Véritable cadeau pour les fans du réalisateur et de DC Comics, le Snyder Cut de Justice League est une bande-dessinée qui prend vie sous nos yeux. Le film de Zack Snyder devait faire l’objet de deux suites dont l’intrigue est évoquée à maintes reprises dans le Snyder Cut. Que devait raconter Justice League 2 et 3 ? Vous trouverez la réponse ci-dessous.

L’histoire de Zack Snyder devait s’étendre sur pas moins de cinq films. Un long-métrage autonome introduisant Superman (Man of Steel), la rencontre entre le fils de Krypton et le Chevalier Noir de Gotham City (Batman V Superman), une réunion des personnages principaux de DC Comics (Justice League) qui aurait fait l’objet de deux suites. En effet, Justice League devait prendre la forme d’une trilogie ambitieuse.

La conclusion de Zack Snyder’s Justice League, communément appelé le Snyder Cut, met en place deux films qui ne seront peut-être jamais réalisés. Dans une interview avec VanityFair, le réalisateur a expliqué ses choix et dévoilé ses plans pour les suites de Justice League dont le second opus aurait été inspiré par l’intrigue du crossover ‘Final Crisis‘ (2008-2009) de Grant Morrison.

Attention, tout ce qui suit contient des spoilers massifs sur Zack Snyder’s Justice League, si vous n’avez pas encore vu le Snyder Cut, je vous encourage à mettre cet article dans vos favoris et d’y revenir plus tard.

zack-snyder-s-justice-league-do-not-disturb

La trilogie Justice League

Lors du développement de Justice League, la volonté de Zack Snyder était de proposer un premier film intermédiaire, précédé de Man of Steel et de Batan V Superman, avant de conclure son arc narratif avec deux autres films, Justice League 2 et Justice League 3.

Critique du Snyder Cut de Justice League

Des suites qui ne devraient pas voir le jour, bien qu’avec le Snyder Cut et la stratégie du multivers de Warner Bros et DC Films cela serait du domaine du possible : ‘Je ne pensais pas que je serais ici à parler d’une version restaurée de Justice League, alors il ne faut jamais dire jamais‘, a déclaré Zack Snyder.

Le Knightmare : Un futur possible pour le DC Extended Universe

A la fin du Zack Snyder’s Justice League, une nouvelle vision cauchemardesque de Bruce Wayne sert de prélude aux suites. Cette vision d’un avenir apocalyptique – qui n’est en réalité pas tout à fait l’avenir de nos personnages – a toujours été prévu dans l’arc narratif du réalisateur. Toutefois, cette séquence a été entièrement retournée à l’automne 2020 avec Ben Affleck, Joe Manganiello, Amber Heard, Ray Fisher, Ezra Miller et Jared Leto.

Initialement, Warner Bros était opposé à l’idée de cette nouvelle séquence : ‘Ils ne voulaient pas que je suggère d’autres films à venir. Ils voulaient que je fasse un cul-de-sac narratif autant que possible. Je leur ai dit : ‘Écoutez, ce n’est pas le genre. Ce n’est pas le genre de la bande dessinée de terminer l’histoire, que nous en fassions [un autre] ou non.‘, explique le réalisateur.

Une séquence qui se déroule dans le même monde apocalyptique qui est apparu à Bruce Wayne dans Batman v Superman. Une vision où Bruce se voit dans un monde apocalyptique assiégé par des Parademons, qui constituent l’armée de Darkseid. Un avenir alternatif qui montre ce qui se passera si les forces de Darkseid parviennent à conquérir la Terre. Uxas (Darkseid) et son armée sont à la recherche d’une chose connue dans le lore de DC sous le nom d’Équation Anti-Vie, une formule mystique cachée quelque part sur Terre et qui donne à Darkseid le pouvoir de prendre le contrôle de tout être sensible, supprimant ainsi le pouvoir du libre arbitre et lui permettant de régner sur l’univers. La présence de l’Équation Anti-Vie sur Terre est d’ailleurs confirmée à Uxas par Steppenwolf dans Zack Snyder’s Justice League.

