Depuis quelques jours, Google Yeti, le service de jeux vidéo de Google est sur toutes les lèvres. Selon le dernier rapport de nos confrères de Kotaku, le service de jeux vidéo de Google va révolutionner l’industrie du jeu vidéo à l’instar de la première Playstation en son temps.

Si nous savons que la Playstation 5 est développement ainsi que la prochaine Xbox – les deux consoles devraient arriver aux alentours de 2020 – l’industrie du jeu vidéo a les yeux braqués sur Google Yeti.

Après le moteur de recherche et tout ce que cela implique en SEO SEA, les réseaux sociaux, la messagerie électronique, son navigateur internet, la réalité virtuelle, le cloud computing etc. la firme de Mountain View veut avoir une place dans le premier marché culture, le jeu vidéo.

Google et les jeux vidéo : Une histoire de longue date

Ces dix dernières années, Google a essayé de se trouver une place dans l’industrie du jeu vidéo. Avant l’arrivée d’Amazon, Google aurait essayé d’acquérir Twitch. Des rumeurs ont circulé pendant des années au sujet d’une console Android, similaire à la Fire TV d’Amazon.

En 2016, le studio de Google Niantic a remporté l’un des plus grands succès de la dernière décennie avec Pokémon Go. Rappelons que Niantic, aussi appelée Niantic Labs, est une entreprise de jeu vidéo, fondée par John Hanke en 2010 sous le nom Niantic Labs et créée à l’origine comme filiale de Google. Initialement lancée comme une start-up interne du groupe Google, l’entreprise se détache du géant américain en octobre 2015, après la restructuration du groupe Alphabet. Nous avons aussi la plateforme YouTube Gaming qui permet de suivre les jeux, les joueurs etc. en live stream.

Google reconnait l’importance du jeu vidéo dans notre société et veut tout naturellement sa part du gâteau. En janvier 2018, l’entreprise a embauché Phil Harrison, le vétéran du jeu vidéo qui a passé de longues périodes chez Sony et Microsoft en tant que cadre supérieur sur PlayStation et Xbox. Google a embauché de nombreux développeurs de jeux vidéo expérimentés et des spécialistes du marketing d’EA, Playstation et de nombreuses autres entreprises.

Au cours de ces derniers mois, les rumeurs au sujet d’un service jeu vidéo de Google se sont intensifiées. En Mars dernier, lors de la Game Developers Conference, les représentants de Google ont rencontré plusieurs grandes sociétés de jeux vidéo pour mesurer l’intérêt de sa plate-forme de streaming, qui a pour nom de code Yeti. L’existence de Yeti de Google a été signalée pour la toute première fois sur le site The Information plus tôt cette année.

Lors de l’E3 2018notre émission Top 10 de l’E3 2018 – Google a rencontré plusieurs éditeurs et développeurs à Los Angeles. Selon les premiers retours, la firme de Mountain View souhaite acquérir plusieurs studios de développement afin de proposer de grosses exclusivités.

Google Yeti : Le Netflix du jeu vidéo

– Une plate-forme de diffusion en continu. Le Netflix du jeu vidéo.
– Il y aura un support physique (une manette uniquement ?)
– Des développeurs de jeux vidéo sous l’égide de Google.

Google Yeti, de quoi s’agit-il ? Comme GeForce Now de Nvidia, le service de Google déchargerait le travail de rendu graphique sur des ordinateurs puissants basés ailleurs. Google Yeti permettrait même aux PC les moins chers de jouer aux derniers jeux.

Le plus grand avantage du streaming, par opposition aux disques physiques ou aux téléchargements, est qu’il supprime les barrières matérielles pour les jeux. Les jeux Triple-A – soit les blockbusters de l’industrie du jeu vidéo avec des budgets énormissimes -peuvent atteindre un public beaucoup plus large si les joueurs n’ont pas besoin d’une carte graphique ou d’une console coûteuse pour y jouer.

Un interne de Google aurait déclaré : « Imaginez que vous jouez à The Witcher 3 dans un onglet de Google Chrome. »

Bien sur, cela demande une connexion haut débit, sans coupure, ce qui est loin d’être le cas pour tout le monde. Rien que chez nous, en 2018, nous sommes nombreux à avoir des coupures internet et nous ne profitons pas pleinement de notre débit.

Le streaming du jeu vidéo, nous connaissons déjà avec OnLive, qui a échoué à cause du décalage et de la compression vidéo qui a réduit la qualité. Nous avons aussi le PlayStation Now, une bibliothèque de jeux PlayStation en streaming sur votre PS4 qui, en termes de clients ne fonctionne pas plus que ça. Pour le moment, il n’y a pas eu de révolution du côté d’un « service Netflix du jeu vidéo ».

