AccueilBD / Comics / MangaAmalgam Comics : L'univers partagé de Marvel et DC Comics

Amalgam Comics : L’univers partagé de Marvel et DC Comics

Alors que le Marvel Cinematic Universe et DC Extended Universe occupent une grande partie de l’actualité Pop Culture, revenons sur l’univers partagé des deux principales maisons d’édition américaines de comics, Amalgam Comics.

La marque d’édition partagée de DC et Marvel

Amalgam Comics était une marque d’édition partagée par DC Comics et Marvel Comics, dans laquelle les deux éditeurs de bandes-dessinées fusionnaient leurs personnages pour en créer de nouveaux. Ces personnages sont apparus pour la première fois dans une série de 12 comics publiés en avril 1996, entre Marvel vs. DC #3 et DC vs. Marvel #4, les deux derniers numéros du crossover DC vs Marvel. Une deuxième série de 12 bandes dessinées a suivi un an plus tard, en juin 1997, mais sans l’événement du crossover en toile de fond. 24 de ces numéros ont été publiés entre les numéros susmentionnés de DC vs Marvel.

[CRITIQUE] Zack Snyder’s Justice League : Une fresque épique

L’Official Handbook of the Marvel Universe : Alternate Universes 2005 désigne l’Amalgam Universe comme étant la Terre-9602 dans le multivers de Marvel. DC Comics n’a pas encore identifié ou numéroté l’Amalgam Universe dans son multivers.

Historique des publications

À deux reprises – avril 1996 et juin 1997 – DC et Marvel ont co-publié un total de 24 « premiers numéros » (12 en avril 1996, six par DC et six par Marvel) et 12 en juin 1997 (à nouveau, six par DC et six par Marvel) sous le label Amalgam Comics. Les numéros étaient présentés comme si la « société » existait depuis des décennies, avec des histoires et des commentaires éditoriaux faisant référence à une histoire fictive remontant à l’âge d’or des comics, y compris des rétrospectives et des reboots ; par exemple, ils faisaient référence à Secret Crisis of the Infinity Hour (un amalgame de Marvel’s Marvel Super Heroes Secret Wars, DC’s Crisis on Infinite Earths, Marvel’s The Infinity Gauntlet, et DC’s Zero Hour : Crisis in Time !), qui reprenait la célèbre couverture de Crisis on Infinite Earths #7, mais avec Super-Soldier tenant le cadavre de son acolyte (qui est une femme et porte un costume similaire à celui de Captain Marvel de Marvel), au lieu de Superman tenant le cadavre de Supergirl. Plusieurs numéros comprenaient de fausses colonnes de lettres pour donner l’illusion d’un contexte aux histoires, avec les villes d’origine des ‘fans’ formées par l’amalgame des noms de villes existantes.

[CRITIQUE] Loki la série vers l’infini et au-delà du multivers

Le premier événement Amalgam s’est produit vers la fin du crossover DC vs. Marvel de quatre numéros en 1996. Dans Marvel vs. DC #3, les univers DC et Marvel étaient montrés en train d’être combinés en un seul – l’univers Amalgam – et les bandes dessinées Amalgam étaient présentées comme le résultat de cette fusion. Les 12 premiers titres d’Amalgam sont sortis la semaine suivante, retardant d’une semaine les parutions habituelles des deux éditeurs. Six des numéros de l’événement ont été publiés par DC et six par Marvel. En 1997, l’événement a été répété, mais sans l’événement de crossover comme toile de fond. Plus tard, les deux éditeurs ont rassemblé leurs numéros respectifs dans quatre collections de livres de poche. Les 24 comics Amalgam se sont déroulés entre Marvel vs. DC #3 et DC vs. Marvel #4, les deux derniers numéros de l’événement de crossover.

[CRITIQUE] Le morceau de bravoure de Falcon et le Soldat de l’Hiver

Entre les deux événements d’Amalgam Comics, les deux éditeurs ont publié une mini-série crossover faisant suite à DC vs. Marvel #1-4, publiée principalement par DC, DC/Marvel : All Access #1-4 (déc. 1996-fév. 1997, les numéros 2-3 étaient tous deux datés de janvier 1997). Une deuxième mini-série crossover, publiée principalement par Marvel, Unlimited Access #1-4 (déc. 1997-mars 1998), a suivi le deuxième événement. Les deux mini-séries crossover présentaient des personnages supplémentaires de l’Amalgame.

super-soldier-marvel-dc-comics-amalgam-universe
Super-Soldier (Clark Kent). Un amalgame du Superman de DC et du Captain America de Marvel.

