Alors que le célèbre boogeyman sera prochainement de retour sur nos écrans avec une suite / reboot du film original, revenons sur le classique de Bernard Rose, Candyman.

Candyman s’inspire de la nouvelle de l’auteur Cliver Barker, The Forbidden, qui est l’une des histoires tirées de ses recueils de nouvelles Books of Blood. Le film original suit l’histoire d’une étudiante diplômée, Helen Lyle, qui écrit une recherche sur les légendes et les mythes locaux à Chicago. Au cours de ses recherches sur le projet, elle rencontre Anne-Marie McCoy qui lui parle de la légende urbaine The Candyman, un artiste et fils d’esclave qui s’est fait couper la main et qui a ensuite été assassiné par le père de son amant. La légende dit qu’il apparaîtra si vous dites son nom cinq fois devant un miroir.

A Lire : Qui est Candyman Daniel Robitaille ?

Candyman met en scène Tony Todd dans le rôle titre, Virginia Madsen dans le rôle d’Helen et Vanessa Williams dans celui de Anne-Marie McCoy. Le film a connu deux suites ‘Farewell to the Flesh’ et ‘Day of the Dead’.

Découvrez 16 choses que vous ne connaissez peut-être pas sur Candyman.

  • 1. L’histoire originale se déroule à Liverpool

    Si la ville de Chicago se hisse en personnage à part entière chez Bernard Rose, l’histoire originale de Barker ne se déroule même pas aux États-Unis. The Forbidden prend place dans la ville natale de l’écrivain, Liverpool, au Royaume-Uni, mais le réalisateur a décidé de changer le décor pour les États-Unis afin d’éviter les problèmes que Barker a eus avec Hellraiser quelques années plus tôt, où une grande partie des dialogues étaient réduits à des accents américains. Le cadre spécifique du projet de logement Cabrini Green a ensuite été suggéré par l’Illinois Film Commission, lorsque Rose leur a demandé où se trouvait le pire lotissement public de la ville.

  • 2. Le casting était très différent

    Dans une interview pour le 20ème anniversaire du film, Virginia Madsen a révélé qu’elle a failli ne pas apparaître dans le film. Elle avait été choisie à l’origine pour incarner Bernadette, l’amie d’Helen, et Alexandra Pigg – qui était la femme de Bernard Rose – jouait le rôle d’Helen. Madsen a perdu son rôle lorsqu’il a été décidé de faire de Bernadette une Afro-Américaine. Cependant, lorsque Pigg est tombée enceinte peu avant le début de la production, elle a suggéré à Madsen de prendre le rôle principal. La production avait également un plan de secours, si Madsen n’était pas en mesure de le faire, avec une jeune comédienne, Sandra Bullock.

  • 3. Eddie Murphy a été considéré pour Candyman

    Si aujourd’hui il est difficile d’imaginer un autre acteur que Tony Todd incarner Candyman, Eddie Murphy était le favori pour le rôle. L’acteur étant une superstar au début des années 90, il aurait couté trop cher à la production.

  • Candyman-1992-Movie-Picture-04

    4. Kasi Lemmons est aujourd’hui une réalisatrice acclamée

L’amie d’Helen, Bernadette, est jouée par Kasi Lemmons. En 1997, Lemmons a abandonné la comédie pour se consacrer à la mise en scène avec le célèbre drame Le Secret du Bayou. En 2019, elle réalise le biopic Harriet, qui a récemment été nominé aux Oscars pour la meilleure actrice (pour Cynthia Erivo) et la meilleure chanson.

  • 5. La séquence d’ouverture du titre utilise un nouveau système de caméra révolutionnaire

Qui n’a pas frissonné devant la séquence d’ouverture de Candyman accompagnée de la musique de Philip Glass. L’ouverture du film survole le quartier de Chicago est fait écho à la toute-puissance de Candyman, il est omniprésent sur la ville.

Si aujourd’hui l’utilisation de drones permet aux cinéastes, y compris les plus modestes, de réaliser des prises de vues aériennes, la séquence d’ouverture du film repose à l’époque sur une caméra révolutionnaire.

En effet, le plan en question a été réalisé à l’aide d’un tout nouveau dispositif de stabilisation de caméra appelée Skycam. Les skycams sont des systèmes télécommandés permettant de déplacer une caméra dans l’espace au moyen de câbles.

  • 6. Presque tout le monde s’est fait piquer par une abeille

Candyman peut contrôler les abeilles, et plus de 200 000 abeilles réelles ont été utilisées pendant le tournage du film. Les membres de l’équipe ont dû porter des combinaisons de protection sur le plateau, mais cela n’a pas empêché de nombreuses piqûres pendant la production.