Google Yeti : Une révolution pour le jeu vidéo

Cependant, selon le rapport de Kotaku et les premiers échos reçus par Julien Chieze via les développeurs, Google Yeti est sur le point de révolutionner le jeu vidéo. Des studios auraient pu tester depuis leurs locaux la plateforme de Google. Il y aurait aucun phénomène de latence. Il se dit même que Google Yeti serait bien plus séduisant que – à cette heure – la Playstation 5 et la nouvelle Xbox. Il se murmure notamment que des changements vont être apportés aux prochaines consoles de Sony et Microsoft suite à l’arrivée prochaine de Google Yeti.

En quoi consiste Google Yeti ?

A cette heure, on parle d’un abonnement à un service de streaming – à l’instar de Netflix – les joueurs auraient uniquement comme support physique une manette (bien que la présence d’un boitier, d’une box, quelque chose dans genre ne soit pas à exclure) avec laquelle ils pourront jouer sur les téléviseurs. Google Yeti permettrait aussi aux joueurs de switcher et de poursuivre leur partie sur un téléphone, une tablette etc.

Une nouvelle interactivité avec Google Yeti

Youtube serait aussi intégré à Google Yeti. C’est-à-dire qu’avec une simple pression sur un bouton « Youtube » présent sur la manette, les joueurs pourront streamer en live sur Youtube.

Google Yeti devrait proposer une nouvelle interactivité avec les joueurs et c’est un des éléments qui nous séduit. Imaginez que vous jouez à un jeu et vous rencontrez un boss qui vous bloque dans votre aventure ou encore que vous ne parvenez pas à résoudre une énigme. Et bien, au lieu d’aller se renseigner sur internet, une simple pression sur un bouton donnerait la possibilité à l’un de vos viewers de prendre le relai afin de vous aider à surmonter ce qui vous bloque dans le jeu. Autre interactivité, les viewers, au lieu de regarder « bêtement » leur télévision pourront rejoindre votre partie en incarnant un PNJ, un oiseau etc. et être acteur spectateur de votre aventure sans influencer quoi que ce soit.

Clairement, il ne serait pas étonnant de retrouver cette interactivité sur la Playstation 5 et la prochaine Xbox tant elle modifiera notre façon de jouer.

Le streaming : une nouvelle façon de jouer

De nombreuses plateformes de streaming vont voir le jour. A l’E3 2018, Microsof, EA ont annoncé leurs propres services de streaming, et le patron d’Ubisoft, Yves Guillemot, a déclaré que le streaming pour le jeu vidéo était l’avenir. Phil Spencer, le Big Boss de Xbox, a déclaré que le streaming fera tomber les frontières entre les plateformes de jeu. « Notre objectif est d’apporter des jeux de qualité sur console que vous voyez à la télévision ou sur PC à n’importe quel appareil« .

Enfin pour terminer, si le streaming pourrait être la nouvelle façon de jouer à condition que les débits internet le permettre dans le monde entier – ce qui n’est pas le cas à cette heure – la multiplication de ses services risque justement de tuer le streaming.

– Dans un premier temps, les joueurs sont habitués au format physique. Pour certains jeux, certaines œuvres, nous préférons posséder l’objet, le toucher, il y a notamment les éditions collectors qui sont chères aux joueurs.

– Dans un second temps, les services de streaming fonctionnent par abonnement. Cela coute de l’argent. Netflix a révolutionné notre manière de consommer des films et des séries. Aujourd’hui tous les studios souhaitent lancer leurs propres services de streaming. Disney va lancer une plateforme de streaming avec des séries (Star Wars) et du contenu exclusif. Nous avons Amazon Prime avec des séries exclusives. Prochainement, la Warner va sortir sa plateforme DC Universe avec des séries live et animées inédites des supers héros DC, des comics, des films etc. Mais les consommateurs ne vont certainement pas multiplier les abonnements, c’est pourquoi nous sommes convaincus que nous allons rapidement voir les limites de ces plateformes et Netflix restera le leader tant son catalogue est gigantesque.

Il en va de même pour les jeux vidéo, les joueurs ne vont pas multiplier les abonnements à des services de streaming. S’il faut bien évidemment répondre à tous les besoins, il ne faut pas aller vers le tout streaming. Ça ne pourra pas fonctionner que ce soit en terme d’équipement, de connexion internet, les joueurs ne pourront pas tous en profiter. Et comme pour les films et la télévision, les joueurs ne multiplieront pas les abonnements.

Toutefois, il y a clairement une place pour Google Yeti, mais les concurrents ne devront pas tomber dans le piège et proposer uniquement du streaming. Nous savons que Amazon et Apple vont se lancer dans le jeu vidéo… Google est visiblement sur le point de révolutionner notre façon de jouer, mais à la limite il faudrait qu’il soit les seuls à proposer pleinement du streaming. Nous le voyons avec Netflix, personne n’arrive à détrôner le géant du streaming, pour la simple et bonne raison que les consommateurs ne souhaitement pas multiplier les abonnements pour du dématérialisé.

Pour terminer, nous vous proposons une vision d’artiste de Google Yeti réalisée par le Youtubeur Captain Hishiro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.