MGS-Rising

Le très mystérieux Rising s’est payé le luxe d’un trailer qui laisse quelque peu la communauté des fans mitigés, mais avant d’en connaitre plus, le point sur les informations connus à son sujet.

Et non, plus de Hideo Kojima, c’est dit c’est enfin fait ! Le game designer a presque enfin réussi à se débarrasser du serpent qui logeait en son sein depuis de nombreuses années pour se concentrer sur de nouveaux bébés ou créations en attente de suite. Presque car le malicieux Kojima garde toujours un œil sur sa saga prodige.

C’est donc via le producteur Shigenobu Matsuyama et le réalisateur Mineshi Kimura de Metal Gear Solid Rising qu’ils révèleront d’ici là de prochaines infos.

Ce que l’on sait déjà grâce au trailer et les informations données par les deux hommes est que le noyau du gameplay sera basé sur les capacités au sabre de Raiden capable de tout couper, bâtiments, voiture, soldat, pastèque, rien n’est épargné. Cette technique à choisir l’angle de coupe mettant à la merci l’ennemi est appelé « Ball Lifting » par Shigenobu Matsuyama. Pour ce qui du choix de la découpe, cette capacité est le « Free Slincing » traduisez par liberté de couper qui s’avérera être un point clé stratégique. Le terme « Zan »qui veut bien dire « trancher » (je m’incline) cependant il y aura des limites pour le tranchage de l’épée. En effet, même si la précision et la diversité d’éléments peuvent être coupés, il restera certain élément du décors qui ne sera pas destructible par soucis de ne pas compliquer plus le jeu, bien qu’une pareille chose soit techniquement possible. Les limites seront présentes pour le bon déroulement de l’action.

Par contre un autre concept, celui de « prendre » à savoir « Datsu » qui se base sur l’absorption d’énergie que l’on peut visionner lors du trailer. C’est la manière qu’à Raiden pour se recharger par l’électricité des robots ennemis. Il acquerra plus ou moins d’énergie suivant les dommages qu’il infligera à l’ennemi.  Sanglant me diriez vous ? Vous n’avez pas tort mais Matsuyama se défend en soulignant qu’il y aura des éléments dit « no-kill« . Ainsi le but ne sera pas de planifier des massacres à tout va mais de se défaire de ses ennemis rapidement et surtout proprement. N’oublions pas que cela reste un MGS dont la tradition et le challenge est l’infiltration la plus discrète qui soit. Le procédé n’est pas différent. C’est n’est donc ni un « Beat em all » ni un « Hack and Slash ».

Ce prochain MGS n’est pas un spin off, mais fait parti intégrant de la saga, se déroulant entre Metal Gear Solid 2 et Metal Gear Solid 4, qui se focalisera sur les péripéties de Raiden ninja cyborg surpuissant. D’ailleurs comment en t il arriver là ? Pourquoi un changement d’apparence ? Ces questions trouveront leur réponse, espérons le, pour bientôt car quand on pose la délicate question de savoir si on pourra prendre contrôle d’un autre combattant, Mineshi Kimura devient très prudent en refusant de donner plus de détails pour l’instant.

Récemment lors d’un des podcasts de Kojima Production, Sean Eyestone avait interviewé la voix de Snake/BigBoss, mais quand le sujet est venu sur Rising, les deux hommes restent dans le brouillard. Aucun ne sait ce que sera le contenu de Rising. David Hayter dit qu’il espère être appelé mais précise qu’on ne l’a pour l’instant pas prévenu. La logique chronologique de cet épisode pourrait faire apparaître le héros légendaire Solid Snake. Reste à savoir quel pourra être son rôle.

Pour rappel enfin, le jeu ne sera plus une exclusivité PS3, mais sortira aussi sur XBox 360 et sur PC, mais ce dernier point évoquer au début de la présentation de Rising ne s’est plus confirmer dans les messages officiels. Les PCistes risquent fort d’être déçus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.