De la pop culture à la porn culture, avec Carré Rose la rédaction d’Eklecty-City va à la rencontre des actrices X, des camgirls, elles nous confient leurs débuts dans l’industrie du porno, les coulisses du métier, leurs actualités du moment et bien-sûr leurs gouts culturels. Pour ce nouveau numéro, nous sommes partis à la rencontre de Sarah Djani Sexductress. Avec son air ingénue, Sarah Djani, 22 ans, est une vraie séductrice dans l’âme.

Bonjour Sarah, merci à toi de participer à notre chronique « Carré Rose ». Dans le cas où il y aurait des internautes qui ne te connaissent pas peux-tu te présenter ?

Sarah : Bonjour à tous et à toutes, Je m’appelle Sarah Djani (Sexductress), j’ai 22ans, et je suis camgirl depuis 1 an et demi !

A quel âge as-tu décidé d’être une camgirl ?

Sarah : J’ai vu un reportage sur une camgirl quand j’avais 19ans, mais cela ne sera qu’un an plus tard que je sauterai le pas !

Pourquoi avoir choisi d’être camgirl plutôt qu’une carrière d’actrice x ?

Sarah : J’ai mis du temps avant de trouver quoi répondre, en réalité je pense que tout s’est fait naturellement, je ne me suis jamais posé la question de savoir si une carrière d’actrice me tentait. J’estime que le plaisir que je tire à faire ce que je fais en tant que camgirl n’est pas comparable à une actrice. Et je préfère rester seule derrière ma webcam, cultiver le fantasme et garder cette image d”inaccessible”, même si je reste malgré tout une personne très abordable.

Quel est l’origine de ton pseudo ?

Sarah : Je voulais m’appeler Seductress (Séductrice en Anglais) Mais le pseudo était déjà pris. Puis en ajoutant un “x” pour faire Sexductress, c’était un jeu de mot subtile qui alliait sexe et séduction.

Parle-nous de ta première séance de cam. Comment cela s’est passé ?

Sarah : Euuuuh… c’était… Spécial, je suis de nature très timide, et j’avoue que la première fois c’est assez stressant, d’autant plus que certains n’hésitent pas à abuser pour avoir des shows gratuits etc… Je n’avais pas mis le son, je ne me déshabillais pas totalement, j’avais assez peur, et j’avais encore beaucoup de mal à assumer mon corps.

As-tu eu une anecdote sur l’une de tes séances de cam ?

Sarah : Je ne sais pas si la pire est celle de la fois où les modos et les viewvers ont spammé mon tchat de blagues pour m’empêcher de jouir tellement je rigolais, où celle lorsque lors d’un duo avec une amie, nous sommes sorties sur la terrasse, et que nous étions tellement prises dans notre conversation que nous avions oubliées que l’on était en live. Résultat, le pc s’éteint… Bonne nuit Ufancyme ♥

Quelle est la journée type d’une camgirl ?

Sarah : Je me lève très tard, aux alentours de 13/14h, je m’occupe des mails, des réseaux sociaux en tout genre, je fais ma vie jusqu’en milieu/ fin d’après-midi, je pars en game, le soir je diffuse, puis je repars en game sur discord avec certains viewvers jusque tard dans la nuit.

Selon-toi, les camgirls sont-elles en train de prendre le contrôle du porno ?

Sarah : C’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse, ne connaissant pas assez bien le milieu en lui-même. Je pense seulement que les webcams ont l’avantage du direct, ce qui est plus attrayant, le fait d’avoir une personne avec laquelle on peut interagir au moment où le show se passe.

Es-tu une grande consommatrice de porno ?

Sarah : Je suis en effet une assez bonne consommatrice (rires) Je pense au minimum 1 à 3 fois par jour selon mon humeur !

As-tu un fantasme que tu n’as pas encore réalisé ?

Sarah : Oh oui, un bon nombre ! Je me verrai bien au beau milieu d’une orgie de femmes ♥.

Lors des shows, prends-tu réellement du plaisir ou es-tu dans la simulation ?

Sarah : Je ne simule pas et cela pour une raison absurde, je n’y arrive pas ! Que ce soit dans ma vie privée ou en live, je n’arrive pas à faire semblant !

La notion de fan chez les camgirls est totalement différente que chez les actrices. Ils sont importants pour votre activité qui repose principalement sur les échanges avec eux. Quelle relation entretiens-tu avec tes fans ?

Sarah : C’est une excellente question ! Je suis EXTRÊMEMENT proche de tous les viewvers quels qu’ils soient, on a eu des fous-rires et des moments très forts ensemble, notamment lors de mon show pour mes 1 an de cam et mon anniversaire, ceux qui sont réguliers et gamers sont également sur mon serveur discord, et on passe toutes nos soirées en vocal ensemble !

