La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

Ce jeudi 11 mars de 18h à minuit aura lieu l’avant-première du nouveau court-métrage de Natacha Thomas, à savoir The Late Marilyn. La rédaction a eu le privilège d’assister à une projection privée du nouveau film de la réalisatrice. Mr. President, The Late Marilyn Monroe.

Natacha Thomas passe à la vitesse supérieure

Comme dans son précédent court-métrage Blossom, Natacha Thomas récidive avec un langage cinématographique riche en couleurs vives, à la fois chaudes et saturées. Un style remarqué puisant dans les délires visuels de David Lynch voire même de Nicolas Winding Refn.

the-late-marilyn-natacha-thomas-01

Une icône brisée par la célébrité

Les aléas d’une starification précoce, d’une célébrité partie trop tôt, inoubliable et mémorable encore aujourd’hui. La starification d’une célébrité est ici traitée avec beaucoup de tristesse et de poésie, à savoir Marilyn Monroe sombrant peu à peu dans la folie ou ses derniers jours sont comptés. Il faut savoir qu’il y a deux incarnations pour le personnage : la première est auditive avec donc la voix-off enregistrée par Sarah Bonrepaux.

Nous avions déjà aperçue l’actrice dans Red Tale, une précédente réalisation de Natacha Thomas, qui se prête au jeu pour la voix-off de Marilyn, et c’est assez bluffant de réalisme. Le travail effectué sur la retranscription auditive est excellent – ses émotions, ses hésitations, des extraits choisis lors de son dernier tournage, de l’anniversaire de JFK également – la cinéaste ne laisse rien au hasard, sa lettre d’amour à Marilyn est authentique.

La seconde est Nephael prêtant ses talents d’actrice et de plastique pour l’incarnation de Marilyn Monroe. Déjà à l’affiche de Blossom, Nephael est la vraie surprise de ce court-métrage. Totalement habitée par la golden girl, la comédienne en devenir montre qu’elle a plus d’une corde à son arc. Trop souvent réduite à sa plastique de sex symbol et d’objet de consommation, par certains esprits étroits, le parallèle entre Norma Jeane Mortenson et celle qui l’incarne devant la caméra de Natacha Thomas est une évidence. Suivez le lien pour lire l’interview de Nephael au sujet de son interprétation de Marilyn Monroe.

Avec Nephael et Sarah Bonrepaux, les muses de la réalisatrice, nous avons un cocktail quasi parfait. A noter qu’elles sont rejointes par Romain Minart qui incarne JFK autant que le photographe Milton Greene.

the-late-marilyn-natacha-thomas-02

Natacha Thomas et l’expérimental

Si de prime abord The Late Marilyn se veut moins expérimental que les deux précédents essaies de la réalisatrice, on y retrouve le soucis du détail et le perfectionnisme que l’on connait de Natacha Thomas. La particularité du projet est qu’il est entièrement tourné avec des objectifs vintages, dont le très singulier daguerreotype. Quant au titre, celui-ci est tiré directement de la présentation que Peter Lawford utilisa à l’anniversaire de John Fitzgerald Kennedy pour annoncer Marilyn arrivée en retard sur scène : ‘Mr. President, the Late Marilyn Monroe‘, ‘late’ voulant aussi bien dire ‘en retard’ que ‘décédée’ et ceci très peu de temps avant sa disparition…

Si les précédentes propositions de la réalisatrice ne proposaient aucun dialogue, dans The Late Marilyn le personnage parle et exprime ses pensées. Pour la forme, la réalisatrice s’inspire du travail de Joyce Carol Oates pour son roman Blonde, quant aux textes, ils sont puisés dans le livre Fragments où ont été regroupés beaucoup de notes, poèmes laissées par Marilyn Monroe. Chaque mot prononcé dans le film est issu d’une citation de l’actrice, d’extraits de son dernier tournage, de l’anniversaire de JFK et des brèves de l’époque.

L’utilisation du son avec encore une fois cet effort dans la retranscription auditive est poussée, voire aboutie.

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.