Laissons les tendances de côté et intéressons-nous à l’originalité. Avec Adopte un Créatif, vous allez découvrir des passionnés, des créatifs, des youtubeurs / youtubeuses méconnu(e)s qui font l’actualité du web. Pour ce nouveau numéro, je suis parti à la rencontre de Clara derrière la chaîne Youtube clararunaway.

Active sur Youtube depuis moins d’un an, Clara s’est faite remarquée avec sa pastille vidéo ‘Et tu savais pour ?’ avec laquelle elle livre plusieurs anecdotes sur les films. Une pastille vidéo qui pourrait s’étendre prochainement aux séries. Rencontre avec une vidéaste couteau suisse qui parle de prod’ et de fiction.

Bonjour Clara, merci de participer à notre chronique ‘Adopte un Créatif’. Dans le cas où il y aurait des internautes ignorant ton actualité peux-tu te présenter et nous rappeler ton parcours?

Clara : Je m’appelle Clara, je fais des vidéos d’info-divertissement autour du cinéma et des séries. Je parle de prod, de fiction, mais surtout de ce que j’aime. Comme tu l’as si bien dit, ma chaîne a un peu moins d’un an et j’en suis très contente ! Je me sens progresser et j’aime ce que je fais, c’est l’essentiel !

Mon parcours scolaire/de vie est assez… éclectique ? On va dire que j’ai pas peur de tenter des choses. Mais pour faire un résumé, j’ai fait une licence en Éco-Gestion parcours International et un double diplôme en Coréen et Civilisation Coréenne. Je suis partie en Corée pour me trouver (rien que ça) et chose faite je suis rentrée en France pour travailler. Ensuite, j’ai repris mes études dans un master en digital (Flash info : ça m’a pas plu du tout) et aujourd’hui je me réoriente dans un master public à Lyon.

Pour ce qui est de Youtube : J’ai posté une fiction pour le concours des Pouces d’Or des Internettes, j’ai gagné, je suis partie en Corée, je suis revenue en France et une fois ma situation stabilisée, j’ai commencé à vraiment me mettre à Youtube avec le concept de l’émission et maintenant je continue à faire des vidéos sur Youtube parce que j’ai la possibilité de le faire et que j’aime ça, c’est aussi simple que ça (rires) ! Je considère avoir commencé ma chaîne il y a 10 mois.

Quelle est ta toute première expérience avec internet ?

Clara : Je crois que c’était aux alentours de mes 7 ans, je regardais beaucoup trop de clips de Disney Channel et de Superbus en faisant le bazar dans ma chambre et en créant des histoires.

Présente-nous ton univers :

Clara : Mon pseudo vient d’une période où je filmais beaucoup en voyage, sur des festivals de court-métrage et des concours vidéos. Ne cherchez pas ses vidéos elles n’existent plus sur Internet (rires). J’adore bouger, voyager et travailler sur pleins de projets différents. Je tiens globalement pas en place à tel point que je dois considérer ‘ne rien faire’ comme une activité pour arriver à me poser.

Si je devais résumer mon univers, je dirais que je pose des questions complexes sans pour autant que la réponse soit prise de tête. Je ne me limite pas à parler de cinéma, parce que ce qui m’intéresse ce sont les implications que la fiction a dans notre monde de manière générale. J’aime autant des films très populaires et connus que des films d’art et d’essai (même si j’en regarde moins). Pour moi il n’y a pas d’élitisme cinématographique, ce n’est qu’un spectre.

Je pense que ça se voit dans mon décor, j’ai envie que mes abonnés se sentent comme à la maison. Qu’ils me fassent par de leurs avis et de leurs questionnements après m’avoir écouté parler. J’aime l’idée que chacun passe un bon moment et si je peux en faire rire certains, c’est vraiment le top !

Qu’est ce qui t’a donné ta vocation ?

Clara : Alors, je pense que ça vient du fait que je suis fille unique. J’étais souvent seule et il fallait bien que je m’occupe. (Je vous vois, rangez vos mouchoirs). J’ai commencé très tôt à me filmer avec mon portable pour raconter des blagues que j’envoyais par MMS à mes amis.
Un peu plus grande, j’ai eu mon premier ordinateur avec des logiciels de montage gratuit et j’aimais bien faire des vidéos pour ma famille, des projets de classe ou pour rigoler avec mes potes.

Anecdote semi-drôle : J’adorais les jeux de construction mécanique en Lego (voiture, bateau) et j’ai encore des vidéos de moi qui expliquent comment ça marche (rires).

Quelle a été la réaction de tes proches ?

Clara : Je ne leur ai pas tout de suite dit pour Youtube. Je voulais garder ça secret. J’avais déjà voulu me lancer étant ado et mes parents n’étaient pas d’accord pour que je m’expose sur Internet.

