Nephael-Logo-N-150x150  « La saint valentin n’est qu’une fête commerciale… »

Moi aussi je faisais partie de ces bougons qui chaque année, à l’approche de cette date, ressortent la même phrase en boucle à tous leurs amis/collègues qui ont le malheur de parler de cette journée.

Et puis oh, arrêtez de sortir  cette phrase à chaque saint valentin quand ce même jour je vois des files d’attentes interminables chez les fleuristes, bijoutiers, parfumeries et j’en passe …. Bande de soumis !

Ca reste avant tout la fête des amoureux et cette année, j’ai décidé de la faire pour la première fois sans pour autant tomber dans l’engrenage commercial des nombreux achats de couleur rouge et en forme de petits cœurs !


Nephael-Logo-N-150x150  Une ambiance « rien que nous »

Le soir de la Saint Valentin, pour être l’un avec l’autre et construire son petit univers d’amour et de sexe il va de soi que je ne voudrai aucun PC allumé (à part pour jouer ensemble à un jeu vidéo), aucune activité sur les réseaux sociaux, les téléphones éteins, batterie du téléphone fixe retirée, sonnette en panne… enfin vous avez compris l’idée !

Je veux que ça se passe chez nous, essayez d’emmener une presque asociale dans un restaurant LE jour où ce sera justement plein à craquer… Je n’ai clairement pas envie de répondre « moi aussi je t’aime » au type derrière nous !

Côté ambiance, pas besoin de chichis, si ce n’est quelques bougies.


Nephael-Logo-N-150x150  Mon plat préféré préparé avec amour

C’est là que tout commence ! j’imagine que mon homme aura tout prévu pour me préparer l’un de mes plats préférés, des œufs à l’italienne. Torse nu huilé et en jean, je pourrai le regarder avec gourmandise en train de cuisiner, les adducteurs saillants et dépassant du jean juste comme il faut pour me faire baver !

Comme toujours, je ne pourrai pas résister à la tentation de piquer un petit truc ou de goûter la préparation, mais, comme toujours, il m’en empêchera et en profitera pour me dire d’aller enfiler une petite tenue coquine.


Nephael-Logo-N-150x150  Un cadeau m’attend sur le lit

Une fois dans notre chambre je remarque un petit paquet et une boite sur le lit que je m’empresse d’ouvrir tout en sachant que c’est probablement la tenue que je vais porter. Je déballe ce cadeau et découvre une guêpière accompagnée de sa petite culotte assortie et de jolis bas tandis que dans la boite se cachent de superbes chaussures.

Je prends le temps d’enfiler ma jolie tenue sexy et de rejoindre mon homme pour déguster ce bon repas ne manquant pas de marquer une petite pause « comment tu me trouve ? » d’une voix de femme fatale coquine en entrant dans le salon.


Nephael-Logo-N-150x150  Un peu de console pour digérer !

Devant worms ou un jeu du même style dont on referait les règles pour l’occasion. « N’utiliser que le bazooka »,  « détruire le maximum de décors au passage »…

Ce qui nous vaudrait de bons éclats de rire et ces instants « comme dans les films » où je prendrai conscience de la chance que j’ai et du bonheur que me procure le fait d’être avec lui pendant que je le regarderais se foutre d’une de mes manœuvres d’attaque lamentablement foirée !


Nephael-Logo-N-150x150  La mise en bouche avant les festivités !

Prétextant lui avoir caché un cadeau sous son oreiller où il y trouvera une photo cochonne de moi en noir et blanc et un petit mot lui précisant de revenir dans 5 minutes, je profite de sa courte absence pour lancer ma playlist et lui installer une chaise au milieu du salon.  Lorsqu’il revient vers moi je lui fais signe de prendre place sur la chaise, enfile mon chapeau sur la tête en lui tournant le dos pile poil au moment ou « you can leave you hat on » commence. Je danse et j’enchaine quelques musiques tout en me déshabillant petit à petit, au rythme des sons qui nous enivrent.

