De la pop culture à la porn culture, avec Carré Rose la rédaction d’Eklecty-City va à la rencontre des actrices X, des camgirls, elles nous confient leurs débuts dans l’industrie du porno, les coulisses du métier, leurs actualités du moment et bien-sûr leurs gouts culturels.

Pour ce nouveau numéro, nous souhaitions recueillir les impressions d’une camgirl débutante. Nous sommes partis à la rencontre de Indriya. Âgée de 23 ans, Indriya se décrit comme une gameuse et femme enfant. Après une semaine de cam, elle cumule 3000 viewers en simultanés. Indriya c’est un peu Sailor Moon aux pays des licornes qui a décidé de s’effeuiller devant sa webcam.

Carré-Rose-Indriya

Bonjour Indriya, merci à toi de participer à notre chronique « Carré Rose ». Dans le cas où il y aurait des internautes qui ne te connaissent pas peux-tu te présenter ?

Indriya : Bonjour à tous ! Gameuse PC et femme enfant, j’ai 23 ans. Tout récemment camgirl, j’étais une infirmière qui vendait ses dessous (rires) Mais ça c’était avant que je découvre tout un univers !

A quel âge as-tu décidé d’être une camgirl ?

Indriya : Et bien à 23 ans, il y a encore quelques mois je ne connaissais même pas l’existence des sites de webcam. C’est en m’inscrivant sur Vends Ta Culotte que j’ai découvert cet univers. A la base je vendais mes dessous, mais je recevais régulièrement des demandes de show privé. J’en ai accepté un, puis deux… Et j’ai fini par faire des shows privés régulièrement.

Mais je me suis découvert une passion pour les show publique : Cela permet de discuter d’un tas de chose en faisant de nouvelles rencontres, c’est plus spontané.

Pourquoi avoir choisi d’être camgirl plutôt qu’une carrière d’actrice x ?

Indriya : Ça ne m’est jamais passé par la tête. Camgirl ça ne c’est pas fait des suites d’une décisions, mais plutôt de fil en aiguille. Mais admettons que je l’aurai envisagé, je ne suis tout simplement pas assez endurante pour être actrice (rires).

Quel est l’origine de ton pseudo ?

Indriya : Je cherchais un pseudo pour ma moniale dans WoW et je voulais un truc Roll Play. Indriya est un mot qui viens du sanskrit et qui désigne tant les facultés physiques que mentales, et donc les 5 sens. C’était parfait ! En plus je suis tombé amoureuse de la sonorité : ça me fait penser aux dryades et à la forêt.

Parle-nous de ta première séance de cam. Comment cela s’est passé ?

Indriya : Très bien, ont a discuté et puis cela c’est fait naturellement. Bon j’étais sur mon siège de bureau devant mon pc pour encore et je ne trouvais pas l’angle idéale pour placer ma webcam (rires). C’était la partie technique qui me posait question surtout.

As-tu eu une anecdote sur l’une de tes séances de cam ?

Indriya : Ho oui ! La première fois que je suis venue en fontaine toute seule, c’était devant ma webcam ! A la base c’était un show privé de 5 minutes qui c’est transformé en 30… Le monsieur me disait comment faire les vas et vient avec mon jouet en métal spécial point G, de me laisser aller… Et d’un coup, plouf plouf plouf ! J’ai inondé ma couette et mon matelas (rires). Mais j’étais tellement heureuse de ce que je venais de faire que je rigolais et j’ai failli pleurer d’émotion (rires).

Quelle est la journée type d’une camgirl ?

Indriya : J’ai pris un rythme de nuit. Je me lève vers 14h, prends mon thé et petit déjeuner devant mon pc en checkant les réseaux sociaux, mes mp, mon discord. Je nourris Marty, mon chat et la mascotte du show. Il est déjà 17h – et oui c’est ça de s’égarer sur internet – (rires) là sois je profite pour sortir un peu et voir du monde, soit je réfléchie a comment rendre mes shows encore mieux ou différents. Vers 21h je me prépare, maquillage, tenue, et je rends présentable l’endroit où je vais diffuser.

