un peu plus de 236 millions de dollars au box-office mondial.

  • 06. Fast and Furious 8

The-Fate-of-the-Furious-Fast-and-Furious-8
Luke Hobbs (Dwayne Johnson) et Dominic « Dom » Toretto (Vin Diesel) dans Fast and Furious 8.

Sorti en 2017, « The Fate of The Furious » est réalisé par Felix Gary Gray, à qui nous devons « Braquage à L’Italienne » ou encore « Un Homme à Part ». Un tournant opéré tout en douceur depuis le sixième opus vient se confirmer. Avec le huitième film, qui conclut et lance une nouvelle trilogie, la saga est désormais dans le genre action espionnage à l’international.

Dans « Fast and Furious 8 », Letty et Dom mènent une vie paisible à la Havane. Une tranquillité de courte de durée pour Dom qui reçoit la visite de Cipher. Une cyberterroriste responsable des évènements des deux films précédents interprétée par Charlize Theron. Elle le fait chanter pour qu’il trahisse sa famille. Nous apprenons que Cipher a kidnappé Elena, l’ex-petite amie de Dom, ainsi que son fils qu’elle a secrètement eu entre les sixième et septième opus. Cipher souhaite que Dom l’aide à obtenir des bombes nucléaires en échange de leur vie.

Quand Dom trahit sa famille, Monsieur Personne mobilise toute l’équipe pour l’arrêter. Alors qu’Elena est assassinée sous les yeux de Dom, il parvient à libérer son fils. Il reçoit l’aide des frères Shaw, apparemment pas si méchant que ça, et de leur maman, jouée par Helen Mirren. A la fin, Cipher prend la fuite et Deckard Shaw arrive au repas de famille avec le fils de Dom qui est baptisé Brian.

Côté casting, tout le monde rempile sauf le personnage de Mia joué par Jordana Brewster. Le film est tellement dans la surenchère que pour les moments mémorables, j’ai juste envie de citer Hobbs qui détourne une torpille d’un sous marin nucléaire avec une seule main.

Avec un budget de 250 millions, « Fast and Furious 8 » rapporte un peu plus d’un milliard de dollars au box-office.

  • 05. Fast and Furious 6

The-Fast-and-the-Furious-6-Movie-Picture-06
Sung Kang, Ludacris, Gal Gadot, Vin Diesel, Paul Walker et Tyrese Gibson dans Fast and Furious 6.

En 2013, le sixième épisode déboule dans les salles de cinéma. Après l’aspect « Expendables » du cinquième opus, ce nouveau volet incorpore des éléments de film d’espionnage et d’aventure. Une nouvelle fois, l’objectif est de faire évoluer les personnages. Ne pas rester sur les acquis, dans l’espoir d’augmenter encore le nombre de spectateurs.

Côté casting tout le monde rempile. Alors que Dominic Toretto est en couple avec Elena et que Mia et Brian élève leur fils Jack, Hobbs les informe que Letty est vivante. Amnésique après son accident dans le quatrième opus, Letty est membre d’une organisation de mercenaires. Dirigée par Owen Shaw, interprété par Luke Evans, cette équipe est en quelque sorte la version maléfique de celle de Toretto. Hobbs propose à notre équipe bien aimée une amnistie pour tous leurs crimes en échange de leur aide pour arrêter Shaw. Ce nouvel épisode vient conclure une trilogie qui a débuté avec le quatrième opus et en lance une nouvelle.

Nous apprenons qu’Owen Shaw travaillait avec Arturo Braga, l’antagoniste de « Fast and Furious 4 ».

Parmi les moments mémorables, citons la séquence finale où des harpons et des voitures poursuivent un énorme avion sur ce qui doit être la plus longue piste du monde. Nous assistons aussi au sacrifice de Gisele pour sauver Han. Un moment clé du film résume à lui seul le tournant emprunté par la saga. Il s’agit bien évidement du passage ou Dom se jette dans les airs pour sauver sa bien aimée. Désormais, tant qu’elles sont follement inventives et absurdes, les scènes d’action ne respecteront plus les lois de la physique.

Enfin, l’épisode de Tokyo se rattache au canon principal de la franchise grâce à une pirouette scénaristique. Dans une scène post-générique, qui revisite son accident de voiture de « Tokyo Drift », nous découvrons que Han est parti à Tokyo suite à la disparition de Gisele. Nous apprenons que Deckard Shaw, interprété par Jason Statham, est responsable de sa mort. Ce qui nous mène aux évènements de « Fast and Furious 7 ».

