Robocop-1987-Banner

Alors que les acteurs Russell Crowe, Tom Cruise et plus récemment Michael Fassbender auraient été approchés pour succéder à Peter Weller, nous apprenons ce weekend que le réalisateur Jose Padilha vient de proposer le rôle d’Alex Murphy / Robocop à Joel Kinnaman (photo), vu dans la série The Killing (US) et Sécurité Rapprochée actuellement dans nos salles.

Nous ignorons encore si l’acteur a accepté l’offre, qui pourrait faire de lui la « nouvelle gueule » d’Hollywood. Rappelons qu’il ne s’agit pas ici d’un simple remake, on le dit encore une fois, il est impossible d’égaler l’original, le chef d’œuvre de Paul Verhoeven, malheureusement suivit par des suites et des déclinaisons jamais à la hauteur. La direction souhaitée par le cinéaste rend le projet intéressant, puisqu’il mettra en avant « la transformation d’un homme en robot« .

Mise à jour : Deadline nous informe que l’acteur Joel Kinnaman vient de signer pour le rôle d’Alex Murphy dans le remake de Robocop pour MGM.

« J’aime le ton politique acéré de ROBOCOP, et je pense qu’un film tel que celui-là est hautement nécessaire de nos jours. Mais je ne vais pas refaire ce qu’a fait Paul Verhoeven. En fait, je vais essayer de traiter de sujets qui ont été passés sous silence par le film original, et qui ont trait avec la transformation d’un homme en robot. Quelle est la différence entre les humains et les robots ? Qu’est-ce que le libre arbitre ? Qu’est-ce que cela signifie de le perdre ? Voilà les thèmes dont je souhaite parler. » confiait récemment Jose Padilha avant d’ajouter « J’essaie de faire les films que j’aime, et qui parlent de problèmes sociaux. Je vais continuer à le faire, peu importe où je travaille. Si je peux développer de tels films à Hollywood, très bien. Si je ne peux pas, alors je ne le ferai pas. C’est aussi simple que ça ! »

Le projet gagne encore plus en intérêt lorsque l’on sait que Nick Schenk, scénariste de Gran Torino, est chargé d’écrire le scénario.

Sorti en 1987, Robocop de Paul Verhoeven donna naissance à trois suites Robocop 2 (1990), Robocop 3 (1992), une série télévisé, quelques séries animées ainsi que quatre téléfilms, qui nous montre un RoboCop vieillissant, qui, malgré son corps robotique ressent les effets du temps. Aucun de ces projets ne reflètent l’ambiance, la violence de l’original de Verhoeven.

Pour l’anecdote, la toute première bande annonce de Robocop emprunte le thème principal de la musique du film Terminator.

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.