Laissons les tendances de côté et intéressons-nous à l’originalité. Avec Adopte un Créatif, vous allez découvrir des passionnés, des créatifs, des youtubeurs / youtubeuses méconnu(e)s qui font l’actualité du web. Pour ce nouveau numéro, je suis parti à la rencontre de Romain et de sa chaîne Bloody Count sur Youtube.

Avec Bloody Count, Romain nous parle d’un Cinéma de Genre sous-estimé, conspué voire complètement ignoré par la critique globale. A travers ses vidéos, Romain revient sur des films ignorés ou détestés lors de leur sortie, alors qu’ils peuvent autant présenter un véritable intérêt qu’une perverse fascination.

Bonjour Romain, merci de participer à notre chronique ‘Adopte un Créatif’. Dans le cas où il y aurait des internautes ignorant ton actualité peux-tu te présenter et nous rappeler ton parcours?

Romain : Je m’appelle Romain Radenac et je suis le créateur de la chaîne YouTube BLOODY COUNT !

Né à Rouen, j’ai d’abord obtenu un diplôme d’Analyste Programmeur avant de me prédestiner au Cinéma, ma passion depuis toujours ! Je suis donc parti à Nantes ! Je vis désormais en périphérie de Paris. J’ai un temps bossé en temps que régisseur sur des tournages mais depuis peu je me suis tourné vers le milieu de l’événementiel ! Je fais mes vidéos par hobby, je ne touche rien et ce n’est pas le but recherché.

Quelle est ta toute première expérience avec internet ?

Romain : Je ne peux évoquer mes premiers émois d’internet sans parler des premiers sites de peer-to-peer comme Kazaa, où je téléchargeais des clips de Rammstein !

Présente-nous ton univers :

Romain : Ma chaîne BLOODY COUNT s’intéresse au cinéma, essentiellement du cinéma de genre, d’exploitation. La petite subtilité c’est que je choisis des films peu connus, parfois oubliés dans cet océan de productions cinématographiques pullulant dans tous les sens ! L’idée est que dans cette avalanche continue de films qui ont tendance à beaucoup se ressembler, il y a fréquemment une petite perle à contre-courant qui fini par tomber dans l’oubli ! J’essaye donc de faire découvrir ces films ! J’essaye aussi de donner un nouveau regard à certaines œuvres qui ont été injustement bashées. Quand on regarde un film, on ne pense pas toujours au contexte, aux conditions de production, même aux intentions de base ! Ça peut être important si on veut comprendre ce que ça veut raconter !

Qu’est ce qui t’a donné ta vocation ?

Romain : Comme beaucoup de monde, étant tout gamin, j’ai commencé à bâtir ma culture Cinéma devant la TV ! Toutes les semaines, j’avais le nez collé devant les programmes TV pour voir quels films étaient diffusés, même sur les chaînes câblées alors que je n’ai jamais eu le câble ! J’avais une certaine fascination pour ces films inaccessibles qui ne passaient jamais sur les chaînes hertziennes, je connaissais déjà bien ‘L’Echelle de Jacob‘ avant d’avoir eu l’opportunité de le voir ! Mais j’ai quand même pu découvrir mes films fétiches grâce à la TV : Le Bon, la Brute et le Truand, Predator, Mad Max 2, Robocop… je me suis très vite passionné pour tous ces films borderlines, pleins de testostérone avec beaucoup de gore et de cul !

J’ai aussi grandi au milieu des VHS d’Alien, de Starship Troopers ou d’Evil Dead. Mais c’est avec l’arrivée d’internet que j’ai vraiment commencé à faire mon archéologue du cinéma, à fouiner d’obscurs films bis… au bout d’un moment, j’avais envie de partager cette passion, et je prends bien soin de prendre des petites perles vraiment étonnantes !

Quelle a été la réaction de tes proches ?

Romain : Mes amis étaient franchement enthousiastes ! Certains d’entre eux m’ont même aidé à produire mes vidéos ! Surtout au cadre et à la post production, mais maintenant j’essaye de tout faire tout seul. C’est beaucoup de travail, mais eux aussi ont une vie et je ne peux pas compter sur eux à chaque fois que je veux sortir une vidéo !

Pour mes parents, ils ne sont vraiment pas familiers d’internet en général donc ils ne comprennent pas trop, mais on va dire qu’ils sont assez habitués vu que je passais déjà mon adolescence à monter des vidéos !

Quelle sont tes sources d’inspiration ?

Romain : Concernant le format de mes émissions, je m’inspire d’un peu de tout ce qui se fait sur YouTube car je bouffe vraiment pas mal de vidéos ! J’ai beaucoup regardé le 3615 Usul, 2 Guys 1 TV, Le Fossoyeur de Films, Le cinéclub de M. Bobine ou bien les vidéos de Karim Debbache comme Crossed ou CHROMA. Je regarde énormément les vidéos de BenZaie également, je trouve son travail sur les Hard Corner vraiment formidable, ses chrono-critiques sont courtes mais d’une efficacité hallucinante ! Et pourtant je ne suis pas souvent d’accord avec lui !