Pour un budget estimé entre 160 et 260 millions, « Fast and Furious 6 » rapporte un peu plus de 788 millions de dollars au box-office mondial.

  • 04. Fast and Furious 4

fast-and-furious-4-movie-picture-01
Paul Walker et Vin Diesel dans Fast and Furious 4.

Après avoir proposé un reboot de la saga en 2006 avec « Tokyo Drift », Justin Lin réalise en 2009 « Fast and Furious ». Vin Diesel rejoint Neal H. Moritz à la production, il produira également les films suivants.

Imaginé lui aussi comme un soft-reboot de la franchise, nous retrouvons dans ce quatrième opus le quator du premier film à savoir Vin Diesel, Paul Walker, Jordana Brewster et Michelle Rodriguez. Sung Kang, qui interprète Han, est présent dans l’introduction et Gal Gadot y fait sa première apparition.

Écrit par Chris Morgan, l’intrigue voit Brian O’Conner et Dominic Toretto faire à nouveau équipe pour venger la mort de Letty et faire tomber le chef d’un cartel de drogue, Arturo Braga. Avant de disparaitre, Letty avait infiltré le cartel pour le FBI qui en échange lui assuré un casier vierge pour Dom. Parmi les séquences mémorables, citons la scène de fight entre Dom et Bria. Ou encore la séquence finale quand Dom élimine Fenix.

Si le public est heureux de retrouver le casting original, le quatrième opus ne rencontre pas le succès escompté. Bien que l’action passe un niveau au dessus, le film est semblable au premier opus avec des acteurs et des personnages plus âgés et des voitures plus récentes.

Avec un budget de 85 millions, Fast and Furious 4 rapporte un peu plus de 363 millions de dollars au box-office mondial.

  • 03. Furious 7

Fast-and-Furious-7-Movie-Picture-22
Paul Walker et Vin Diesel dans Fast and Furious 7.

Pour le septième opus de la franchise, Justin Lin laisse la main au réalisateur James Wan. « Fast and Furious 7 » débute là où s’est arrêté le film précédent. Deckard Shaw, interprété par Jason Statham, veut venger son frère Owen, qui est dans le coma. Il décide de s’attaquer à l’équipe de Toretto et cause l’accident de Han avant de faire exploser la maison de Dom. Dominic se rend à Tokyo pour rapatrier le corps de son ami à Los Angeles. Lucas Black reprend son rôle de Sean Boswell le temps d’un cameo.

En parallèle, Deckard s’attaque à Hobbs et Elena. Un agent gouvernemental, Monsieur Personne, interprété par Kurt Russell, va recruter l’équipe de Dom. Il leur confie la mission de récupérer un programme informatique appelé l’Œil de Dieu et sa créatrice, Ramsey, jouée par Nathalie Emmanuel. En échange, ils pourront utiliser le dit programme pour arrêter Deckard. Après moult péripéties, Deckard se fait arrêter.

Parmi les scènes mémorables du film, nous avons le premier face à face entre Toretto et Deckard. Les voitures de notre équipe parachutées dans les airs. Ou encore Dom qui attache des bombes à un hélicoptère tout en étant au volant de sa voiture.

Initialement prévu pour 2014, le film est sorti en 2015. « Fast and Furious 7 » a été marqué par la disparition tragique de l’acteur Paul Walker. Lors d’un évènement caritatif, le comédien, passager d’une Porsche Carrera GT, ainsi que le conducteur Roger Rodas sont décédés dans un accident de la route. La disparition est un véritable choc pour James Wan, les acteurs et la production.

Pendant plusieurs semaines, la question d’annuler le film s’est posée. Après plusieurs mois de réflexion, la décision a été prise de ne pas le remplacer et de réécrire son personnage. L’objectif et de permettre à Brian de se retirer de l’équipe pour être avec sa famille tout en rendant hommage à Paul Walker. Afin de finaliser les scènes, la production s’est approchée de la maison d’effets visuels Weta Digital de Peter Jackson. Cependant, Weta Digital est très limité par la qualité des matériaux de référence disponibles pour l’apparence physique de Paul Walker.

