Après son Legends Rocky Balboa Vs Jake Lamotta et alors qu’il travaille sur son premier long-métrage d’animation, le réalisateur Antonio Maria Da Silva présente Dinosaur Hunters, un nouveau mashup hommage aux actionners des 80’s 90’s et à la Pop Culture.

On vous parle régulièrement d’Antonio Maria Da Silva. On ne manque rien de son actualité tant ses mashups nous font rêver, voyager. Chacun de ses mashups réveille le gamin en nous, celui qui rêvait devant le meuble à VHS, celui qui attendait avec impatience de pouvoir mettre le dernier film de Schwarzenegger (et les autres) dans le magnétoscope. Antonio est un conteur, il raconte de nouvelles histoires avec ce qui existe déjà. Nous pouvons citer Hell’s Club et ses suites qui réunissaient les personnages iconiques du septième art sur un même dance floor, The Carrie Mirror, The Psycho Mirror, Pulp Fiction, Heat à la sauce Sergio Leone, son hommage aux escaliers du Cuirassé Potemkine et son hommage au film de Chris Marker, La Jetée ou encore son chef d’œuvre Shining The Overlook Hotel, qui élevait le mashup au rang d’œuvre d’art.

Son dernier mashup Legends Rocky Balboa Vs Jake Lamotta mettait en scène Sylvester Stallone – Rocky Balboa – face à Robert De Niro – Jake Lamotta – un face à face entre les deux boxeurs iconiques du cinéma et de la Pop Culture pour nous raconter une histoire inédite de Rocky. Pour son prochain mashup, Antonio retrouve Sly, mais aussi plusieurs stars de films d’action.

Dinosaur Hunters : Le Expendables que l’on mérite

On ne va pas le nier, si la franchise Expendables cartonne ce n’est pas pour le scénario de ses films. Les films fonctionnent car ils réunissent des stars des actionners des 80’s 90’s et 2000. Et c’est plutôt sympatoche de les voir se mettre des taloches dans la tronchetta. Toutefois, il manque beaucoup de chose à Expendables, ça ne va pas assez loin. Avec Dinosaur Hunters, Antonio Maria Da Silva nous fait une jolie promesse, celle de retrouver nos héros qui partent chasser du dino.

Antonio nous confie que l’idée du projet ‘vient de l’envie de confronter des dinosaures et les dinosaures des films d’action et de faire un gros gros blockbuster ludique mais avec un petit message écolo derrière’. Comme à l’accoutumée le titre du projet est à double sens : ‘le titre est à double sens, il y aura des dinosaures et les dinosaures du film d’action, c’est avant tout un hommage à cette génération 80/90’.

Pour ce nouveau mashup, le défi est de taille puisque l’on parle presque d’un film. En effet, Dinosaur Hunters avoisinera les 60 minutes, ‘entre 45 et 55 minutes logiquement’ nous confie Antonio Maria Da Silva. Une durée énorme pour un mashup dont le travail a débuté il y a un peu plus de huit semaines, deux mois.

Un mashup hommage aux actionners des 80’s 90′

Concernant le pitch du film, voici ce que l’on peut vous dévoiler : Il existe une île où tous les dinosaures herbivores vivent en harmonie. Tout au long de l’année des scientifiques peuvent s’y rendre afin de les étudier et même vivre avec eux. Depuis quelques temps un nombre inhabituel de dinosaures disparaissent, la communauté scientifique, le dr Robert Campbell (Sean Connery) entre autre essaient de comprendre ce qui se passe. les scientifiques disparaissent les uns après les autres, le dr Robert Campbell disparait à son tour, deux jours après une équipe de mercenaires (Arnold Schwarzenegger, Sylvester Stallone, Bruce Willis, Dolph Lungren, Jean-Claude Van Damme, Chuck Norris, Wesley Snipes, Nicolas Cage et le petit nouveau Dwayne Johnson) est envoyée à la recherche des scientifiques.

Antonio nous promet également plusieurs caméos dont il a le secret. A noter que le film bénéficiera de nouveaux dialogues totalement inédits.

Face à l’ambition du projet, le réalisateur doit faire face à de nouvelles difficultés. Il explique que ‘la première difficulté est de donner l’impression que c’est naturel et que ce que l’on voit à l’image nous paresse ‘réaliste’, comme un long métrage classique, donc les scènes de dialogues doivent être fluides. La difficulté vient aussi du nombre de héros à l’image (8 pour être précis) avec des actions en parallèles ainsi que quelqeus dizaines de Dinosaures un peu partout dans les scènes’ confie Antonio Maria Da Silva. Il ajoute qu’il essaie d’’élaborer une vraie stratégie de combat cohérente avec les personnages, et aussi créer de l’empathie envers les personnages, c’est aussi un hommage avec pleins de petits clin d’œil liaient aux carrières de chaque acteur, mais sans que ce soit trop appuyé. bref tout ce mélange doit être fluide et donner l’impression de voir un vrai film d’action et d’aventure. et évidement j’y insuffle un peu de « poésie » et de merveilleux comme dans un Spielberg des années 80/90.

Concernant la date de sortie, le réalisateur ne peut rien nous dire, si ce n’est qu’il est bien avancé dans le projet, mais ce mashup est l’un des plus difficiles ‘c’est un exercice inédit pour moi’. Pour les plus impatients, Antonio nous offre un teaser et quelques visuels inédits de Dinosaur Hunters.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.