Laissons les tendances de côté et intéressons-nous à l’originalité. Avec Adopte un Créatif, vous allez découvrir des passionnés, des créatifs, des youtubeurs / youtubeuses méconnu(e)s qui font l’actualité du web. Pour ce nouveau numéro, je suis parti à la rencontre de Cédrik Jurassik.

Sur Youtube, Cédrik Jurassik propose une chaine passionnante où il nous parle des dinosaures et autres animaux préhistoriques qui ont peuplé notre planète il y a longtemps et qui peuplent maintenant notre imagination et nos écrans. Le tout avec son humour. Rencontre avec Cédrik paléontologue et humoriste en carton (c’est lui qui le dit).

Bonjour Cédrik, merci de participer à notre chronique ‘Adopte un Créatif’. Dans le cas où il y aurait des internautes ignorant ton actualité peux-tu te présenter et nous rappeler ton parcours?

Cédrik : Hello, moi c’est Cédrik dans la vraie vie j’ai fait pleins de petits boulots de merde en gros mais j’ai fini par devenir agent secret il y a de ça 1 an, mais si je suis la c’est pour parler d’internet. Donc parlons de Youtube et de la chaîne que j’ai créé il y a 2 ans Cédrik Jurassik.

Quelle est ta toute première expérience avec internet ?

Cédrik :Oula ! Ça remonte a bien longtemps – bon pas le jurassique non plus – je crois que c’était pendant une colonie de vacances que j’ai découvert internet et je me rappelle que je n’arrêtais pas d’aller sur un site de Pokemon, et si je me rappelle a peu près c’était avant même les années 2000… Bordel je me sens vieux d’un coup (rires)…

Présente-nous ton univers :

Cédrik : Alors Cédrik parce que c’est mon nom et jurassik par rapport a la fameuse période préhistorique du même nom, et ça tombe bien puisque ma chaîne parle en grande partie d’animaux disparus, ah et au tout début j’avais appelé ma chaîne Jurassik Tube… j’ai préféré changer pour me détacher de youtube au cas ou et la rendre plus ‘personnelle’ on va dire.

Donc je parle principalement de paléontologie soit l’étude des fossiles donc bien évidement les dinosaures mais pas seulement puisque je m’intéresse beaucoup aussi aux animaux qui étaient la avant eux, comme ceux qu’on appelle les reptiles mammaliens ou les insectes géants ou encore les mammifères du cénozoïque, et même des animaux actuels tout court donc croyez moi j’ai largement de quoi faire.

Qu’est ce qui t’a donné ta vocation ?

Cédrik : Apparemment je suis fan de dinosaures depuis mon plus jeune âge (dixit mes parents) et faut croire que je l’ai gardé et élargie depuis, tout simplement.

Quelle a été la réaction de tes proches ?

Cédrik : Pas de réactions particulière vu que je suis quelqu’un qui a pas mal de passions du coup ils ont du se dire : ‘des vidéos ? Encore une autre de ces lubies étranges’ (rires). Von après 2 ans et pas mal d’abonnés je crois qu’on commence à me prendre un peu plus au sérieux.

Quelle sont tes sources d’inspiration ?

Cédrik : Question difficile, mais je dirais sur les sujets c’est pas mal d’articles ou de livres, peut être aussi des documentaires animaliers que j’aime beaucoup regarder. Ça c’est pour le fond mais pour la forme c’est surtout en parlant avec d’autres vidéastes qu’on se donne des idées, je pense notamment à The Sciencoder, Sarayah le Testeur Indé, Julien Bellamy, Think Tattoo et bien d’autres donc désolé je vous oublie les copains, mais en gros ouais c’est ça c’est en se disant ‘ha ouais ça serait trop drôle de faire ci ou ça‘ etc. qu’au final ça donne des idées qui finissent souvent en vidéo.

Quelle est ta première expérience de tournage ? Comment cela s’est passé ?