J’ai commencé par ma culotte car je sais qu’il aime me voir en guêpière et bas sans dessous. Je joue avec lui, prisonnier de sa chaise; ne pouvant que contempler sans toucher. Je me frotte à lui, laisse mes mains parcourir tout son corps et commence à le sentir frissonner sous mes doigts.

Puis assise sur ma chaise, dos à lui, je dégrafe la longue fermeture qui me permettait de tenir ma guêpière  fermée à une main, et lui fais découvrir mon dos centimètre par centimètre tout en caressant mon corps de l’autre et en retirant les jarretelles.

En me retournant je jette mon haut et bouge mon corps sur « rocking music » de Martin Solveig. Sous un tissu j’avais pris soin de cacher quelques sextoys et je me fais une joie de découvrir son visage lorsque je les sors pour agrémenter mon show et faire monter la température.

Je m’amuse, mon corps est de plus en plus chaud, je suis particulièrement excitée et tous ces substituts de membre masculin me donnent surtout envie de passer à la suite ! Un sourire est présent sur mon visage depuis le début du show mais l’arrivée de ces éléments extérieur me fais plutôt changer de tête pour une plus… expressive diront nous !

Je perçois dans son regard qu’il est dans le même état que moi, si ce n’est plus puisqu’il est toujours « coincé » sur sa chaise à profiter du spectacle de son simple regard.


Nephael-Logo-N-150x150  Bien terminer la soirée !

Je décide de mettre fin à sa torture psychologique et c’est donc totalement nue que je m’approche une dernière fois de lui afin d’ouvrir son pantalon et constater par moi-même si j’ai été à la hauteur durant ce show !

Je pense qu’il a compris sans que je lui dise qu’il était à présent « libre » puisque son regard s’est tout à coup changé et j’aurai presque pu lire sur son front ce que j’allais prendre pour l’avoir contraint à regarder sans toucher !

Il m’empoigne donc et m’emmène jusqu’au canapé sur lequel il s’allonge au dessus de moi.

Nos mains parcourent nos corps, les miennes finissent leur chemin en serrant sa taille et nos souffles commencent à se faire entendre au rythme de nos ébats.

Après diverses positions mêlant ou alternant bestialité comme j’aime et romantisme parce que c’est la Saint Valentin et qu’on ne va pas jouer les barbares, notre plaisir s’intensifie clairement tout comme mes cris.

Je ne réponds plus de rien et je ne me demande pas si mes voisins, eux, sont allés aux restaurant ou s’ils sont là à pouvoir m’entendre; plus rien ne compte et je sens tous nos muscles se contracter alors que nous sommes allongés en cuiller et que je serre mon oreiller de toute mes forces.

Je le mords même cet oreiller, tentant d’étouffer un peu mes cris bien qu’en réalité ce soit complètement impossible tant ce plaisir m’envahi d’une vague tellement violente que je finis par venir, lâchant totalement prise en le sentant littéralement exploser en moi !

Nos muscles se relâchent et nous nous enlaçons en sombrant dans une léthargie amoureuse propre à ce petit instant qui ne survient qu’après l’amour.

Il est encore temps d’organiser votre Saint Valentin ! Mais ne cherchez pas trop compliqué, ajoutez un petit plus à des choses « banales » du quotidien pour leur donner un petit aspect exceptionnel dû à cette journée des amoureux.

Et surtout, n’oubliez pas qu’il n’y a pas que la Saint Valentin dans l’année pour entretenir votre amour ! Rien ne vaut une belle soirée improvisée à différents moments de l’année qui sera plus inattendue qu’une date indiquée pour !

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle Saint Valentin!

5 Commentaires

  1. […] ne fêtera pas cette année la saint valentin en charmante compagnie (l’adorable Nephael en 2011 et notre jeune étudiante en droit Almanegra en 2012), mais nous souhaitions tout de même […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.