Je déménage mon clavier, ma souris, j’envoie toutes mes fenêtres sur le deuxième écran, je m’installes et je clique sur le bouton « diffuser ». Et là c’est parti. Enfin quand je n’ai pas oublié de brancher la cam (rires).

De 22h à 3h environ je suis en show publique. Quand je coupes le stream, je vais me faire à manger, parfois en rejoignant mon vocal discord.

Carré-Rose-Indriya-Snapchat

Selon-toi, les camgirls sont-elles en train de prendre le contrôle du porno ?

Indriya : Pour moi ce sont deux choses différentes, de mon point de vu, on ne vient pas sur un site de cam avec les mêmes attentes qu’en regardant une vidéo porno (en principe). Sur l’un on recherche plus l’interaction en directe avec le modèle et l’autre à se faire du bien vite fait bien fait. En revanche le porno dématérialisé prend le contrôle sur la vente de DVD oui.

Es-tu une grande consommatrice de porno ?

Indriya : Absolument pas. Je ne trouve rien qui me plaise sans chercher pendant une heure… Alors j’ai laissé tomber et utilise mon imagination.

As-tu un fantasme que tu n’as pas encore réalisé ?

Indriya : Hihihi oui (rires) ! Eure le petit chat domestique d’un couple plus âgés (rires). Qu’on s’occupe de moi, qu’on m’emmène en club libertin en laisse… Mais sans être dans la soumission, simplement pour le rollplay (petplay).

Lors des shows, prends-tu réellement du plaisir ou es-tu dans la simulation ?

Indriya : Bien sûr, sinon ça se vois direct ! Je m’éclate pour ce qui est du plaisir au sens générique du terme. Pour ce qui est du plaisir sexuel, je suis souvent dans ma bulle avant de jouir, je ne m’occupe plus du chat – et je loupe parfois des actions (rires) – je fais très peu de bruit et tout se lit sur mon visage.

La notion de fan chez les camgirls est totalement différente que chez les actrices. Ils sont importants pour votre activité qui repose principalement sur les échanges avec eux. Quelle relation entretiens-tu avec tes fans ?

Indriya : Et c’est ça que j’adore ! Faire de nouvelles rencontres, mais également voir des amitiés se créer entre viewer, les voir débattre de certains sujets dans la room c’est excellent (rires). C’est pour ça que j’ai crée un discord, afin que tous est une platforme sur laquelle se retrouver et continuer ces échanges. Ça m’arrive d’aller en vocal pour discuter avec les habitué après mes shows.

Y a-t-il des jalousies entre les camgirls ?

Indriya : Lol, oui comme dans tout les milieux . Après je suis un petit chat solitaire et on ne m’a jamais embêté pour le moment.

Indriya-Carré-Rose

Présente-nous ton univers. Qu’est ce qui te distingue des autres ?

Indriya : Je suis une femme-enfant, j’aime tout ce qui est doux, mignon, et coloré (rires) Peluches, licornes, renard, lama… J’accorde une grande importance a mon décor, il représente mon univers du mieux que je peux. Mais il est loin d’être au point ! Il me faut plus de peluches et plus de coussins ! (Rires)

Et bien sûr j’adore les jeux vidéo, alors dans ma façon de parler je ne suis pas toujours compressible pour tous (rires) Tipper en sneaky, être RP, « tu peux me whisp ? », go vocal, stream twitch…

Quels conseils donnerais-tu à une camgirl débutante ?

Indriya : Hého je suis moi même débutante ! Il y a une semaine je n’avais jamais live en publique (rires).