Y a-t-il des jalousies entre les camgirls ?

Sarah : Oui, évidemment ! Tellement, certaines qui ne supportent pas le “succès” des autres, beaucoup qui ont un égo surdimensionné et qui n’hésitent pas à essayer de discréditer d’autres filles, j’ai moi-même subi quelques piques mais cela me fait doucement rire ! Alors un conseil les filles, occupez-vous de votre room, vous verrez, on rigole plus ! ♥


« PNC à vos portes, armement des toboggans, vérifier vos vis à vis »

Quels conseils donnerais-tu à une camgirl débutante ?

Sarah : N’ai pas peur de ta personnalité, assume toi pleinement, et n’ai pas peur qu’on te reconnaisse dans la rue, ce sont toujours eux les plus gênés, et c’est très drôle à voir ! Ne fais pas de la cam uniquement pour l’argent, mais pense avant tout à ton plaisir ! Ah oui, j’oubliais, n’oublie pas de faire preuve de caractère.

Tu le sais chez Eklecty-City nous traitons de l’actualité cinéma. Avec quel acteur / actrice souhaiterais-tu passer une soirée (rires) ?

Sarah : Je pense que ce serait Evan Peters

Justement profite de ces quelques lignes pour lui adresser un message (rires).

Sarah : Je t’aime, Marry me ! ♥ Ah oui, et donne moi un rôle dans la prochaine saison d’American Horror Strory s’il te plait ! ♥♥

Du coup, que faut-il faire pour te séduire ?

Sarah : Sois toi-même, ça passe ou ça casse (rires) !

Si demain ta vie doit faire l’objet d’un biopic au cinéma, quelle serait l’accroche de l’affiche du film ?

Sarah : Love Sex and Rockn’Roll !

Justement, parlons un peu de tes goûts culturels. Quels sont tes films préférés ?

Sarah : Alors ma perle restera toujours Rasta Rocket, ensuite je verrai bien Sleepy Hollow, Entretien avec un Vampire et Le Moine !

Quelles sont tes séries du moment ?

Sarah : American Horror Story ! ♥ Sleepy Hollow, Big Bang Theory !

La musique que tu écoutes en boucle actuellement ?

Sarah : Olala, j’en écoute beaucoup, alors je vais en choisir deux ! Maluma : Corazon et Manowar : Warrior of the World !

Nous nous occupons également de l’actualité jeu vidéo. Es-tu une gameuse ? Parle nous de ta meilleure expérience vidéoludique et du dernier jeu auquel tu as joué ?

Sarah : Oui j’adore les jeux vidéo, ma plus belle expérience restera toujours Outlast ! Certains s’en souviennent encore (rires). Je joue tous les jours à Paladins, Fortnite et depuis peu Tom Clancy’s The Division ♥.

Parle-nous de ton actualité et de tes projets en cours.

Sarah : Vous pouvez suivre mon actualité sur mon twitter : @sexxductress !
En terme de projets beaucoup de surprises à venir sur Ufancyme les prochaines semaines, quelques collaborations également, le reste sera bien gardé jusqu’à aboutissement définitif.

Où te vois-tu dans 10 ans ? Toujours devant la caméra ? Ailleurs ?

Sarah : Je serai là où le vent me portera, je ne veux pas me projeter si loin, mais je pense et j’espère rester plus ou moins dans le milieu.

Que voudrais-tu dire à tous tes fans et aux prochains ?

Sarah : Je vous aime très fort continuez à venir vous marrer, mais vous n’êtes pas assez nombreux, rejoignez la secte de Sarah, vous n’aurez plus envie d’en sortir ! (Rires)

C’est le moment du selfie, tu dois te prendre en photo là où tu es actuellement.

Sarah :

A quelle(s) autre(s) camgirl(s) souhaiterais-tu que l’on pose ces questions ? Pourquoi ?

Sarah : Je pense que Anna Furiosa serait une bonne personne pour poser ces questions ! Pis je l’aime bien voilà, ce n’est pas très objectif, mais au moins ça aura le mérite d’être sincère.

Pour terminer, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Sarah : C’est une bonne situation ça chroniqueur ?
Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée… Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ça n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi..

(Ndlr : les cinéphiles reconnaitront la citation du scribe Otis dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre)

Encore une fois merci Sarah d’avoir joué le jeu, à bientôt.

Sarah : Merci pour toutes ces questions, certaines que je n’aurai jamais cru que l’on me poserait ! J’y ai répondu en direct en vocal avec mes modérateurs, et on a bien ri !

Propos recueillis par Thomas O. pour Eklecty-City.fr, qui remercie Sarah Djani de s’être prêtée au jeu d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.