Cependant, la star Tony Todd a habilement tourné cela à son avantage financier.
J’ai négocié une prime de 1 000 dollars pour chaque piqûre pendant la scène des abeilles’, a-t-il déclaré au Guardian. ’Et je me suis fait piquer 23 fois. Tout ce qui vaut la peine d’être fait doit impliquer une sorte de douleur.

  • 7. C’est un très gros incendie

L’énorme feu de joie que les habitants de Cabrini Green ont fait pour tuer Candyman a été supervisé par la même équipe qui a travaillé sur le film Backdraft (1991). 1 500 gallons de propane ont été utilisés pour créer l’incendie, qui a atteint une largeur de 21 mètres et une hauteur de 9 mètres.

Candyman-1992-Movie-Picture-03

  • 8. Plusieurs caméos dans le film

Il y a plusieurs caméos dans le film Candyman. Dans une scène, Ted Raimi, le frère acteur du réalisateur d’Evil Dead, apparaît comme un bad boy vêtu de cuir qui utilise la légende de Candyman comme une technique de séduction improbable. Et Bernard Rose lui-même apparaît brièvement dans le rôle d’un chercheur universitaire nommé Archie dans une scène de dîner.

  • 9. Un succès financier pour Phillip Glass

La bande-son hypnotique de Candyman a été composée par Phillip Glass. Glass a composé pour de nombreux films, mais Candyman – son seul film d’horreur – est peut-être son plus connu. ‘C’est devenu un classique, alors je gagne encore de l’argent avec cette musique et je reçois des chèques chaque année’, a-t-il déclaré à Variety.

Candyman-1992-Movie-Picture-01

  • 10. Virginia Madsen a été hypnotisée pour certaines scènes

Dans une interview pour la promotion du film, Bernard Rose a décrit le son de cris que l’on entend dans la plupart des films d’horreur comme un ‘bruit horrible’. Il a donc décidé que le personnage de Madsen, Helen, entre plutôt dans un état de transe chaque fois qu’elle rencontre Candyman.

L’actrice du se faire hypnotiser pour tourner certaines séquences car elle ne pouvait pas surmonter l’une de ses phobies, les abeilles. Citons la scène du ‘baiser aux abeilles‘ pour laquelle Madsen a été hypnotisée.

Bernard Rose et Virginia Madsen sont allés voir un hypnotiseur professionnel qui a donné les techniques au réalisateur pour déclencher les états de transe de l’actrice pendant le tournage.

A Lire : Le résumé de la trilogie Candyman

  • 11. Tourner à Chicago fut angoissant

Alors qu’une grande partie du film a été filmée en studio à Los Angeles, la production a tourné sur place à Cabrini Green pendant plusieurs jours. Le tournage se déroule dans l’ensemble de logements sociaux de Cabrini-Green, du 4 novembre au 28 décembre 1991.

La zone était alors entièrement contrôlée par des gangs rivaux et, comme Tony Todd l’a expliqué par la suite, ils devaient être payés par la société de production pour ne pas interférer avec la production. De plus, de nombreux membres du gang apparaissaient comme figurants dans ces scènes.

  • 12. Les producteurs étaient préoccupés par les thèmes raciaux

Candyman a une forte dimension sociale, les thèmes du racisme et des difficultés d’intégration de la minorité afro-américaine forment la toile de fond de l’histoire surnaturelle. Le réalisateur a déclaré que les producteurs du film s’inquiétaient des critiques à ce sujet et lui a demandé de rencontrer la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) avant la sortie du film. L’association n’a eu aucun problème avec les thématiques du film.

Ce qu’ils m’ont dit quand ils ont lu le scénario, c’est ‘Pourquoi est-ce qu’on fait cette réunion ? Vous savez, c’est juste pour s’amuser’, a expliqué Rose dans une interview en 1993.  Leur argument était : ‘Pourquoi un acteur noir ne serait-il pas un fantôme ? Pourquoi un acteur noir ne devrait-il pas jouer Freddy Krueger ou Hannibal Lecter ?

candyman-2020-movie-picture-01

  • 13. Le prochain film Candyman est le quatrième de la série

Candyman a été suivi de deux autres suites moins mémorables, Candyman 2 (1995) et Candyman 3 : Le Jour des Morts (1999). Aucun des deux films n’est aussi bon que le film original, mais le second opus se distingue par le fait qu’il s’agit d’un des premiers films du réalisateur Bill Condon, qui a connu un énorme succès au box-office avec Chicago, Dreamgirls et le remake live de La Belle et la Bête.