Cédrik : Alors si on parle de la toute toute première, ça remonte à très longtemps où c’était encore sur cassette, mais si on parle de numérique et donc YouTube c’était y’a plus ou moins 3 ans avec justement Julien Bellamy dont j’ai parlé juste avant et avec qui j’ai commencé les vidéos, et c’était pas jolie jolie à voir ! Des textes que je devais répéter 20 fois parce que je n’arrivais pas à aligner deux phrases, du matériel qui tombait en rade – ha non ça c’est toujours le cas… – des galères de montage avec des logiciels qui fonctionnent pas… En bref des galères comme j’ai dis mais en y repensant c’était quand même bien drôle

Quel a été ton meilleur moment de réalisation ? Le pire ?

Cédrik : Le pire je dirais les débuts, et mes meilleurs c’est ceux de maintenant ou j’ai vraiment des moyens de faire à peu près ce que je veux que ça soit niveau humour – même si je me censure un peu parce que je sais que j’ai une partie de mon public très jeune – ou niveau effets de montages que je ne savais pas faire avant par exemple.

Et aussi le fait que maintenant j’essaie de tourner un peu en extérieur ou d’inclure des minis fictions et n’empêche que ça fait du bien de ne pas toujours tourner tout seul chez soi.

Quelles sont, dans tes vidéos, celles qui te semblent les plus intéressantes, qui te tiennent le plus à cœur, et pourquoi ?

Cédrik : Alors ça va être sur des récentes encore parce que je suppose que comme beaucoup en fait on est content de notre vidéo à sa sortie et après 1 où 2 mois en la re-regardant on se dit qu’on aurait pu faire mieux.

Par exemple j’ai fait une vidéo sur l’iguanodon qui est un dinosaure plutôt connu – si si je vous jure – et elle ne dure que 2 minutes alors que j’aurais tellement pu dire plus de choses – c’est d’ailleurs pour ça que je compte la refaire – sinon celle que je préfère c’est sur des créatures peu connu du grand public, parce que, ce que j’aime bien justement c’est faire découvrir des choses aux gens. Alors que clairement les vidéos qui marchent le mieux sont celles sur des animaux déjà très connus et carnivores tant qu’à faire.

Mais sinon je dirais celle sur le dodo, qui est plutôt populaire justement, mais sur laquelle j’ai essayé de creuser plusieurs aspects dont on parle peu comme sa parenté avec des oiseaux actuels ou encore son alimentation, et c’est aussi une des premières où je me suis vraiment éclaté à faire une intro en extérieur avec un certain Dead Will, tu connais ? (Ndlr : Suivez-le lien pour découvrir notre interview avec Dead Will.)

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux jeunes créatifs qui souhaitent partager leurs univers sur la toile ?

Cédrik : Je leurs dirais que si ils ont l’envie et la motivation alors il faut foncer ! Mais en étant conscient que si ils veulent ‘marcher’ il faut beaucoup de temps et que les résultats sont rarement aussi grands que l’on peut espérer.
Mais malgré le manque de motivation qui peut vite venir, les commentaires pas toujours sympa c’est une super expérience !

Si tu pouvais adresser un message à toi-même à l’âge de 10ans, lequel serait-ce ?

Cédrik : Du coup je lui dirais de se lancer plus vite sur les internets… Enfin non puisque ça n’existait pas encore (rires). En tout cas je me dirais de garder ma passion pour les dinosaures et animaux en général, et même de l’assumer plus que je ne l’ai fais : ‘ouais les dinosaures c’est pour les gamins toussa toussa…

Que ferais-tu avec un budget digne d’un blockbuster ?

Cédrik : Étant donné que j’ai comme projet de faire un livre/BD – je ne sais pas trop encore – d’aventure avec des animaux disparus peu connu, je pense que je l’adapterais en film ou série, parce que quand je vois ce qu’on peut faire maintenant niveaux effets spéciaux et mise en scène je trouve ça triste que les seuls films avec nos chers animaux disparus soient sois des nanars ou des trucs bourrés d’action et de FX mais sans scénarios ‘soignés’… Bon après je dis pas que je ferais mieux…

Nous faisons appel à ton esprit créatif. A toi de nous proposer quelque chose et de commenter.