Mais je dirais acheter direct du bon matos : Avoir une bonne connexion, acheter un micro de studio, le top de la webcam, un trépied, de l’éclairage, de la déco pour soigner son background… Et comme ça BOUM directe ça donne envie de rester dans la room et de tendre l’oreille, le viewer sent qu’il est sur un stream de qualitay. (rires)

Tu le sais chez Eklecty-City nous traitons de l’actualité cinéma. Avec quel acteur / actrice souhaiterais-tu passer une soirée (rires) ?

Indriya : Bin je voulais dire Richard Dean Anderson qui joue Jack O’Neill dans Stargate SG-1, mais je viens de voir qu’il a 68 ans maintenant.

Justement profite de ces quelques lignes pour lui adresser un message (rires).

Indriya : Il fallait te cryogéniser pour moi !

Du coup, que faut-il faire pour te séduire ?

Indriya : Être intelligent et très ouvert d’esprit. Me laisser libre de faire ce que je fais – la cam – et aurait envie de faire. Physiquement, être sec, pas trop grand, avec de belles fesses musclées (rires).

Si demain ta vie doit faire l’objet d’un biopic au cinéma, quelle serait l’accroche de l’affiche du film ?

Indriya : « The rainbow in someone’s cloud »

Justement, parlons un peu de tes gouts culturels. Quels sont tes films préférés ?

Indriya : The Island, Kingsman, Avatar.

Quelles sont tes séries du moment ?

Indriya : En ce moment je n’en regarde pas. Mais ma préférée c’est Stargate. Et la dernière que j’ai beaucoup aimé Altered Carbon.

La musique que tu écoutes en boucle actuellement ?

Indriya : Les BO de Westworld et Game of Thrones.

Nous nous occupons également de l’actualité jeu vidéo. Es-tu une gameuse ? Parle nous de ta meilleure expérience vidéoludique et du dernier jeu auquel tu as joué ?

Indriya : Oui j’en ai plus de 80 sur steam, sans parler des autres plateformes. La meilleure expérience, qui c’est répété une ou feux fois, c’est quand à force de fréquenter le même groupe de joueurs en vocal ça devient un groupe d’amis.

Parle-nous de ton actualité et de tes projets en cours.

Indriya : En ce moment je me lance à fond dans le streaming publique sur Ufancyme et pourquoi pas cam4. Je travaille sur OBS pour me créer un joli overlay. J’envisage de faire des stream plus axés jeux vidéos mais toujours sur ces même plateformes. Avec le lush qui vibre en fonction des tips ça doit être rigolo !

Où te vois-tu dans 10 ans ? Toujours devant la caméra ? Ailleurs ?

Indriya : Houla ! Déjà qu’il y a 5 mois je me disais que jamais je ne ferais de la cam.. Difficile de prédire ce que je ferais dans 10 ans ! (Rires)

Que voudrais-tu dire à tous tes fans et aux prochains ?

Indriya : Qu’ils sont uniques, géniaux et qu’ils me donnent confiance en moi.

C’est le moment du selfie, tu dois te prendre en photo là où tu es actuellement.

Indriya :

Carré-Rose-Indriya-Selfie

A quelle(s) autre(s) camgirl(s) et / ou actrices souhaiterais-tu que l’on pose ces questions ? Pourquoi ?

Indriya : Aucune idée, mais pourquoi pas a un camboy ou un acteur ?

Pour terminer, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Indriya : ghiflh gsifyslpsh oms ***** ! Jjsddooo jfjsoj jfosofsuo !! hz apuoe pah nkdbfiyezro ,,,
Oups pardon, c’est Marty qui dit qu’il voulait être interviewé, que c’est grâce a lui que les show sont si cool, et qu’il est très désappointé.

Encore une fois merci Indriya d’avoir joué le jeu, à bientôt.

Indriya : Q+ dans le bus ! MIAOUUU

Retrouvez Indriya sur Twitter
Retrouvez Indriya sur Discord

Propos recueillis par Thomas O. pour Eklecty-City.fr, qui remercie Indriya de s’être prêtée au jeu d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.