Franchement, quand je l’ai dit à mes proches leurs réactions étaient très partagées. Certains ne voyaient pas l’intérêt, d’autres trouvaient ça nul et une petite minorité s’en fichait. La dernière étant la moins pire en terme de réaction (énorme ambiance). Ça m’a plutôt freiné voire même bloqué. Mais ça m’a aussi permis de faire du tri autour de moi.

Avec le temps, j’ai compris que l’entourage peut être autant un soutien qu’un poison. Tout le monde ne peut pas comprendre ce que tu veux faire et être autant à fond que toi dans tes projets. Tu es ton premier supporter et YOU DO YOU !

Quelle sont tes sources d’inspiration ?

Clara : Un univers qui m’inspire beaucoup.. je dirais totalement par hasard ( c’est faux) : Zelda.

Je me suis imprégnée de cet univers très jeune et il déteint encore beaucoup dans mon travail d’aujourd’hui. A tel point que pour une vidéo sur le box-office, j’ai décidé d’expliquer le système avec des rubis ( rires).

À une période, j’ai vraiment poncé le Youtube américain dans tous les sens. Liza Koshy et Mikaela Long ont été deux grandes sources d’inspirations pour moi, surtout pour la joie de vivre qu’elles mettent dans leurs créations.

Quelle est ta première expérience de tournage ? Comment cela s’est passé ?

Clara : On va dire que ma première expérience de tournage était celle pour ma première vidéo Youtube ! C’était. tellement. la. galère.
Je devais tourner dans au moins 5 lieux différents. J’étais seule pour tout faire de A à Z, devant comme derrière la caméra. Et oui, ça impliquait de passer pour une folle qui gueule dans la rue ou dans une bibliothèque (rires).

Au moins, ça m’a appris à me détacher du regard des autres. Je mettais des plombes pour tourner une séquence, alors que j’étais quand même bien organisée. Une angoisse. Mais une fois sur le montage, j’oubliais totalement les complications liées au tournage de la veille et je voyais plus passer le temps. Avec le recul, je crois que j’avais trop envie de voir le résultat final pour penser à autre chose.

Une expérience avec une équipe qui m’a marqué (hors Youtube) : Je dirais mon premier Kino Kabaret à Bordeaux. J’ai tellement appris sur moi et ma manière de travailler là-bas. C’était beaucoup plus pro que tout ce que j’avais pu faire auparavant. Je pense surtout à un homme de l’ombre, qui à l’époque m’a beaucoup aidé : Sébastien Appéré.

J’ai été scénariste sur son court-métrage : RIVER. Le cadre du tournage était magnifique et les images sont vraiment sublimes. Sans lui je ne sais pas si j’aurais autant persévéré et exploré l’univers de la fiction. Il m’a vraiment fait confiance alors qu’il me connaissait à peine, je trouve ça fou.

Quelles sont, dans tes vidéos, celles qui te semblent les plus intéressantes, qui te tiennent le plus à cœur, et pourquoi ?

Clara : Spiderman a vraiment été une expérience psychologique et immersive pour moi, c’est le cas de le dire. J’ai même été jusqu’à réaliser des plans- macro des araignées, sur un pont à Lyon, de NUIT ! Alors que je suis phobique. Ça m’a vraiment marqué.

Et l’expérience chimique pour faire de la toile d’araignée était hyper drôle à faire et à filmer ! Cette vidéo est vraiment un reportage à part entière je trouve. Je me suis rendue compte que j’aimais aussi beaucoup parler de sciences quand je pouvais la relier à une fiction.

À quoi sert le box-office ?‘ est une vidéo qui me tient à cœur. Je vulgarise un concept qui pour le public semble acquis. Alors que la réalité est beaucoup moins glamour qu’on ne le croit. Mon analyse va plus loin que les résultats qu’on présente dans les médias pour savoir si un film a marché ou pas.

Ta pastille vidéo ‘Et tu savais pour…’ a rencontré un petit succès sur la toile notamment auprès d’autres créatifs. As-tu été surprise par tous ses retours ?

Clara : Je ne le savais pas avant que tu me poses la question (rires) ! Heureuse de l’apprendre !

Je suis contente des retours en général ! J’avais vraiment envie d’avoir une conversation avec les abonnés comme je pourrais le faire avec mes potes quand on se pose pour regarder un film chez moi. De manière générale, les gens qui me suivent me font beaucoup de retours sur mon travail et je ne demande que ça !

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux jeunes créatifs qui souhaitent partager leurs univers sur la toile ?

