AccueilCinémaMorbius : Les deux scènes post-crédits expliquées

Morbius : Les deux scènes post-crédits expliquées

Comme tous les films Marvel, Morbius propose des scènes post-crédits qui auront un impact sur les prochains longs-métrages du SSU. Découvrez ce qui se passe dans les deux scènes post-crédits du film de Daniel Espinosa.

Le Sony’s Spider-Man Universe (SSU)

venom-let-there-be-carnage-movie-picture-02

Avant d’évoquer les deux scènes post-génériques de Morbius, revenons sur l’univers partagé Marvel de Sony Pictures. Le Sony’s Spider-Man Universe (SSU) – anciennement Sony Pictures Universe of Marvel Characters – est un univers partagé centré sur une série de films de super-héros produits par Columbia Pictures en association avec Marvel Entertainment. Distribués par Sony Pictures Releasing, les films sont basés sur diverses propriétés de Marvel Comics associées au personnage de Spider-Man.

Après la trilogie Spider-Man de Sam Raimi avec Tobey Maguire et les deux films de Marc Webb avec Andrew Garfield, Sony Pictures s’est associé avec Marvel Studios pour un partage des droits du personnage de Spider-Man. Un accord qui a été renégocié à maintes reprises et qui concerne la version du personnage incarné par Tom Holland dans le MCU.

En parallèle, Sony Pictures développe plusieurs films mettant en scène des personnages appartenant à l’univers du tisseur : Venom (2018), Venom : Let There Be Carnage (2021), Morbius (2022), Kraven the Hunter (2023), Madame Web (2023) ainsi que plusieurs autres films et séries qui sont à différents stades de développement.

La connexion avec le MCU

spider-man-3-2021-movie-picture-07

Si les films du SSU se déroulent dans un univers différent du MCU, les deux univers se partagent le même multivers.

La première connexion entre les deux univers se fait officiellement avec la fin de Venom : Let There Be Carnage (2021). Dans la scène post-générique, Eddie Brock (Tom Hardy) est transporté de son propre univers vers le MCU. Allongé sur un lit dans une chambre d’hôtel délabrée, cette dernière scintille et se transforme en une pièce beaucoup plus belle. Ce qui signifie un changement d’univers. Une fois la transformation de la pièce terminée, le journal télévisé est diffusé et on y voit le reportage de J. Jonah Jameson (J.K. Simmons) sur le fait que Peter Parker est Spider-Man, avec un plan du personnage de Tom Holland dans le costume de Spider-Man, mais sans masque.

Une seconde connexion est montrée dans un film de Marvel Studios. Tom Hardy fait un caméo dans une scène post-générique de Spider-Man : No Way Home. Eddie Brock retourne finalement dans son propre univers, mais un morceau de son symbiote reste sur la Terre principale du MCU.

Les explications des deux scènes post-génériques de Morbius

spider-man-homecoming-2017-movie-picture-02

  • La première scène post-générique de Morbius expliquée

A la fin de Spider-Man : No Way Home, le ciel de la terre principal du MCU semble se briser. Une faille violette apparait, plusieurs ennemis de Spider-Man dans le multivers sont sur le point d’arriver. Afin d’éviter une collision entre les différents univers, Peter Parker demande au Doctor Strange de refaire son sortilège. Le sort répare la faille du multivers et tout le monde oublie que Peter Parker est Spider-Man.

Dans la première scène post-générique de Morbius, la même faille violette apparait. Nous découvrons que Adrian Toomes / Vulture (Michael Keaton) est envoyé de sa cellule de prison du MCU à une cellule de prison du SSU. Il apparait de la même manière que Venom disparaît dans ‘No Way Home’ avec une lumière jaune. Puisque dans ce monde, les autorités ne peuvent pas l’incriminer pour ses crimes du MCU, Toomes est libéré de prison.

  • La deuxième scène post-générique de Morbius expliquée

Dans la seconde scène post-générique, Michael Morbius est au volant d’une voiture. Il se dirige vers un désert. Un bruit lointain le fait sortir de sa voiture. Il remarque quelque chose au loin qui s’approche de lui.

Il s’agit d’Adrian Toomes dans son costume du Vautour. Toomes parle à Morbius et lui dit qu’il veut se venger de Spider-Man. Il lui demande s’il veut se joindre à lui. Morbius accepte.

Plusieurs incohérences

morbius-movie-picture-03

  • Où sont les références à Spider-Man ?

Toutes les références à Spider-Man aperçues dans les bandes-annonces ne sont plus présentes dans le montage final. Il s’agit du graffiti Spider-Man avec le mot ‘Meurtrier’, des coupures de journaux où on mentionne la disparition de Spider-Man, le bâtiment OSCORP avec la même police d’écriture utilisée pour le logo de l’entreprise dans les films de Marc Webb.

