Laissons les tendances de côté et intéressons-nous à l’originalité. Avec Adopte un Créatif, vous allez découvrir des passionnés, des créatifs, des youtubeurs / youtubeuses méconnu(e)s qui font l’actualité du web. Pour ce nouveau numéro, je suis parti à la rencontre de Camille et Marwan et de leur chaine commune Osmosis sur Youtube.

Osmosis, c’est la chaîne pour trouver des jeux vidéo co-op. Notre duo propose deux émissions, les Recap avec des analyses sur la création du jeu, les éléments historiques, culturels, techniques, scientifiques qui sont utilisés dans l’oeuvre. En parralèle, Osminis revient en 5 minutes sur les jeux méconnus en co-op.

Bonjour Osmosis, merci de participer à notre chronique ‘Adopte un Créatif’. Dans le cas où il y aurait des internautes ignorant votre actualité pouvez-vous vous présenter et nous rappeler votre parcours?

Osmosis : Bonjour Eklecty City! Et merci de nous proposer cette chronique.

Alors Osmosis c’est notre chaîne à nous, Camille et Marwan. On présente les jeux vidéo qui se jouent en coopération. Mais on le fait à notre façon; et ça passe par une présentation détaillée des créateurs et créatrices, ainsi que du processus de développement et des influences culturelles!
Notre parcours scolaire est un peu chaotique! Pour Camille, en bref après avoir eu un Bac L option Cinéma elle fit en toute logique des études de… Japonais! Pour au final découvrir une maladie neurologique qui l’obligera à tout abandonner! Après plusieurs jobs dans l’assistanat et le marketing, elle a récemment digivolvé en Consultante Webmarketing freelance!

Concernant Marwan, son (énorme) manque d’intérêt pour la filière scientifique qu’il avait choisi par défaut lui a permis de ne PAS obtenir son bac ! Pour rester bref, il a abandonné les études juste après, enchaîné les petits boulots, rencontré des gens cools, fait des formations professionnalisantes, et est aujourd’hui Ingénieur d’études et développement, avec un diplôme d’état certifié bac+5.

Quelle est votre toute première expérience avec internet ?

Camille : Houla! Ben pour ma part j’ai eu internet tout de suite donc c’était les modems 56K, les forfaits à l’heure, les forums avec un affichage en liste…

Marwan : Un peu pareil, on avait eu internet quasiment dès sa mise à disposition au grand public, avec un forfait 30h chez AOL, oui c’était limité dans le temps. Je me souviens qu’on se chronométrait avec ma sœur pour éviter que l’on ‘bouffe’ tout le forfait d’un coup ! Je crois que l’un des premiers trucs que j’ai fait, c’est aller télécharger les musiques de l’anime Cowboy Bebop, à la vitesse impressionnante de 3ko/s !

Présentez-nous votre univers :

Camille : Notre univers c’est avant tout beaucoup d’humour pas drôle et de mauvais montages photoshop !
En vrai, je ne sais pas trop si on a un univers à nous? Les jeux vidéo coop bien sûr, mais on joue aussi en solo, notamment sur Twitch donc hmm… la digression peut être?

Marwan : Je sais même pas si on peut parler d’univers (rires). On est juste une joueuse et un joueur de jeux-vidéo qui aimons en parler, et c’est vrai qu’on apprécie tout particulièrement les jeux coop, donc on s’est dit ‘Hé, pourquoi pas en faire des vidéos et partager le kif’ ?’. Je veux dire, rien que le nom de la chaîne, Osmosis, ça vient juste du mot ‘osmose’, mais on trouvait qu’Osmosis ça sonnait mieux, et voilà !

Qu’est ce qui vous a donné cette vocation ?

Camille : Alors, pour les jeux vidéo, clairement je suis tombée dedans quand j’étais petite puisqu’il y a toujours eu un PC chez mes parents, et une bibliothèque vidéoludique alimentée par un père geek.

La vidéo en elle même… j’ai toujours aimé les images je pense, ma mère avait suivi des cours de photo à la fac et m’a vite appris le cadrage et la composition du cadre en général; je dessinais et prenais beaucoup de photos! Du coup la suite logique c’est forcément la vidéo non? Mes parents avaient un caméscope avec lequel je jouais aussi pas mal – on faisait des effets spéciaux à la Méliès avec ma mère, true story – et j’ai confirmé cette attrait au lycée avec les cours de CAV!

En vrai, ça faisait un moment que j’essayais de convaincre mon job de me laisser faire des vidéos pour les réseaux sociaux de la boîte… mais je n’avais pas pensé à faire une chaîne Youtube!