Cédrik : Voila un de mes dessins pour le dinovember – un dessin par jour tout le mois de Novembre… – que je n’ai pas fini d’ailleurs…

cedrik-jurassik-dessin

Tu le sais, notre thématique est la Pop Culture. Que signifie pour toi la culture populaire ?

Cédrik : Je dirais que c’est la culture du divertissement accessible a tous qui a surtout commencé avec les BD, jouets, films etc. mais qui maintenant s’élargit grâce à internet.

Quelles sont tes œuvres de référence dans la Pop Culture ?

Cédrik : Le film la ou des visiteurs vont sur un parc avec des dinosaures sur une île… merde je ne sais plus comment il s’appelle mais il a l’air pas mal comme film.

Et quelles sont tes attentes ?

Cédrik : Jurassic World 3 bien évidement même si j’ai pas trop aimé les deux premiers. J’ai toujours un espoir… j’attends pas mal aussi Avengers Endgame et Avatar 2. Ouais j’aime la science fiction.

Un mot sur ton actualité ? Tes projets en cours ?

Cédrik : Oula j’en ai beaucoup de projet notamment celui d’aller en Afrique du Sud pour voir sur le terrain le métier de paléontologue, en étant porte parole de ce projet j’ai pu aider à réunir les fonds nécessaire et en contrepartie j’accompagne donc des étudiants sur place, je suis autant stressé qu’excité !

En autre projet j’ai aussi dans l’idée de faire des sortes de mini documentaire sur des animaux actuels en partenariat avec un parc animalier pour être directement avec les concernés.

J’ai aussi des tee shirts qui vont arriver avec des super design (cc ChachaDeLilla)

Et un autre gros projet mais j’en parlerais quand ça sera un peu plus concret.

A quel autre créatif souhaiterais-tu voir poser ces questions ?

Cédrik : Alors je crois que vous l’avez déjà contacter mais j’aimerais beaucoup y voir Lény de la chaîne The Sciencoder

As-tu beaucoup de retour des personnes qui te suivent ?

Cédrik : Alors si on parle des commentaires sur les vidéos et les réseaux sociaux, j’en ai pas mal et c’est toujours bienveillant. Je crois que sur les 61k abonnés j’ai du avoir qu’un ou deux rageux, c’est peut être un record (rires).

Tes fans te soufflent des idées parfois ?

Cédrik : Niveau idée de bestiole à parler, oui, même si c’est souvent soit des très connus et je préfère faire découvrir de nouvelles espèces soit des carnivores, en gros je sais très bien quoi faire si je voulais faire un max de vues mais je préfère rester fidèle à mon principe et y aller à mon rythme.

Par contre j’ai eu pas mal aussi d’idées de musique à mettre en fond par des abonnés et je les remercie parce que je suis tombé sur de sacrés bonnes surprises, notamment l’OST de ‘The Lost Eden‘ un jeu sur CD-I (Ndlr : A la rédaction The Lost Eden est un jeu culte, la BO de Stéphane Picq est sublime).

Que voudrais-tu dire à tous tes fans et aux prochains ?

Cédrik : Juste merci d’être là et de me soutenir parce que c’est grâce à eux qu’aujourd’hui je peux faire des choses que j’aurais jamais pu faire sans ma ‘notoriété’ sur YouTube donc j’espère que ça va continuer et que je pourrais faire encore plus de vidéos sur nos amis a écailles, plumes ou poils.

Pour terminer, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Cédrik : ‘Tant que durera la dégradation des mœurs qui nous occupe, il serait intéressant d’anticiper certaines solutions déjà en notre possession?’ Je dirais que la réponse est au fond de notre cœur avant tout ! (http://www.lepipotron.com/)

Encore une fois merci Cédrik d’avoir participé à Adopte un Créatif.

Cédrik : Merci à toi pour l’invitation.

Cédrik Jurassik sur Facebook
Cédrik Jurassik sur Twitter
Cédrik Jurassik sur Instagram
Cédrik Jurassik sur Youtube

Propos recueillis par Thomas O. pour Eklecty-City.fr, qui remercie Cédrik Jurassik, de s’être prêté au jeu d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.