La chaîne ARTE va proposer un documentaire sur l’auteur de science-fiction Philip K. Dick ainsi qu’un jeu vidéo/court-métrage usant de la réalité virtuelle.

Entre virtuel et réel : Les mondes de Philip K. Dick

ARTE se fait plaisir et surtout NOUS fait plaisir) en s’adonnant à la création d’un documentaire et d’un jeu vidéo autour de l’auteur, oh combien apprécié dans le genre de la science-fiction : Philip K. Dick. Ces deux derniers auront une particularité bien spécifique : une réalisation à 360° permettant via un mobile, une tablette ou encore votre fidèle ordinateur de vous “déplacer” dans leurs univers.

La chaîne a clairement cherché à proposer une nouvelle expérience à son public. Celle-ci croit dans le développement de la technologie de la réalité virtuelle au point de miser clairement sur une conception en lien avec celle-ci.

Vous pourrez donc retrouver “Les mondes de Philip K. Dick”, auteur qui aura su inspirer (pour les néophytes de sa littérature plus portés sur la cinématographie) les films tels que Blade Runner (Les Androïdes Rêvent-ils De Moutons Electriques ?) et Minority Report (Du même nom) dès le 2 mars prochain.

Fiction en VR et jeu vidéo : les extension d’un documentaire “Dickien”

ARTE n’a pas souhaité faire les choses à moitié et vous proposera un court-métrage du nom de “I, Philip”, une fiction (novatrice en France) vous permettant d’observer celle-ci au travers des yeux de Phil, un robot à l’effigie de l’écrivain Philip K. Dick et tout en réalité virtuelle. Cette oeuvre serait disponible via l’application dédie lancée par ARTE dès fin février.

Loin d’être un projet bâclé par le fond ou la forme, ARTE a vu les choses en grand en investissant un budget entre 100 et 200 000 euros, le coût total de l’opération étant égal à 450 000 euros.

La cerise sur le gâteau sera apporté par Nova Production (co-producteur du documentaire) qui nous offrira un jeu vidéo, “Californium”, nous permettant d’incarner un écrivain de science-fiction qui se retrouvera piégé entre divers univers.

ARTE, au travers de Gilles Fresnier explique que la chaîne souhaite continuer sur cette lancée en proposant de façon redondante et annuelle (au nombre de 3 ou 4 productions environs) des expériences vidéo ludiques de ce type. Elle avait en effet déjà présenté le sujet, notamment avec le jeu Type : Rider à la fin de l’année 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.