Marwan : En fait, d’aussi loin que je me souvienne, l’un des moments que je préférais dans les JV, c’était quand on en parlait entre potos, quand on partageait nos meilleurs moments, nos points de vue, nos astuces, nos interrogations, nos victoires, nos défaites et tout simplement nos sessions de jeux. Et comme ça continue encore aujourd’hui, et que je suis visiblement pas le seul à qui ça plaît, je me suis dis que j’allais essayer de partager le love au plus grand nombre.

Quelle a été les réactions de vos proches ?

Camille : Ben ma soeur est bien hypée, c’est notre fan N° 1 et elle lance sa propre chaîne sur les JV dans pas longtemps! Ma mère, elle comprend rien quand on parle jeux vidéo, mais je crois qu’elle aime bien les moments culturels… d’une manière générale je pense qu’elle s’en fout un peu (rires)!

Marwan : Mes parents ne sont pas très… ‘connectés’ on va dire, et ils considèrent toujours les JV comme un passe-temps réservés principalement aux enfants/ados ! Mais ils ont toujours été bienveillants sur ces sujets, quand bien même cela ne les intéresse absolument pas. Du coup ils savent qu’on a ‘une chaîne YT sur les JV’, mais je suis même pas sûr qu’ils aient regardé une seule de nos vidéos (rires). Pour eux, du moment qu’on est heureux, c’est le principal, même si je les soupçonne de nourrir l’espoir qu’un jour, on lâche les JV pour passer à quelque chose de plus ‘sérieux’, genre s’endetter sur 40 ans pour se payer une maison, passer ‘enfin’ son permis, regarder la télé, ce genre de trucs quoi !

Quelle sont vos sources d’inspiration ?

Camille : Alors clairement je pense que la team Chroma/Crossed nous inspire de OUF. Alors attention, on a pas du tout les mêmes skills ni le matos, mais clairement ils ont du avoir un impact inconscient de malade (rires)! Déjà, parce que leur format était plutôt sérieux.

Je m’explique : pour moi, en 2010, Youtube c’étaient des ‘gamins’ qui faisaient des blagues sur les profs ou filmaient des scènes de collège. OUI JUGEZ MOI! (rires) Et puis il y a eu des potes qui regardaient Usul, et un jour Marwan m’a montré Crossed et là, j’étais foutue. Leur travail m’a rappelé ce qu’était l’analyse d’œuvre, qu’on pouvait faire ça en vidéo, et qu’on pouvait faire ça sur le net, même en ayant plus de 13 ans. En dehors de cette petite troupe, je pense qu’on a évidemment plein d’influences plus discrètes. Par exemple, au lycée je faisais pas mal d’AMV (jugez moi bis!), et j’aime que la musique prenne du sens sur les images qui sont montrées… même si on parle par dessus et que ça ne s’entend pas forcément, on essaye toujours d’avoir une certaine synchro (rires)!

Marwan : Cela faisait un petit moment que l’on pensait créer quelque chose autour des jeux coop, et si on avait absolument aucune idée du format, on savait à minima qu’on voulait partir sur de la vidéo. Sauf qu’on se retrouvait pas des masses dans ce qui se faisait déjà, à savoir essentiellement du Let’s Play, des ‘tests vidéos’, et des sessions performatives type speed run, tout du moins quand tu te contentes de ce que YT met en avant. Clairement Crossed a été un déclic, cela m’a fait réaliser qu’on pouvait analyser une œuvre tout en gardant l’attention d’un spectateur néophyte pendant plus de 10min. Et pour moi c’était énorme.

En autre influence je citerai l’émission Speed Run du Nesblog, mais principalement pour les anecdotes de développement et les connexions culturelles qui dépassent le cadre du JV. L’émission sur Muramasa est, pour moi, une référence sur ce point.

Quelle est votre première expérience de tournage ? Comment cela s’est passé ?

Camille : Alors euh… si on parle au sens large, j’en ai pas vraiment de souvenir malheureusement… je me souviens que la première fois où j’ai vraiment été en autonomie sur un projet c’était pour notre TPE en 1ère, qui avait pour point central un court métrage. De mémoire, c’était très… Conceptuel! Mais au niveau du tournage, ça s’était plutôt bien passé!

Marwan : Je n’avais aucune expérience de tournage avant le premier recap d’Osmosis pour ma part, du coup j’ai suivi scrupuleusement les instructions de Camille qui avait beaucoup plus d’expérience, et ça s’est bien passé. Enfin je crois. Camille doit pester encore aujourd’hui sur le cadrage, la qualité de la lumière, les ISO, la prise de son et d’autres trucs, mais moi j’ai trouvé ça cool.