Origine fictive de l’univers d’Amalgam

Les deux univers de comics se sont rencontrés lorsque les deux incarnations physiques de leurs univers respectifs (appelés « les Frères ») ont pris conscience l’un de l’autre après des éons de sommeil. Pour éviter que les Frères ne se détruisent mutuellement, des personnages de chaque univers se sont affrontés pour déterminer lequel survivrait (un vote réel des lecteurs de la série a été organisé pour déterminer l’issue de cinq des combats de la BD, dont trois en faveur du héros Marvel). Access, un personnage créé spécialement pour l’événement et appartenant à la fois à Marvel et à DC, a servi de gardien qui s’est retrouvé coincé lors de son voyage entre les deux univers.

Une fois les batailles terminées, aucun des deux univers n’était prêt à partir. Pour éviter leur destruction totale, le Spectre et le Tribunal Vivant ont créé un univers amalgamé, dans lequel seuls Access et Doctor Strangefate (l’amalgame de Doctor Fate, Doctor Strange et Professeur X) connaissaient la vérité sur la fusion. Les deux personnages se sont battus l’un contre l’autre pour inverser (dans le cas d’Access) ou préserver (dans le cas de Doctor Strangefate) le changement.

Access réussit à séparer les Frères avec l’aide des super-héros de l’Amalgam Universe ; avant que la fusion n’ait lieu, il avait planté des ‘éclats’ des deux univers à l’intérieur de Batman et Captain America. Après avoir découvert Dark Claw (un amalgame de Batman et Wolverine) et le Super-Soldat (un amalgame de Superman et Captain America), il a utilisé ces éclats pour donner au Spectre et au Tribunal Vivant le pouvoir de restaurer les deux univers. Batman, Captain America et Access purent ainsi faire comprendre aux Frères que leur conflit était inutile et les deux univers furent à nouveau séparés.

dark-claw-marvel-dc-comics-amalgam-universe
Dark Claw (Logan Wayne). Un amalgame de Batman (Bruce Wayne) de DC et de Wolverine (Logan) de Marvel.

Les personnages de l’Amalgam Universe

Pendant l’événement, des paires de personnages DC et Marvel ont été fusionnées en un seul personnage. Il en a été de même pour des équipes et des lieux fictifs. En général, les personnages fusionnés avaient quelque chose en commun (par exemple, les Challengers of the Fantastic, un amalgame des Fantastic Four (Marvel) et des Challengers of the Unknown / Les Challengers de l’Inconnu (DC) ; l’Aqua-Mariner, un amalgame des super-héros Aquaman et Namor the Sub-Mariner), ou leurs noms ou thèmes permettaient des combinaisons astucieuses (comme l’amalgame de Superman et Captain America, Super-Soldier, une référence à la formule Super Soldier qui a créé Captain America ; ou le Bat-Thing, un amalgame de Man-Bat et Man-Thing ; ou encore Shatterstarfire, un amalgame de Starfire et Shatterstar).

Qui est Dark Claw ? La fusion de Batman avec Wolverine

Sans tous les citer, voici quelques personnages l’Amalgam Universe nés de la fusion des personnages de DC et Marvel :

  • Access (Axel Asher)
  • Les Frères
  • Super-Soldier (Clark Kent). Un amalgame du Superman de DC et du Captain America de Marvel.
  • Dark Claw (Logan Wayne). Un amalgame de Batman (Bruce Wayne) de DC et de Wolverine (Logan) de Marvel.
  • Deadeye (Bill Lawton). Un amalgame de Deadshot (Floyd Lawton) de DC et de Bullseye de Marvel.
  • Docteur Doomsday (Victor von Doom). Un amalgame de Doomsday de DC et de Doctor Doom de Marvel (Victor von Doom).
  • Docteur Strangefate (Charles Xavier). Un amalgame de Doctor Fate de DC et Doctor Strange et Charles Xavier de Marvel.
  • Lethal (Sergei Minerva). Un amalgame de Cheetah de DC (Barbara Ann Minerva) et de Kraven the Hunter de Marvel (Sergei Nikolaevich Kravinoff).
  • Crépuscule (Kurt « Jack » Ryder). Un amalgame du Creeper de DC (Jack Ryder) et du Nightcrawler de Marvel (Kurt Wagner).
  • Skulk (Bruce Banner). Un amalgame de Solomon Grundy de DC et de Hulk de Marvel (Bruce Banner).
  • Spider-Boy (Peter Ross). Un amalgame de Superboy de DC et de Ben Reilly de Marvel (un clone de Spider-Man).

Vous avez aimé ? Partagez :

La Rédaction
La Rédaction
Passionnée, indépendante pour une actualité différente.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.