Afin d’éviter de recréer le corps entier du comédien, ses frères Caleb et Cody Walker sont engagés comme doublure corps, mais aussi pour la voix. L’objectif est de superposer le visage de Paul Walker sur celui de ses frères. Deux techniques sont utilisées, un visage recrée par ordinateur et l’utilisation de séquences plus anciennes. Dans le film final, le visage de Paul Walker est superposé aux corps de ses frères dans 350 plans. 260 utilisent un visage généré par ordinateur, tandis que 90 réutilisent des séquences réelles du visage du comédien issues d’anciennes scènes.

Fast-and-Furious-7-Cody-Walker-Set-Picture-03
Cody Walker, le jeune frère de Paul, dans Fast and Furious 7.

Avec un budget estimé entre 190 et 250 millions de dollars, « Fast and Furious 7 » a rapporté plus d’1,5 milliard de dollars au box-office mondial. Le film est le plus rentable de la franchise après seulement douze jours d’exploitation. Au moment de sa sortie, « Fast and Furious 7 » est le quatrième film le plus rentable de tous les temps.

  • 02. Fast Five

Fast-Five-Photo-Promo-04
Paul Walker et Vin Diesel dans Fast Five.

Conscient du potentielle de la franchise et de l’attachement du public pour les personnages, un cinquième film est rapidement mis sur les rails. Universal Pictures, Justin Lin, Vin Diesel et le scénariste Chris Morgan décident d’orienter la saga vers une franchise d’action.

Le film reprend là où le quatrième opus s’est arrêté, Dom qui s’échappe de prison avec l’aide de Mia et de Brian. Mia et Brian se rendent à Rio de Janeiro chez Vince. Matt Schulze reprend son rôle du premier opus. Dans le besoin, ils acceptent de participer à un vole de voiture dans un train. Cependant, l’une des voitures appartient à un baron de la drogue, Hernan Reyes. Les choses s’enchainent et l’équipe décide se reformer une dernière fois pour voler la fortune de Reyes afin de financer leur vie de fugitif. Ils sont rejoints par les personnages des opus précédents, à savoir Roman, Tej, Giselle, Han, Tego et Santos.

Deux nouveaux personnages phares de la saga font leur apparition. L’agent du FBI Luke Hobbs, interprété par Dwayne Johnson, qui doit traquer Dom et son équipe, et l’officier de police Elena Neves, jouée par Elsa Pataky.

Parmi les séquences cultes, nous pouvons citer le saut en voiture de Dom et Brian, les discours poignants de Dom sur la famille. La scène de fight entre Hobbs et Dom. Et la séquence finale avec Dom et Brian qui trainent un coffre fort dans les rues de Rio. Ce changement de genre pour la franchise apporte un véritable vent de fraicheur au cinéma d’action Hollywoodien ! Pour les besoins d’une scène post-générique, Eva Mendes reprend son rôle de Monica Fuentes du second opus. Elle informe Hobbs que Letty est vivante.

Avec un budget de 125 millions, le film cartonne au box-office mondial, il rapporte un peu plus de 626 millions de dollars.

  • 01. The Fast and The Furious

The-Fast-and-The-Furious-2001-Movie-Picture-02
Le casting de The Fast and The Furious.

Sorti en 2001, « The Fast and The Furious », qui s’intitule à l’origine Redline, est éalisé par Rob Cohen d’après un scénario de Gary Scott Thompson, Erik Bergquist et David Ayer. Le film suit un agent du FBI (Paul Walker) sous couverture qui infiltre un groupe de voleurs fans de courses de rue et de Corona.

Parmi les moments mémorables du film, nous avons Dom qui donne une leçon à Brian après une course de rue. La scène finale filmée au ralenti qui implique une course entre Brian, Dom et un train. A la fin, Brian remet les clés de sa Toyota Supra à Dom pour qu’il s’échappe au Mexique. « The Fast and the Furious » fait parti d’une série de films du début des années 2000 mettant en scène des courses de voitures et de motos. Citons « 60 Secondes Chrono », « Torque » ou encore « Biker Boyz ».

Plus simple et plus réaliste que les autres films de la saga, le long-métrage reste toujours à ce jour notre favoris.

Ce premier film est un succès au box-office mondial, pour un budget de 38 millions il a rapporté au studio un peu plus de 207 millions de dollars.

Tout savoir sur Fast and Furious :

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.