Quel a été votre meilleur moment de réalisation ? Le pire ?

Camille : J’ai un très bon souvenir du tournage de Guacamelee, même si ça nous avait pris un temps fou parce qu’on arrêtait pas de se marrer! En fait il faisait super chaud, et nos fausses moustaches se décollaient, du coup on est partis en mode yolo total haha!

Pour moi le pire, à l’heure actuelle, c’est facile, c’était le tournage au Musée du Quai Branly! J’étais super contente d’aller tourner là bas, MAIS si on a pu obtenir des autorisation de tournage, on a pas pu obtenir des autorisations pour tourner EN DEHORS des heures d’ouverture! Résultat c’était horrible, y avait des gens partout… en plus de ça, j’avais pris les lumières alors qu’on avait rien pour les brancher… et j’avais installé un patch sur mon appareil pour pouvoir modifier les ISO en mode vidéo, pour pallier au manque de lumière… sauf que je l’avais paramétré avec les pieds et c’était impossible à utiliser. Résultat: HEUREUSEMENT notre pote Sweetberry était venue pour cadrer et elle avait pris sa petite caméra en plus pour faire un bêtisier! Ça nous a vraiment sauvé la mise même si du coup, la qualité d’image en pâtit un peu…

Marwan : Tout pareil ! Si on se marre bien sur chacun de nos tournages, celui de Guacamelee est clairement celui qui affiche le meilleur combo de fou rires, avec ces moustaches qui arrêtaient pas de se faire la malle !

Et le tournage au Musée du Quai Branly a été de loin le pire, une combinaison de poisse technique, de mauvaise estimation de l’affluence et d’oublis divers. Encore une fois, heureusement que Sweetberry était là, elle a réellement sauvé le tournage !

Quelles sont, dans vos vidéos, celles qui vous semblent les plus intéressantes, qui vous tiennent le plus à cœur, et pourquoi ?

Camille : Ma réponse va faire très égoïste mais je dirais A Way Out et Enfers & Fantômes d’Asie! Pour A Way Out, c’est simple; on jouait depuis un moment et on avait aucune idée de l’aspect culturel qu’on allait pouvoir introduire. Mais à force de jouer j’ai réalisé que toute l’œuvre me rappelait le cinéma, et un genre en particulier… et en cherchant un peu, je suis retombée sur des textes à propos du Nouvel Hollywood, et là ça a été clair!

Pour Enfers & Fantômes d’Asie Vidéoludiques, je pense qu’on a creusé le sujet au delà de ce qu’avait prévu l’exposition. Du coup c’était intéressant pour nous déjà, et c’était une sort de complément à l’expo, qui allait plus loin dans l’aspect jeu vidéo.

Évidemment, j’ai d’autres petites chéries comme Sea Of Thieves ou Cuphead, mais également le format court sur Full Metal Furies, parce que j’ai animé Prométhée qui fait ‘pouet pouet’ sur Zeus et Héra, et ça me fait encore rire aujourd’hui.

Marwan : Honnêtement, toutes nos vidéos me tiennent à cœur, même la première qu’on ose plus regarder du tout (rires). Je serai incapable de faire un classement, elles représentent chacune des dizaines d’heures de réflexions, de recherches documentaires, d’écriture, de productions visuelles, d’enregistrement, de montage, d’apprentissage et de tout un tas d’anecdotes. C’est un travail considérable, et très chronophage, mais c’est aussi le premier travail qui me plaît réellement.

Pour autant, il y a peut-être celle de Spellforce 3 qui se démarque, car c’est celle où j’ai fourni ce qui pourrait se rapprocher le plus d’un début d’analyse, en comparant l’approche japonaise et occidentale du jeu de stratégie. A l’époque, je n’avais trouvé aucune étude solide sur laquelle m’appuyer, et j’ai donc décidé de m’emparer du sujet en partant de sources diverses sur la stratégie de manière générale. Et je suis plutôt satisfait du résultat, même si je suis peut-être complètement à côté de la plaque (rires).

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux jeunes créatifs qui souhaitent partager leurs univers sur la toile ?

