Avec les cinémas fermés, il est compliqué de s’abreuver de longs-métrages et fort heureusement il reste la VOD en attendant de pouvoir remettre un pied dans les salles obscures. Et pour marquer l’arrivée de Possessor en VOD ici en France, nous avons eu la chance de le voir.

Qu’est-ce que l’âme ?

Vous avez 4h pour rédiger ! Bonne chance. Plus sérieusement, ce film réalisé par Brandon Cronenberg, fils de David Cronenberg (La Mouche, Scanners, Existenz) nous emmène dans une réalité où une société de tueurs à gages à la possibilité de prendre le contrôle de personnes. C’est-à-dire que l’âme d’un tueur peut être transmise à un hôte proche de la personne que l’on souhaite assassiner. Pour se faire, il y a seulement besoin de kidnapper le proche et lui ‘laver le cerveau’, permettant ainsi à l’hôte de s’introduire dans la personne kidnappée.

Cela permet donc d’élaborer des plans censés incriminer des proches de la victimes sans avoir à envoyer des agents sur le terrain se salir les mains. Le film nous plonge au cœur d’une de ces agentes. Celle-ci nommée Tas est la meilleure tueuse et clairement la société pour laquelle elle œuvre ne souhaite pas la laisser partir.

Clairement le film nous questionne sur l’âme, notre sensibilité vis-à-vis de l’autre mais également la réalité elle-même. Une fois un hôte pris il faut prendre les mêmes habitudes que ce dernier, vivre comme lui. On devient son hôte, du moins pour la mission et puis il y a conflit d’âme. Comment deux âmes peuvent vivre dans une seule et même enveloppe charnelle ? Laquelle prend le pouvoir ?

Notre héroïne est coincée avec ses peurs mais également avec celle de ne rien révéler à sa famille. Famille qui sera d’ailleurs mêlée à tout cela et malheureusement, pas de la meilleure des manières.

Un film viscéral

Possessor est un film viscéral, cru et n’ayant pas peur de montrer de la violence ou du sexe, cela ayant pour but de tenir son propos. Il y est dépeint un monde aussi compliqué et noir que le nôtre où tout le monde peut devenir n’importe qui. Cela traite également comme thème les apparences. Aussi bien vis-à-vis de soi mais également de la société.

Prendre un hôte laisse des séquelles psychologiques assez profondes. Tas doit tenter de les surmonter pour vivre avec les siens sans leur faire de mal. Possessor est un long-métrage profond, psychologique et qui nous fait soulever énormément de questions durant le visionnage.

La magie opère

On y passe à bon moment et durant l’avancée la question de savoir si l’hôte est revenue à elle-même ou si elle est contrôlée nous est posée. Et fort est de constater que Cronenberg joue avec ses spectateurs et la magie opère. On se sent investi dans le film et dans les pérégrinations de Tas dont l’issue s’avère être compliquée pour ne pas dire totalement tendue. Notons la présence de bonus et de scènes coupées venant agrémenter l’envie d’en savoir davantage sur le film et son contenu.

Possessor est disponible en VOD depuis le 7 avril 2021 et en DVD / Blu-Ray depuis le 14 avril 2021.

La chaîne Youtube Pop N Chill vous parle de l\'avenir de la franchise Metal Gear Solid.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.