Après, j’essaye de faire ma propre tambouille en y collant mon univers : Des films d’horreur, de science-fiction, des films de kung-fu, des polars burnés, des univers morbides comme le faisait Fulci, des personnages aux tronches patibulaires comme dans les films de Leone… et bien sûr, mon autre grande passion, le metal ! J’adore les ambiances froides, dépressives et introspectives du black metal ! La musique m’inspire énormément, et j’ai toujours été frustré de constater que les atmosphères issues du black metal n’ont à mon sens, jamais eu leur place dans un film ! Je pense personnellement que la musique du Seigneur des Anneaux aurait du être composée par Summoning !

Du coup je tartine mes vidéos de musiques ! Évidemment, je fais en sorte que le tout se marrie bien, je vais pas mettre des gros riffs de guitare et des hurlements abominables qui vont couvrir ma voix !

Quelle est ta première expérience de tournage ? Comment cela s’est passé ?

Romain : J’avais déjà eu beaucoup d’expériences de tournage avant de me lancer dans l’aventure BLOODY COUNT, j’ai déjà réalisé quelques petits films ou documentaires pendant mes études. Mais l’une de mes premières expériences de tournage, c’était au lycée où avec un pote, on a improvisé un petit sketch en faisant du tourné-monté à la Méliès !

Quel a été ton meilleur moment de réalisation ? Le pire ?

Romain : Globalement, mes tournages se passent plutôt bien, il n’y en a pas un qui m’a marqué plus qu’un autre. C’était peut être un peu difficile au début mais j’avais du monde pour m’aider. Finalement, mon pire tournage c’était sans doute le Film/20 que j’ai tourné sur The Predator : Je l’ai tourné tout seul après une grosse journée de boulot, à galérer à mettre en place une lumière à peu près propre, mais c’était dégueulasse ! J’ai tout de même appris des choses et finalement, j’ai monté la vidéo comme un bourrin pour que le résultat soit à peu près convenable et je pense avoir sauvé les meubles !

Quelles sont, dans tes vidéos, celles qui te semblent les plus intéressantes, qui te tiennent le plus à cœur, et pourquoi ?

Romain : Je suis plutôt fier de mes vidéos sur les films ‘Felidae‘ et ‘White Lightnin‘ ! Ce sont des films difficilement trouvables autrement qu’en téléchargement illégal et je suis content d’avoir fait une vidéo permettant de les faire découvrir aux plus curieux !

J’aime beaucoup ma vidéo sur ‘Rare Exports‘ aussi, les immenses steppes enneigées de la Finlande me font rêver et forcément, j’ai pu me faire plaisir en y ajoutant pleins de groupes de metal et de dark folk pour illustrer le contenu ! Et puis ce film me fascine, j’ai toujours grandi avec Spielberg et j’ai vraiment eu la sensation de voir dans ce film son héritier !

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux jeunes créatifs qui souhaitent partager leurs univers sur la toile ?

Romain : Prenez votre temps pour faire vos vidéos, regardez ce qui se fait autour de vous et n’hésitez pas à vous inspirer de tout ce qui vous plait, et surtout, essayez de vous singulariser, vous aurez peut être la chance de sortir du lot !

Si tu pouvais adresser un message à toi-même à l’âge de 10ans, lequel serait-ce ?

Romain : ‘Te prends pas la tête, t’inquiète, continue de kiffer tes passions !’

Que ferais-tu avec un budget digne d’un blockbuster ?

Romain : Je fais deux modestes budgets : Une histoire de vengeance sombre et gore durant la Conquête de l’Ouest ET un gros délire post-apocalyptique avec pleins de séquences d’action spectaculaires et débiles, je tournerais essentiellement dans une carrière pour économiser le budget.

Nous faisons appel à ton esprit créatif. A toi de nous proposer quelque chose et de commenter.

Romain : J’ai toujours été attiré par les collections de vidéothèque ou de dvdthèque ! Je continue encore et toujours à acheter CDs et DVDs ! Et forcément, les magnifiques collectors édités à 500 exemplaires, j’ai du mal à résister ! Du coup, je suis fier de vous présenter une petite sélection de ma collection regroupant DVD/Blu-Rays, vynils et CD collectors ! Si ça peut donner une petite idée de l’univers que je cherche à créer avec mes vidéos !

bloody-count-adopte-un-créatif

Tu le sais, notre thématique est la Pop Culture. Que signifie pour toi la culture populaire ?