Camille : Je leur dirais de se lancer. Même si on a l’impression de ne rien savoir faire, on apprend, et on apprend vite. Y a des forums (genre ‘entraide vidéastes’) où la communauté propose de donner des avis généralement constructifs sur les vidéos et les chaînes des autres, c’est très sympa et super pratique! Et d’une manière générale, entourez vous, n’hésitez pas à demander des avis, des conseils etc. Et aussi entourez vous pour vous protéger; Internet c’est pas que de la bienveillance…

Marwan : Pas mieux, lancez-vous, entourez-vous, préparez-vous, surtout si vous souhaitez simplement partager votre univers. Néanmoins, si vous souhaitez partager au plus grand nombre, ayez conscience qu’à moins d’être partagé immédiatement – et fréquemment – par des ‘gros’ vidéastes, les premiers mois, voir les premières années de votre chaîne ne vont probablement pas avoir le succès que vous escomptez, surtout si votre contenu ne rentre pas dans les codes Youtube du moment. Pour une chaîne qui passe le cap symbolique des 10 000 abonnés, ce sont des centaines d’autres qui resteront dans l’ombre faute d’exposition nécessaire, et ce même si vous considérez leur travail comme qualitatif.

Si vous pouviez adresser un message à vous-même à l’âge de 10ans, lequel serait-ce ?

Camille : Continue tes études de Cinéma quoiqu’il arrive!

Marwan : Change rien t’es le meilleur !

Que feriez-vous avec un budget digne d’un blockbuster ?

Camille : Fichtre. Euh je pense qu’on ferait un projet, ou une série de projet, à tendance documentaire sur le jeu vidéo, mais alors pour les détails euh…

Marwan : J’ai plusieurs projets d’émissions, reportages et documentaires que j’aimerais réaliser, toujours concernant le JV, des projets qui nous demanderaient énormément de temps et forcément du budget matos, tournage, déplacement et acquisition de ressources documentaires. Du coup ce serait l’occaz d’en concrétiser au moins un !

Nous faisons appel à votre esprit créatif. A vous de nous proposer quelque chose et de commenter.

Osmosis : On a récemment trouvé de jolies contreparties à offrir aux gens qui nous soutiennent; ce sont ce qu’on appelle les Osmocartes! Du coup, comme on est sympa, on vous offre la version numérique (rires) normalement on les envoie par la Poste! On les a commissionné à notre pote Yovenh ( https://www.nenahendrick.com/fr/home/ ), parce que c’est une pro et une poto!

osmosis-adopte-un-créatif

Vous le savez, notre thématique est la Pop Culture. Que signifie pour vous la culture populaire ?

Camille : Je dirais que c’est très flou comme notion! A mon sens, c’est la culture qui ne passe pas par les élites, ou par les institutions; la création pure, brute et sans fard, qui vient du peuple et qui parle au peuple!

Marwan : Pour moi, la culture populaire est un mouvement visant à rendre accessible, aussi bien en terme de forme qu’en terme de moyens, les œuvres et domaines culturels au plus grand nombre, au lieu de la réserver à une ‘élite’, qu’il s’agisse d’une élite intellectuelle, sociale, économique ou politique. Et par cet accès à la culture, l’ensemble de la population, de par sa diversité, peut se réapproprier la Culture, la réinterpréter, lui donner de nouvelles pistes d’analyse ou de réflexion, et produire à son tour des œuvres voir des domaines culturels à part entière, enrichissant toujours un peu plus notre culture et notre rapport avec elle. Et avec Osmosis, on se revendique évidemment de ce mouvement.

Quelles sont vos œuvres de référence dans la Pop Culture ?

Osmosis : Argh la question atroce!

On porte également un amour indéfectible aux films des années 80 genre Retour Vers le Futur, Ghostbusters, Hook, l’Histoire sans fin, Willow

Et niveau plus récent, sachez qu’on est de grands fans de… FAST AND FURIOUS (rires)! On a même vu le dernier au cinéma!
On aime aussi beaucoup le cinéma d’animation avec des œuvres telles que Tempêtes de Boulettes Géantes, Coraline, Happy Feet!

On a culture animes assez développée aussi, qui va de Cowboy Bebop à Berserk en passant par Parasite, Monster, Hunter x Hunter ou Hajime no Ippo, sans oublier les incontournables shonens (DBZ, One Piece, Naruto, Bleach etc…).

Niveau musique, on est assez différents mais tout aussi multigenres! On partage une grande passion pour Chromeo.

Pour les jeux vidéo, on a deux parcours assez différents vu que Camille a été élevée au PC + megadrive, et Marwan plutôt console de salon avec une dominante Nintendo puis PC !

Camille : Du coup, pour moi, il y a Sonic 2, Cosmic Spacehead, Aladdin et Taz-mania parce qu’ils ont marqué mon enfance, pour l’âge plus adulte je dirais Guild Wars, The Secret World avec ses quêtes GENIALES, dans les récents ce serait What Remains of Edith Finch et Hellblade.

