2K a annoncé aujourd’hui la création de Cloud Chamber, un nouveau studio de développement de jeux vidéo, en charge de la conception du prochain BioShock.

En effet, c’est via un communiqué que 2K annonce la création d’un nouveau studio de développement, Cloud Chamber. Ce nouveau studio est construit autour de deux équipes, une située à Novato en Californie et la seconde à Montréal au Québec.

De plus, 2K a annoncé que Cloud Chamber a commencé à travailler sur la prochaine itération de la franchise BioShock.

David Ismailer, président de 2K, a déclaré : ‘Au fur et à mesure que nous continuons à développer notre catalogue, nous continuons d’être inspirés par les opportunités d’investir davantage dans notre propriété intellectuelle, dans nos employés exceptionnels et dans leur potentiel collectif (…) BioShock est l’une des franchises les plus appréciées (…) Nous sommes impatients de voir où ce puissant jeu de tir à la première personne, narratif et emblématique, va nous mener à l’avenir avec notre nouvelle équipe du studio à Cloud Chamber.

Cloud Chamber sera dirigé par Kelley Gilmore, dans l’industrie du jeu depuis 22 ans. Elle confie : ‘Nous avons fondé Cloud Chamber pour créer des mondes à découvrir – et leurs histoires à l’intérieur – qui repoussent les limites de ce qui est possible dans le monde du jeu vidéo. Notre équipe croit en la beauté et la force de la diversité, tant dans la composition du studio que dans la nature de sa pensée. Nous sommes un groupe de fabricants de jeux très expérimentés, dont plusieurs sont responsables de la création, de l’avancement et de la notoriété de BioShock, et nous sommes honorés de faire partie de la famille 2K en tant que gestionnaires de cette franchise iconique.

Pour la direction du studio de Montréal, Kelley Gilmore a fait appel à Ken Schachter comme directeur du studio de Cloud Chamber à Montréal.

Que pensez-vous de l’annonce d’un nouveau jeu BioShock ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.