zack-snyder-s-justice-league-ben-affleck-batman-01

Toujours dans Batman v Superman, nous voyons Flash, qui sort d’un vortex, avertir Bruce Wayne que Lois Lane est la clé avant de disparaitre. Bruce se réveille une seconde fois sans comprendre ce qu’il vient de se passer. Si nous savons tous que Flash est capable de voyager dans le temps, cette explication est donnée dans Zack Snyder’s Justice League. Barry confie que lorsqu’il approche de la vitesse de la lumière ‘des choses folles arrivent au temps‘. Les rêves qui hantent Bruce Wayne sont des effets secondaires des perturbations causées par le speedster écarlate. Nous revenons plus tard sur ces visions d’un futur alternatif…

Dans le Snyder Cut, Cyborg est aussi victime d’une vision de ce futur alternatif. C’est également l’agissement de Flash qui déclenche cette vision chez Victor : Nous y apercevons le corps sans vie de Wonder Woman, les yeux recouverts de pièces de monnaie, gisant sur un bûcher funéraire ardent ; Darkseid qui transperce brutalement Aquaman avec son propre trident tout en activant l’équation anti-vie comme un sort magique, annihilant les Atlantes qui se trouvent à proximité. Superman, en deuil devant un corps calciné, tandis que Darkseid s’approche et pose sa main sur son épaule. Des décombres extérieurs, dont le corps d’un membre du Green Lantern Corps qui pourrait être Kilowog. La séquence se termine avec un Superman aux yeux rouge possédé par Darkseid en train de flotter au dessus des ruines du Hall de Justice. Le Kryptonien tient la cagoule de Batman comme la tête d’un ennemi tué.

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

Cette seconde séquence cauchemardesque – après celle de Batman v Superman – fait office de prélude à la dernière vision du film.

zack-snyder-s-justice-league-poster-07

Zack Snyder’s Justice League: La fin du film expliquée

Le Snyder Cut de Justice League a plusieurs séquences qui font office de conclusion pour le film de Zack Snyder.

Une première séquence concerne Lex Luthor et Deathstroke. Luthor (Jesse Eisenberg) s’échappe de l’Asile d’Arkham et rencontre Deathstroke (Joe Manganiello) sur son yacht. Lex Luthor dévoile l’identité de Batman à Deathstroke. Une scène qui permettait de faire le lien avec le film autonome Batman que devait réaliser Ben Affleck et dans lequel Deathtroke était le méchant principal de l’histoire. Vous connaissez la suite, Ben Affleck s’est retiré du projet et le film s’est vu rebooté par Matt Reeves avec Robert Pattinson dans le rôle titre.

La dernière scène du film met en scène Harry Lennix – qui interprète le Général Swanwick dans Man of Steel et Batman v Superman – qui apparaît une seconde fois sous les traits de Martian Manhunter. J’onn J’onzz rencontre Bruce Wayne à sa maison du lac et le félicite d’avoir uni les héros de la Terre. Comme expliqué précédemment, notamment dans la vidéo qui revient sur les coulisses du Snyder Cut, un autre personnage était prévu pour cette séquence. Green Lantern. Initialement, Zack Snyder souhaitait intégrer le Green Lantern John Stewart, et non Hal Jordan. Finalement, Warner Bros a demandé à Zack Snyder de retirer Green Lantern.

Une autre scène se situe entre ces deux séquences, il s’agit de la dernière vision d’un futur apocalyptique de Bruce Wayne.

La dernière vision de Bruce Wayne expliquée

Avant de se réveiller et de rencontrer pour la première fois Martian Manhunter, Bruce Wayne à une nouvelle prémonition :

Nous y apercevons Batman, Deathstroke, Mera, Cyborg et Flash qui porte le même costume que l’on peut apercevoir lors de son apparition éclair dans Batman v Superman. Cyborg déclare que si leur présence est détectée ‘il’ viendra les chercher, sans mentionner de qui il s’agit exactement. Mera ajoute qu’elle va lui planter un couteau dans le cœur pour ce qu »il’ a fait à Aquaman.

Le Joker, qui aura une scène inédite dans Justice Is Gray Edition, se lance dans un long monologue dans lequel il évoque la façon dont la vengeance a transformé et affaibli Batman. Il mentionne la mort non seulement des parents de Bruce, mais aussi de son ‘fils adoptif’, Robin, dont sa mort aux mains du Joker a été évoquée dans Batman v Superman. Le Joker dit à Batman : ‘Combien d’yeux morts peux-tu regarder avant de mourir à l’intérieur de toi-même ? Tu as besoin de moi… pour t’aider à défaire ce monde que tu as créé en la laissant mourir.’ Il fait référence à Lois Lane, qui n’est autre que le corps carbonisé que Superman tient dans la vision de Cyborg.