Marwan : STARFOX ! Starwing et Lylat Wars plus particulièrement, sachant que le premier a été une véritable baffe pour moi ! Après j’ai eu la chance de jouer a énormément d’excellents jeux, et c’est vraiment trop difficile d’en citer un sans en citer un autre, pour tout un tas de raison, donc on va s’arrêter à STARFOX !

Et quelles sont vos attentes ?

Camille : Franchement, je viens de checker, y a pas beaucoup de films qui me hypent en 2019 haha! En revanche, j’attends ‘Into the Spiderverse‘ avec pas mal d’intérêt! Concernant les jeux vidéo, je suis curieuse de Sea of Solitude et du prochain Digimon !
Et en tant que volleyeuse j’attends la suite d’Haikyuu avec IMPATIENCE!

Marwan : Récemment la série Castlevania produite par Netflix m’a énormément plu, et j’attends donc la saison 3 avec impatience !

Concernant les films, comme Camille y’a aucun film qui me hype vraiment, à l’exception peut-être du Dune de Villeneuve.
Niveaux JV, dans l’immédiat je suis pas mal pris par le jeu de stratégie/gestion Stellaris, et la prochaine extension nommée ‘Megacorps’ sortira le 6 Décembre, donc le 6 Décembre je suis en congés (rires) !
Toujours dans l’espace, X4 va probablement m’occuper quelques centaines d’heures très prochainement, et je compte évidemment les jours qui me séparent de Super Smash Bros Ultimate !

Un mot sur votre actualité ? Vos projets en cours ?

Camille : Ben moi je vais avoir une actualité surprise en Décembre… mais concernant Osmosis en général ben prochaine vidéo début Décembre et petit feat sur une autre chaîne pour Noël!

Marwan : Trop de projets, pas assez de temps (rires) ! Et comme on a pas assez de temps pour tout faire, on se concentre sur nos Recap, qui sont déjà assez chronophages mais toujours plaisant à réaliser ! Bref, on aime ce qu’on fait donc on compte pas arrêter de si tôt !

A quel autre créatif souhaiteriez-vous voir poser ces questions ?

Osmosis : C’est le moment de faire croquer les potes (rires) ! Alors on a une sacrée liste de vidéastes méconnue dont on aimerait bien lire les propos! Par exemple Un Bot Dans la Ram, Lord Bif Music, Olbius, Esteban Grine, Sweetberry et Miss Myu par exemple!

Avez-vous beaucoup de retour des personnes qui te suivent ?

Osmosis : Oui, vraiment! Ca fait chaud au coeur! C’est bien plus que ce qu’on aurait imaginé honnêtement ! Et très positifs et bienveillants avec ça, on s’est constitué une petite communauté vraiment cool et réceptive, et on a rencontré de belles personnes qui nous motivent à continuer ce qu’on fait avec Osmosis !

Vos fans vous soufflent des idées parfois ?

Osmosis : Ca arrive, mais de là dire qu’elles sont bonnes… Mais non on rigole chère commu! Partez pas!
C’est aussi parce qu’on ne les a jamais vraiment incités à s’impliquer dans le processus créatif de nos vidéos, d’autant qu’on a l’avantage de travailler déjà à deux, ce qui permet d’échanger et d’avoir des retours immédiats sur nos idées et de s’engueuler.

Que voudriez-vous dire à tous vos fans et aux prochains ?

Osmosis : Euh… je sais pas si on peut dire qu’on a des ‘fans’ c’est un peu bizarre! Mais d’une manière générale, on ne peut que remercier les gens qui nous suivent et nous encouragent, et évidemment celles et ceux qui nous donnent des conseils aussi!
Donc merci à tous de nous suivre, merci pour vos retours et vos encouragements, continuez à être bienveillants et respectueux des autres et vous resterez les meilleurs !

Pour terminer, quelle question auriez-vous souhaité que l’on vous pose et qu’auriez-vous répondu ?

Camille : Vous n’avez rien demandé sur nos 3 MAGNIFIQUES chats, du coup je vais devoir leur faire des câlins pour les consoler.

Marwan : Je trouve scandaleux que vous ne m’ayez posé aucune question sur pourquoi Starfox est une série culte, et pourquoi Ronflex est le meilleur Pokemon !

Encore une fois merci Osmosis d’avoir participé à Adopte un Créatif.

Osmosis : Mais merci à vous Adopte un Créatif, on est désolés d’avoir été longs mais on vous a fait un beau pavé non ? (rires)

Osmosis sur Twitter
Osmosis sur Facebook
le blog de Osmosis
Osmosis sur Youtube

Propos recueillis par Thomas O. pour Eklecty-City.fr, qui remercie Camille et Marwan aka Osmosis de s’être prêtés au jeu d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.