La chaîne Youtube Pop N Chill consacre une vidéo à The Matrix Online, le prequel de Matrix 4.

Super-8-Photo-Promo-01

Ça ressemble a du Spielberg mais ce n’est pas du Spielberg. J.J Abrams se veut l’héritier du réalisateur culte de toute une génération et veut le prouver avec Super 8.

Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

Le film a d’abord été un buzz lors de son premier teaser mystérieux, le trailer a même pu être jouable grâce au jeu Portal 2. J.J Abrams est une valeur sûre depuis ces dernières années avec les séries comme Alias ou Lost ou MI 3 ou d’un film qui a aussi fait le buzz à son époque et qui a démocratisé une méthode de réalisation (caméra à l’épaule) avec Cloverfield.

Le film est un mélange de tous les films de Steven Spielberg, on voit que le réalisateur a largement baigné dans les films du maître réalisateur au cœur d’enfant qui a nettement contribué à la création du film. Cela se voit cela se sent. Le film est un hommage au cinéma et certains diront directement à celui de Steven Spielberg. La bande d’enfant rappelle l’équipe des Goonies, le mythe de l’extraterrestre vu dans ET, Rencontres du 3ème type et La Guerre des Mondes. Des séquences particulières à découvrir vous donnerez même l’écho d’un Jurassic Park.

Le film reste une déception, on s’attendait peut être à quelque chose de plus spectaculaire ou de plus magique. On ne retrouve pas la poésie qu’on retrouve dans un ET, on ne retrouve pas les moments forts comme dans Jurassic Park ni même la peur vu dans la Guerre des Mondes. On se répète dans les références..
Oui, mais le film est un hommage mais n’apporte rien de nouveau. C’est un film qu’on peut voir comme le travail bien fait d’un élève. Un film fait avec les copains et le professeur mais qui n’apporte rien au genre.

Note 6,5/10 : Déception complète même si le film n’est pas mauvais. Quand on s’appelle J.J Abrams et qu’on a Spielberg a ses côtés, l’exigence et l’attente sont plus importantes.

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.