En réalité, nous comprenons que l’arc narratif des cinq films de Zack Snyder repose sur la disparition de Lois Lane. L’une des surprises de cette séquence concerne l’évocation du multivers par le Joker. Il dit à Batman : ‘Je me demande souvent, dans combien d’histoires alternatives détruisez-vous le monde parce que, franchement, vous n’avez pas le courage de mourir vous-même ?

Enfin, on découvre que ‘Il’ est en réalité Superman qui arrive a proximité de l’équipe et est toujours manipulé par Darkseid.

Ainsi, les rêves apocalyptiques de Bruce Wayne sont des visions d’un futur possible, mais qui s’est déjà produit sur une autre Terre. Chose intéressante, cette séquence n’était pas présente de base dans le Snyder Cut. Elle a été tournée à l’automne 2020, quelques mois après que le studio ait communiqué sur son désir d’intégrer le multivers dans le film Flash. Afin de se débarrasser de son souci de continuité dans ses nombreux films DC, ceux indirectement rattachés aux films de Snyder (Wonder Woman, Aquaman, Suicide Squad), ses films autonomes (Joker) et ses films à venir comme The Batman, le studio a décider de parler de multivers.

En effet, comme expliqué dans ce dossier consacré au multivers de DC Films, tous les films mettant en scène des personnages de DC Comics appartiennent au même multivers, mais avec des histoires prenant place ou non sur des Terres différentes. La mise en place de ce multivers sera effective dès le film The Flash.

Quand on sait que le crossover Crisis On Infinite Earths de l’Arrowverse de la CW a impressionné le studio au point qu’il demande d’intégrer le Flash d’Ezra Miller à la dernière minute, on peut se demander si la Warner Bros ne souhaiterait pas faire son propre Crisis On Infinite Earths au cinéma.

zack-snyder-s-justice-league-jared-leto-joker-01

Le scénario de Justice League 2

Nous avions d’ores et déjà une idée du scénario de Justice League 2. Zack Snyder a donné de nouvelles explications sur les deux films qui devaient conclure son arc narratif.

Pour mettre en place le récit de sa trilogie, Snyder a fait appel au légendaire artiste de DC Comics Jim Lee : ‘Jim Lee avait fait quelques dessins pour moi de l’ensemble de la chose, tout le panthéon jusqu’au nouveau Batman après la mort de Batman.

Récemment, il y a une exposition pour le lancement de Zack Snyder’s Justice League. Un fan a publié sur Twitter quelques clichés des storyboards de Justice League 2 :

Dans Justice League 2, Darkseid arrive sur Terre et Superman confie la protection de Lois Lane à Bruce Wayne. Superman dit à Batman : ‘Garde Lois. C’est une guerre entre moi et Darkseid. Si tu peux m’aider en tant qu’ami, garde Lois en sécurité.

Au milieu des attaques de l’armée de Darkseid, Lex Luthor s’associe à lui et lui révèle que la faiblesse de Superman est Lois Lane. Snyder décrit la scène : ‘Lex dit à Darkseid que la clé des faiblesses de Superman est de tuer Lois Lane. Pour une raison quelconque, Batman échoue. Darkseid revient et tue Lois. Batman échoue, il hésite. Ils étaient en train de se disputer.

Si le réalisateur n’a pas donné de plus amples informations sur les origines de la dispute, on se souvient qu’il souhaitait intégrer une romance entre Bruce Wayne et Lois Lane entre les évènements de Batman v Superman et Justice League. Une idée rejetée par Warner Bros.

L’intention était que Bruce tombe amoureux de Lois et réalise ensuite que la seule façon de sauver le monde était de ramener Superman à la vie. Il avait donc ce conflit insensé, car Lois, bien sûr, était toujours amoureuse de Superman. Nous avons eu ce beau discours où [Bruce] dit à Alfred : ‘Je n’ai jamais eu de vie en dehors de la grotte. Je n’ai jamais imaginé un monde pour moi au-delà de celui-ci. Mais cette femme me fait penser que si je peux réunir ce groupe de dieux, alors mon travail est terminé. Je peux démissionner. Je peux arrêter. Et bien sûr, ça ne marche pas pour lui.