  • 14. Le prochain Candyman est une suite au film de Bernard Rose

Bien que le film soit souvent désigné comme un reboot ou un remake de Candyman, le producteur Jordan Peele qualifie le projet de ‘suite spirituelle’. La première bande-annonce nous montre que l’actrice Vanessa A. Williams reprend son rôle d’Anne-Marie McCoy, nous l’apercevons à 1mn23 dans le trailer.

Candyman-1992-Movie-Picture-05
Vanessa A. Williams dans Candyman (1992)
candyman-2020-movie-picture-02
Vanessa A. Williams en 2020 dans la suite / reboot de Candyman.

L’information qui suit est à prendre avec des pincettes, il se dit que l’actrice Cassie Kramer partagera le rôle iconique d’Helen avec l’interprète originale, Virginia Madsen. On imagine que Cassie Kramer sera la version jeune d’Helen via des flashbacks et que Virginia Madsen devrait faire des apparitions surprises à l’instar de Tony Todd.

Alors que Tony Todd reprend bien son rôle iconique, Abdul-Mateen II est le nouveau visage ou plutôt une réflexion hallucinatoire de Candyman. L’acteur interprète Anthony McCoy qui n’est autre que le fils d’Anne-Marie McCoy (Vanessa A. Williams). Le personnage apparaît enfant dans le film original et est sauvé par Helen (Virginia Madsen).

  • 15. Nia DaCosta est une élève de Kasi Lemmons

Si l’actrice réalisatrice Kasi Lemmons n’est pas impliquée dans la suite / reboot de Candyman, le film a une petite connection avec Lemmons. Lors d’une interview avec Yahoo, Kasi Lemmons a confié qu’elle a encadré Nia DaCosta pour son premier long-métrage.

J’enseigne à la NYU grad film et j’ai travaillé avec Sundance pendant des années. Nia DaCosta, est passée par Sundance et je l’ai en fait encadrée, non pas pour Candyman, mais pour son premier film Little Woods.

  • 16. La Cliqua reprend le thème de Philip Glass

La Cliqua, le collectif mythique et légendaire du rap français sample en 1997 le thème de Philip Glass pour le titre ‘Un dernier jour sur Terre‘. Le collectif est composé de La Squadra (Daddy Lord Clark et Rocca), de Coup d’État Phonique (Kohndo, Egosyst, Raphton et Lumumba), ainsi que Chimiste (producteur), Jelahee (producteur et DJ) et JR Ewing (producteur et DJ).

Réalisé par Nia DaCosta, Candyman est basé sur l’œuvre de Clive Barker et est écrit par Jordan Peele et Win Rosenfeld. Le casting se compose de Yahya Abdul-Mateen II – le nouveau visage de Candyman – Teyonah Paris, Tony Todd – le Candyman des films originaux – Colman Domingo, Nathan Stewart-Jarrett, Rebecca Spence, Aaron Crippen, Brian King (II) et Ashland Thomas. Candyman est prévu pour le 17 juin 2020 dans les salles.

D’aussi loin que les habitants se souviennent, les projets de logements du quartier Cabrini Green de Chicago ont été terrorisés par une histoire de fantôme de bouche à oreille à propos d’un tueur surnaturel avec un crochet à la place de la main, facilement convoqué par ceux qui osent répéter son nom cinq fois devant un miroir. Aujourd’hui, une décennie après l’effondrement de la dernière tour de Cabrini, l’artiste visuel Anthony McCoy (Yahya Abdul-Mateen II) et sa petite amie, la directrice de la galerie Brianna Cartwright (Teyonah Parris), emménagent dans un luxueux loft à Cabrini, aujourd’hui embourgeoisé au point d’être méconnaissable et habité par des gens dont la mobilité ascendante est très élevée.

Alors que la carrière de peintre d’Anthony est sur le point de s’arrêter, une rencontre fortuite avec un ancien de Cabrini Green (Colman Domingo) expose Anthony à la nature tragiquement horrible de l’histoire vraie qui se cache derrière Candyman. Soucieux de maintenir son statut dans le monde de l’art de Chicago, Anthony commence à explorer ces détails macabres dans son studio comme un nouveau grain de sable pour ses peintures, ouvrant sans le savoir une porte vers un passé complexe qui dévoile sa propre santé mentale et déclenche une terrible vague de violence virale qui le met sur une trajectoire de collision avec le destin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.