Bioshock-Infinity-Titre

Laissez-vous séduire par les 5 premières minutes de Bishock Infinite ! Des premières minutes pour découvrir le nouveau monde du troisième jeu de la licence Bioshock qui promet vraiment d’être impressionnant, beau et étonnant.

Selon Ken Levine, le réalisateur du premier Bioshock et de ce nouvel opus semble très satisfait par sa dernière création et ne s’est pas empêché de teaser la fin du jeu, PAS en évènement de l’intrigue mais plus dans la promesse de faire découvrir aux joueurs quelque chose d’inédit :

« La fin du jeu, je ne peux pas dire si les gens vont l’aimer ou non. Je peux dire que c’est quelque chose dont nous sommes incroyablement fiers.

C’est quelque chose que vous n’avez jamais eu dans un jeu vidéo auparavant. C’est unique et propre à ce monde, ces personnages et cette licence. »

Ken Levine a expliqué qu’il cherchait dans ce Bioshock à ce que les joueurs tombent amoureux d’Elisabeth en tentant d’implémenter une approche psychologique. Pour ce faire il s’est basé sur la relation d’un médecin avec son patient, une psychologie entrevue déjà lors de la dernière vidéo.

L’intrigue se déroule cette fois-ci en 1912 dans la cité flottante de Columbia. Vous incarnez Booker DeWitt, un ancien détective de l’agence Pinkerton. Confronté à des dettes importantes, vous vous trouvez dans l’obligation d’accepter une dernière mission: rejoindre la ville disparue de Columbia pour y retrouver une jeune femme et lui faire quitter la ville saine et sauve. Cette jeune est Elizabeth, elle est prisonnière de Columbia depuis son enfance. Elle ne connaît du monde que les pièces où elle vit et son geôlier, une imposante créature appelée « Songbird« . Alors qu’elle est enfin libérée par Booker DeWitt, Elizabeth se retrouve perdue dans la ville et assaillie de questions. Qui l’a emprisonnée? Pourquoi? D’où lui viennent ses pouvoirs ? Et comment s’est-elle retrouvée au centre du conflit qui déchire Columbia ?

Le jeu sortira le 26 mars de cette annéé sur les console Playstation 3, 360 et sur PC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here