Selon Snyder, même sans cette intrigue secondaire romantique, Batman aurait été rongé par la culpabilité pour ne pas s’être interposé devant l’explosion qui a tué Lois. Sans elle, Superman a le cœur brisé et perd la volonté de se battre. Darkseid utilise ce moment de vulnérabilité pour prendre le contrôle de Superman, et sa chute entraîne la mort de Wonder Woman, Aquaman et d’innombrables autres personnes innocentes.

Le monde tombe parce que Superman succombe à l’équation anti-vie, et c’est tout. C’est ce qu’est le monde post-apocalyptique : Superman cherche simplement à ce que Batman le tue pour se venger de la mort de Lois.‘, explique le cinéaste.

Tous ces évènements auraient conduit au dernier film de Zack Snyder. Un article détaillé sur ce que devait raconter Justice League 2.

Le scénario de Justice Ligue 3

Justice League 3 débute là où l’histoire de Justice League 2 se termine, dans le Knightmare. Zack Snyder a expliqué que l’une des Mother Boxes aurait permis d’inverser l’histoire et de remonter le temps : ‘Ce qui se passe dans le monde post-apocalyptique, c’est que Cyborg travaille sur une équation permettant d’utiliser une Mother Box pour renvoyer Flash dans le passé et prévenir Bruce de ce moment où il n’a pas eu le courage de se sacrifier pour sauver Lois.‘ Une séquence qui renvoie à la première vision prémonitoire de Bruce Wayne, celle de Batman v Superman.

Bruce aurait réalisé dans Justice League 3 qu’il doit se sacrifier pour sauver Lois : ‘Donc, à ce moment-là, il fait ce qu’il faut et se sacrifie. Superman ne succombe pas à l’équation anti-vie. Dans le film final, Aquaman dirige les forces de l’Atlantide, Diana celles de Themyscira, et Superman et Flash celles des [humains] contre Darkseid dans une guerre géante.’ Explique Zack Snyder.

Ce troisième opus se serait terminé avec un happy end, mais aussi avec un nouveau Batman. Un article détaillé revient sur ce que devait raconter Justice League 3.

zack-snyder-s-justice-league-poster-batman-02

Batman : La Relève

Snyder avait une idée ambitieuse pour conclure son arc de cinq films et l’histoire de Justice League 3, celle d’introduire un nouveau Batman. L’une des surprises du Snyder Cut et la grossesse de Lois Lane. Implicitement évoqué dans le film, nous pouvons voir le test de grossesse dans sa table de nuit. Le réalisateur a confirmé l’information ‘Lois est enceinte à la fin du film‘. Un bébé conçu durant les évènements de Batman v Superman.

Un enfant qui aurait du devenir la relève de Batman : ‘Ça allait être le fils de Lois et Superman. Il n’a pas de pouvoirs, et il allait finir par devenir le nouveau Batman‘.

Le dernier film aurait ait un flash-forward de plusieurs années avec une scène dans laquelle Clark et Lois emmènent leur fils devenu adulte visiter un lieu familier. Là, ils lui demandent de reprendre la croisade de leur ami déchu. Vingt ans plus tard, à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Batman, ils emmènent le jeune Bruce Kent à la Batcave et lui disent : ‘Ton oncle Bruce aurait été fier que tu fasses ça‘, a déclaré Snyder.

C’est avec le fils de Lois et Clark prenant la relève de Batman qu’aurait du se conclure l’arc narratif de cinq films imaginé par Zack Snyder. Une idée originale qui montre que le réalisateur avait une réelle vision pour son histoire. Une véritable identité qui manque cruellement aux films de super héros.

On ignore si le réalisateur aura l’occasion de raconter son histoire, nous imaginons qu’elle sortira sous un autre format. Deux films animés ? Ou plus certainement sous la forme de comic-book. Quoi qu’il en soit terminons cette analyse avec un hashtag : #RestoreTheSnyderVerse

Que pensez-vous de la vision de Zack Snyder pour les suites de Justice League ? Réagissez dans la section commentaires et sur nos réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.