Sorti en 1991, Terminator 2 : Le Jugement dernier fut une véritable claque. Encore aujourd’hui le film de James Cameron est considéré comme l’un des meilleurs films de tous les temps qui a eu une influence notable dans la culture populaire. Le second opus de la série Terminator a également révolutionné les effets spéciaux. Mais Terminator 2, c’est aussi l’histoire d’une bande-annonce teaser révolutionnaire.

Terminator 2 : Une promotion inédite

Vous le savez, la norme dans l’industrie du cinéma est qu’un long-métrage peut avoir une bande-annonce, un teaser plusieurs mois avant sa sortie. Des images promotionnelles réalisées avec les premières rushs du film.

Terminator 2 a bénéficié du budget le plus élevé jamais alloué dans l’industrie cinématographique jusqu’alors. Et le film était toujours financé de manière indépendante, loin des grands studios, par Carolco. Il y avait un véritable doute sur la capacité du film à susciter de l’intérêt et l’engouement du public. Et ce même si Arnold Schwarzenegger était d’ores et déjà une star planétaire.

A lire : Terminator : La chronologie de la saga expliquée

Rappelons que le film est la suite d’un film de science-fiction à très petit budget datant de 1984. Il était impossible de mesurer la capacité du film à réunir des milliers de spectateurs.

Conscient de cela, le visionnaire James Cameron a eu une idée. Lui et les commanditaires du film ont décidé de mettre au point une bande-annonce pour le film, qui ne contiendrait aucune séquence réelle du film lui-même, mais qui aurait la capacité à piquer la curiosité du public.

A ce moment précis, le tournage de Terminator 2 : Le Jugement Dernier n’avais pas débuté et le chêne autrichien était occupé par le tournage du film ‘Un Flic à la Maternelle’. Quant à James Cameron, il était en pleine pré-production de T2.

Un budget conséquent pour une bande-annonce

A l’heure où internet n’existait pas, la production a décidé d’allouer un budget de 150 000 dollars – une somme énorme à l’époque pour une bande-annonce – pour annoncer la mise en chantier du film. Et comme annoncé précédemment, il y avait un défi supplémentaire, il n’y avait aucune image du film puisque le tournage n’avait pas débuté.

La vidéo promotionnelle devait être spécialement tournée, avec du matériel qui n’allait pas apparaître dans le film final.

Un teaser narratif

Le réalisateur James Cameron décide de faire appel à Stan Winston, le célèbre spécialiste du maquillage et des effets spéciaux animatroniques américain. Winston – qui avait remporté un Oscar en travaillant avec James Cameron sur Aliens ainsi qu’en collaborant avec lui sur le film original The Terminator – préparait également Terminator 2.

Stan Winston allait concevoir un teaser qui ne servirait pas seulement d’accroche pour le film lui-même, mais qui permettrait également de faire un petit travail de narration.

Pour rappel, The Terminator (1984) se terminait avec le T-800 d’Arnold Schwarzenegger broyé sous une presse hydraulique par Sarah Connor. Il fallait donc justifier pourquoi Arnold Schwarzenegger était de retour.

L’idée de Winston était de faire sortir de la chaîne de production un autre Terminator, identique au premier. Les Terminators sont produits en série.

A lire : Terminator Dark Fate : Un sombre destin pour la saga et les fans

La bande-annonce de Stan Winston

Ainsi, une journée de tournage a été organisée avec Schwarzenegger pour qu’il filme le premier moment de son retour dans le monde de Terminator. L’acteur étant toujours impliqué sur le tournage d’Un Flic à la Maternelle‘ n’est pas encore passé par la case entrainement pour le rôle du T-800. Ce qui explique la différence de sa condition physique entre le teaser et dans le film.

A noter que pour le teaser, Schwarzy prononce à l’écran ses 59e, 60e et 61e mots sous la forme de Terminator. Il déclare sa célèbre réplique ‘I’ll be back’ (Je reviendrai).

A lire : Terminator The Cyber-Christ Cut : La version qu’il faut voir

Satisfait par le travail de Stan Winston, James Cameron décide de diffuser massivement dans les salles de cinéma. Un teaser qui sera inclus dans la VHS de Total Recall.

La bande-annonce teaser de Terminator 2 réalisée par Stan Winston est considérée comme l’une des meilleures bandes-annonces d’un film, qui se trouve ne pas contenir un seul extrait du film qu’elle vend.

A lire : Terminator Resistance : Un beau cadeau pour les fans de la franchise

Un procédé copié depuis

Ce procédé a inspiré Hollywood pour plusieurs films. Avant même que le scénario du film ne soit bouclé, la 20th Century Fox a publié une bande-annonce pour Alien 3.

Arnold Schwarzenegger a aussi réutilisé le procédé pour un de ses plus grands films, le bien aimé Last Action Hero. Le Noël précédent la sotie film de John McTiernan, un tournage été organisé uniquement pour promouvoir l’aventure de Jack Slater.

On l’oublierait presque aujourd’hui, mais la bande-annonce est un art. On regrette qu’Hollywood ne produise plus ce type de vidéo promotionnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.