La chaîne Youtube Pop N Chill consacre une vidéo à The Matrix Online, le prequel de Matrix 4.

Alors que Fast and Furious 9 sera prochainement dans nos salles et que le titre de la saga de Dominic Toretto est connu de tous, saviez-vous que la franchise aurait pu porter un tout autre nom ? Redline !

De Redline à The Fast and The Furious

En 2001, « The Fast and The Furious » débarque dans les salles. Réalisé par Rob Cohen d’après un scénario de Gary Scott Thompson, Erik Bergquist et David Ayer. Le film produit par Neal H. Moritz, le producteur de tous les films de la saga, s’inspire de plusieurs œuvres existantes.

Comme nous le révèle la vidéo de la chaîne youtube Pop’N Chill consacrée à la success story de Fast & Furious, initialement, le film s’intitulait « Redline » avant d’être changé en « The Fast and the Furious ». En effet, Roger Corman a cédé les droits du titre de son film de 1955 à Universal.

Les origines de la saga Fast and Furious

Officiellement, le film est basé sur un article de Vibe intitulé « Racer X ». Écrit en 1998 par Kenneth Li, l’article s’intéresse au rodéo, des courses automobiles illégales, dans les rues de New York. L’auteur fait notamment le portrait du coureur Rafael Estevez. Suite à la lecture de l’article, Rob Cohen contacte le producteur Neal H. Moritz qui présente par la suite un scénario à Universal Pictures.

Un remake de Point Break et The Legend of Speed ?

Officieusement, certains diront que le film est un remake du film hong-kongais « The Legend of Speed » sorti en 1999. D’autres diront qu’il s’agit d’un remake de « Point Break », le film de Kathryn Bigelow sorti en 1991. Les planches de surf sont remplacées par des voitures.

Dans les faits, « Redline » est plutôt un remake de « No Man’s Land », intitulé « 260 chrono » en français. Sorti en 1987, le film met en scène un policier, incarné par D.B. Sweeney, qui infiltre un gang de voleurs de voitures. Le policier sous couverture se lie d’amitié avec l’un des voleurs, interprété par Charlie Sheen, et tombe amoureux de la sœur de ce dernier.

Le résumé et les spoilers de Fast and Furious 9 expliqués

L’histoire de The Fast and The Furious

« Fast and Furious » suit un agent du FBI sous couverture qui infiltre un groupe de voleurs fans de courses de rue et de Corona. Côté casting, Paul Walker est le premier acteur à avoir signé pour participer au film. Pour le rôle de Dominic Toretto, le studio souhaitait Timothy Olyphant. Ayant joué dans « 60 Secondes Chrono » l’année précédente, le comédien a refusé le rôle.

Vin Diesel accepte le rôle de Toretto après avoir effectué plusieurs changements sur le personnage. Les deux comédiens sont rejoints par Jordana Brewster et Michelle Rodriguez, c’est le début du quator de la franchise « Fast & Furious ». La suite de l’histoire vous la connaissez, le film est un succès et Fast and Furious devient une franchise phare d’Universal Pictures.

Le succès du film est tel que l’industrie du jeu vidéo va rapidement s’intéresser au monde du tuning. Electronic Arts sort les jeux « Need for Speed : Underground » en 2003 et 2004.

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.