Allegory est le nom d’une vidéo d’un utilisateur de Vimeo, V, qui nous propose de voir Batman v Superman : L’Aube de la Justice de Zack Snyder sous un tout nouveau jour, le tout accompagné de ‘Lacrimosa’ de Wolfgang Amadeus Mozart et ‘Comptine d`un autre ete’ de Yann Tiersen.

Après la trilogie Batman de Christopher Nolan avec Christian Bale – qui nous a fait oublier les deux films de Joel Schumacher, Batman Forever et Batman & RobinZack Snyder a proposé sa version du justicier de Gotham face à Superman. Après The Avengers, un Batman V Superman était l’autre fantasme des fans de comics.

Malheureusement, le film a divisé. En réalité la faute revient au studio, la Warner Bros. qui a préféré diffuser dans les salles une version charcutée du film avec de nombreuses coupes dans le montage qui rend l’histoire incompréhensible. Si les critiques ont reproché au film son montage, des images synthèses proches des jeux vidéo et le trop plein de personnage – pour rattraper un retard de plusieurs années sur le MCU – le studio a retenu les critiques d’une minorité, le fameux « trop sombre ».

En effet, ceux qui parlaient d’un film trop sombre ne sont pas si nombreux – vérifiez les critiques lors de la sortie du film vous serez surpris – en réalité c’est devenu une excuse pour Warner Bros. pour reprendre « la recette » Marvel. La recette Marvel fonctionne chez Marvel, Marvel Studios a pris son temps et il y a du bon comme du mauvais. Bien que l’on ait eu une version longue – de 30 minutes qui vient corriger la compréhension du film – de Batman v Superman : L’Aube de la Justice pour sa sortie en DVD / Blu-Ray, le mal est fait. La nouvelle équipe dirigeante de Warner Bros. à des objectifs similaires à celle qui était en place à l’époque des Batman de Joel Schumacher. En résumé, on ne fait plus attention à la qualité, on veut vendre des films aux enfants. Nous avons eu donc Suicide Squad, plusieurs films annoncés et annulés et le très mauvais Justice League.

Justice League n’est pas bon, le studio en était conscient et a préféré le sortir rapidement pour une une affaire de bonus financier. Lorsque Greg Silverman, président du studio, est remplacé par Kevin Tsujihara et Toby Emmerich ces derniers souhaitent toucher leurs bonus avant la fusion du studio avec le groupe AT&T et donc sortir au plus vite Justice League. Ils craignent qu’en cas de retard du film, leur bonus soit décalé à l’année suivante, date à laquelle il ne reviendrait peut-être plus au studio.

En parallèle, la Warner veut changer le ton de Justice League, le studio veut son Avengers. Zack Snyder doit revoir son film sous la pression du studio, entre temps il perd sa fille et est remplacé par Joss Whedon. La suite vous la connaissez, l’affaire de la moustache, de nouvelles annonces de films dans le DCEU / Worlds of DC et en dehors. Justice League est un échec et beaucoup pointe du doigt Joss Whedon alors que le principal responsable est uniquement le studio.

Depuis, Zack Snyder partage sur le réseau social Vero de nombreuses informations avec les fans au sujet de Justice League et de ses films DC. Il a révélé que Man of Steel, Batman V Superman et Justice League devaient former une trilogie. On Suppose que Justice League 2, Flashpoint – qui ne se fera pas – et un autre film devaient former une seconde trilogie. A chaque publication on se dit que nous sommes passés à côté d’un grand film et d’une fantastique trilogie.

La vidéo Allegory d’une durée de quatre minutes revient sur les influences artistiques de Zack Snyder pour Batman V Superman. De 2001, l’Odyssée de l’Espace de Stanley Kubrick à Citizen Kane d’Orson Wells en passant par d’autres œuvres non cinématiques.

Il y a des hommages, comme les diverses œuvres d’art que Zack Snyder reflète ou présente directement comme Paradise Lost (Gustave Dore), The Bath (Alfred Stevens) et A Balance of Terror (Cleon Peterson).

Nous avons aussi la scène du cauchemar où Bruce Wayne / Batman est ligoté ce qui fait allusion à ‘la crucifixion’ d’Andrea Mantegna. Il en va de même pour le sang versé par Lex sur le corps de Zod, une ode à l’acte du baptême. Superman a toujours eu des parallèles avec l’histoire de Jésus-Christ.

Allegory donne aux téléspectateurs l’occasion de revisiter Batman V Superman et de découvrir ses nombreux joyaux cachés. Maintenant, on imagine ce qu’aurait pu être Justice League

1 COMMENTAIRE

  1. « beaucoup pointe du doigt Joss Whedon alors que le principal responsable est uniquement le studio. » Whedon est responsable lui aussi, c’est lui qui a fait viré Junkie XL pour le remplacer par Danny Elfman et on a vu le résultat……

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.