Clara : Dans les grandes lignes je dirais :

  • Prenez le temps qu’il faut pour être content de ce que vous allez publier : Je sais que beaucoup de gens ont le discours contraire. Être fière de ce qu’on produit, c’est essentiel. Je n’ai pas dit que ça devait être parfait hein ! Mais c’est pas parce qu’on débute qu’on doit se contenter de peu. Mieux vaut faire les choses bien que vite.
  • Savoir se mettre dans sa bulle : l’avis du sang de la veine c’est cool, mais il faut savoir le prendre avec des pincettes. Faut pas hésiter à tester des choses. Rien ne vous oblige à publier TOUT ce que vous expérimentez mais surtout écoutez vos envies. YOU DO YOU !
  • Persévérez ! Même si Internet semble saturés de contenu, il y a un public pour tout. Je vous conseille de regarder des chaînes Youtube qui ne correspondent pas à vos centres d’intérêts. Vous verrez que beaucoup de gens sont hypés par des sujets qui peuvent vous semblez insipide. Dans le fond, aucun contenu n’est inintéressant.

(En soit j’ai tellement de points à rajouter là dessus je pense que je pourrais en faire un Ted haha )

Si tu pouvais adresser un message à toi-même à l’âge de 10 ans, lequel serait-ce ?

Clara : Cette frange est une très mauvaise idée…

Que ferais-tu avec un budget digne d’un blockbuster ?

Clara : Je ne sais pas du tout, mes envies changent tellement vite.. Mais je dirais une série documentaire ( pas nécessairement sur le cinéma) avec plusieurs destinations aux quatre coins du globe, ça serait top!

Nous faisons appel à ton esprit créatif. A toi de nous proposer quelque chose et de commenter.

Clara : Je n’en poste pas souvent sur les réseaux mais j’adore prendre des photos. En cette période un peu bizarre, tout rayon de soleil est bon à prendre !

clararunaway-adopte-un-creatif

Tu le sais, notre thématique est la Pop Culture. Que signifie pour toi la culture populaire ?

Clara : Pour moi, ce sont beaucoup de références communes qui permettent de rapprocher des gens, quel qu’en soit la génération. C’est avant tout une culture de l’appropriation, un vecteur social que je trouve très intéressant à étudier et qui a le pouvoir d’inspirer. Elle dépasse le simple divertissement. Parfois, elle est même la porte vers une culture, au premier abord, plus élitiste, il ne faut pas l’oublier.

Quelles sont tes œuvres de référence dans la Pop Culture ?

Clara : En jeux vidéo, sans surprise : ZELDA (Surtout Twilight Princess, Skyward Sword, Breath of the Wild), Splinter Cell, The Last of Us, Horizon : Zero Dawn, Journey.

En film, Harry Potter (comme 95 % des gens), Le Seigneur des Anneaux, beaucoup de Disney (BEAUCOUP DE DISNEY), Chorus Line, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Faudrait peut-être que je pense à en faire une vidéo parce qu’il y en a beaucoup ! (rires)

Des séries comme Veronica Mars, Utopia, Unbreakable Kimmy Schmidt, Charmed, Kaamelott, Alias et vraiment la liste est infinie ! (rires)

Et quelles sont tes attentes ?

J’essaye de ne jamais avoir d’attente de manière générale, ça m’évite des déceptions inutiles. Donc j’attends juste d’être surprise en bien (rires)

Un mot sur ton actualité ? Tes projets en cours ?

Clara : Avec le COVID-19, tout est plus compliqué mais on va continuer à produire du contenu de qualité sur la chaîne !

A quel autre créatif souhaiterais-tu voir poser ces questions ?

Clara : Mélanie, La Manie du cinéma, ma compère de parcours Youtube que je ne présente plus !

Et récemment, j’ai découvert une vidéaste du nom de ‘Demoiselles d’Horreur‘ qui parle beaucoup des personnages féminins dans les films d’horreur ! Elle a vraiment une manière de présenter ses sujets intéressantes et prometteur !

As-tu beaucoup de retour des personnes qui te suivent ?

Clara : Oui ! Je leur en suis tellement reconnaissant.tes ! Que ce soit pour me dire qu’ils ont kiffés ou même parfois pour débattre sur les sujets que j’aborde. C’est toujours hyper bienveillant et ça fait du bien de parler à des gens passionnés qui ne sont pas dans le jugement mais dans l’échange.

Tes followers te soufflent des idées parfois ?

Clara : Pas vraiment. Parfois on me demande d’aborder certains sujets mais ça reste rare. Je pense que les gens aiment être surpris quand ils viennent sur ma chaîne !

Que voudrais-tu dire à tous tes abonnés et aux prochains ?

Clara : Prenez un thé ou café, chillez et j’espère que vous aimerez les vidéos autant que j’aime les faire !

Pour terminer, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Clara : Est-ce que je suis la sœur cachée de Natoo ?

Et bien seule elle et moi le savons.

Encore une fois merci Clara d’avoir participé à Adopte un Créatif.

Clara : Merci à toi ! L’interview à l’écrit était un exercice très intéressant !

ClaraRunaway sur Youtube
ClaraRunaway sur Instagram
ClaraRunaway sur Twitter

Propos recueillis par Thomas O. pour Eklecty-City.fr, qui remercie Clara de s’être prêtée au jeu d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.