Tous ces éléments ont été retirés du long-métrage.

  • Pourquoi Adrian Toomes est dans le SSU ?

Au début de Spider-Man : No Way Home, le sortilège de Doctor Strange qui consiste à faire oublier au monde entier l’identité civile de Spider-Man échoue. Finalement, plusieurs ennemis de Spider-Man qui connaissent l’identité de Peter Parker débarquent dans le MCU. Dans l’univers des films de Marvel Studios, un méchant connait aussi l’identité de Peter Parker. Il s’agit d’Adrian Toomes / le Vautour (Michael Keaton). A l’inverse des autres vilains, le sortilège aurait pu l’entrainer dans un autre univers.

Finalement, Sony Pictures fait un choix totalement illogique du point de vue de la narration. A la fin de ‘No Way Home’, le sortilège fonctionne. Les ennemis de Spider-Man et les différents Spider-Men retrouvent leur propre univers. Cependant, nous découvrons dans Morbius (2022) que ce même sortilège est responsable du passage d’Adrian Toomes dans le SSU.

  • Quelles sont les motivations du Vautour ?

Alors qu’il préserve l’identité secrète de Peter Parker à la fin de ‘Homecoming’, Toomes souhaite désormais se venger de l’homme araignée. Aucune explication n’est donnée pour ce désir soudain de vengeance. Plus étrange encore, le personnage ne semble pas être plus perturbé que ça d’être dans un autre univers. Aucune réflexion au sujet de sa femme et de sa fille qui sont dans le MCU.

  • D’où vient le costume du Vautour ?

Dans la seconde scène post-générique, Adrian Toomes arbore son costume du Vautour. Rappelons que ce costume repose sur la technologie Shitori du MCU. Comment a-t-il pu concevoir un costume avec cette même technologie dans un univers qui n’est pas le sien ?

  • Quelles sont les motivations de Morbius ?

Dans le film de Daniel Espinosa, Michael Morbius est plus ou moins gentil. Tout comme le Venom de Tom Hardy, Morbius (Jared Leto) a tué que des méchants. Pourquoi rejoint-il Adrian Toomes, un homme qu’il ne connait pas, pour se venger de Spider-Man ?

Qui est le Spider-Man du SSU ?

spider-man-3-2021-movie-picture-23

Avant la sortie de Morbius (2022), plusieurs éléments indiqués que le Sony’s Spider-Man Universe était aussi le Webb-Verse. Nous avions les nombreuses références dans les bandes-annonces qui renvoient aux films ‘Amazing’, mais aussi plusieurs lignes de dialogues d’Andrew Garfield dans Spider-Man : No Way Home (2021).

Dans le film de Jon Watts, Peter (Andrew Garfield) confie qu’il a sombré après la mort de Gwen. Il révèle qu’il ne retenait plus ses coups, suggérant qu’il aurait pu éliminer certains de ses ennemis. Une déclaration qui pourrait faire écho au graffiti Spider-Man, vu dans la bande-annonce de Morbius, qui est accompagné de la mention ‘Meurtrier’.

Cependant, avec le retrait de tous ces éléments du film de Daniel Espinosa toutes les cartes sont rebattues.

Dans quel univers se déroule Morbius ?

Ce n’est pas une surprise, Morbius (2022) se déroule dans le même univers que les films mettant en scène le Venom de Tom Hardy. Par ailleurs, Daniel Espinosa a confirmé l’information.

Que signifie la fin de Morbius pour la suite ?

Après Venom (2018), Venom : Let There Be Carnage (2021), Morbius (2022) et prochainement Kraven le Chasseur (2023), Sony Pictures se dirigent doucement, mais surement, vers un film Sinister Six.

Nous savons que le studio souhaite réunir à nouveau Tobey Maguire, Andrew Garfield et Tom Holland dans un film. Il ne serait pas surprenant de retrouver le trio face aux Sinister Six dans un prochain long-métrage. Concernant le Spider-Man du SSU, si nous ne savons pas encore qui est le héros de cet univers, il n’y a presque plus aucun doute au sujet d’Andrew Garfield.

Toutefois, Sony Pictures va devoir rapidement corriger le tir. Si le comédien affectionne le rôle de Peter Parker, Morbius (2022) a fait très fort en terme de médiocrité, il serait très surprenant de voir le comédien signer pour un film de cet acabit.

Deux scènes post-générique décevante pour le SSU de Sony Pictures. A l’inverse, Marvel Studios parvient toujours à susciter notre curiosité avec ses scènes post-crédits, notamment avec l’introduction de Clea dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness.

Tout savoir sur les films Marvel

Vous avez aimé ? Partagez :

Thomas
Thomas
Rédacteur en chef et chroniqueur anti-protocolaire. Enfant des années 80's / 90’s biberonné à la Pop Culture.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.