Romain : Pour moi, la pop culture a deux facettes. D’abord, elle offre le moyen de fédérer énormément de monde sans aucune distinction des sexes, couleur de peau ou autre, et ça c’est merveilleux ! Mais elle a aussi un côté sombre, comme on peut le voir certaines icônes de la pop culture peuvent virer au fanatisme et ça peut créer des torrents de haine inappropriés, et ça a tendance à me faire déprimer…

Quelles sont tes œuvres de référence dans la Pop Culture ?

Romain : Comme je le disais plus haut, mes œuvres de références en terme de films sont les films de Lucio Fulci, de Sergio Leone, de Georges Miller, de Steven Spielberg, je suis fan des frères Coen également et je compte d’ailleurs faire une vidéo sur l’un de leurs films ! J’adore le cinéma de John Carpenter, les westerns spaghettis de Sergio Corbucci, les wu-xia pian de Tsui Hark, les blockbusters de Stephen Chow ou les films de la Shaw Brothers.

Je suis très réceptif au suspense hitchcockien des films de Brian De Palma, je suis aussi fasciné qu’écœuré devant les productions italiennes gores des 70’s, et enfin et surtout, je suis fan de Speed Racer !

En musique, je vais devoir citer pas mal de groupes de metal ! Summoning, Moonsorrow, Ulver, Solefald, The Kovenant, Electric Wizard, Reverend Bizarre, Acid Witch, Melechesh, Moonspell, Tenhi, Falkenbach, Zeal & Ardor, Limbonic Art, Carpenter Brut, Perturbator, Mgla, Nightbringer; Jex Thoth, Dornenreich, The Devil’s Blood, Arcturus, Grand Magus, Acid King, Monster Magnet, Oranssi Pazuzu, Black Sabbath, Pentagram… j’aime beaucoup le vieux rock et le blues également : Creedence Clearwater Revival, Jefferson Airplane, Coven, Screamin’ Jay Hawkins, Muddy Waters, Hawkwind, Blue Öyster Cult… j’écoute énormément de musique donc je peux continuer encore longtemps à faire du name dropping !

J’aime beaucoup les musiques de films également, je suis fan de l’OST de ‘Conan le Barbare‘ et je suis très sensible au travail de Marco Beltrami ou Michael Giacchino et des compositeurs italiens des 70’s tels Ennio Morricone, Bruno Nicolai, Fabio Frizzi ou Riz Ortolani !

Je regarde aussi pas mal de séries, mes préférées sont The Wire, Better Call Saul, Fargo, Utopia, Twin Peaks et Deadwood ! Je me suis mis aux animes depuis peu et j’ai pris une immense claque devant Hunter X Hunter, que j’ai bouffé durant tout l’été !

Pour les jeux vidéo, j’ai grandi avec Mortal Kombat, Turok, Half-Life, Doom et Zelda… et dernièrement, je suis tombé sous le charme de Portal, The Binding of Isaac, Hotline Miami, LISA et Duke Nukem !

Et quelles sont tes attentes ?

Romain : Ce que j’attends prochainement, ce sont deux films projetés au PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival) : D’abord, ‘Lords of Chaos‘ de Jonas Akerlund. Il s’agit d’un film qui retrace les débuts plutôt macabres du black metal en Norvège ! Ça fait un moment qu’il était en projet, pendant un moment on parlait même de Colin Farrell dans le rôle de Varg Vikerness ! Après, j’ai une certaine appréhension vis à vis du réalisateur, il était le batteur du groupe de black metal Bathory avant de devenir le réalisateur des clips de Lady Gaga, Madonna et U2 ! Un drôle de parcours qui me rend encore plus curieux de voir ce film !

Et puis il y a ‘Girls With Balls‘, premier film réalisé par Olivier Afonso, un excellent faiseur de SFX bien de chez nous !

Sinon, curieux de voir la nouvelle production de Peter Jackson, Mortal Engines, cet univers steampunk m’a l’air très rafraichissant ! J’ai aussi appris que Christophe Gans est sur l’adaptation de la BD Corto Maltese, j’ai hâte de voir ça ! Enfin, je reste patient et je croise les doigts depuis des années pour voir l’adaptation de l’anime Cobra par Alexandre Aja ! Et puis j’attends toujours le retour de Sam Raimi, de George Miller et de John McTiernan !

Un mot sur ton actualité ? Tes projets en cours ?

Romain : Je risque de ralentir fortement la production de mes vidéos car je vais avoir beaucoup de changements dans ma vie personnelle et je n’aurais pas forcément le temps pour me concentrer sur mes vidéos. Je souhaite également investir dans du matériel et je travaille beaucoup pour pouvoir me payer tout ça !

En attendant, j’aurais toujours la possibilité de faire quelques vidéos Film/20 où je reviens sur un petit film récemment sorti et généralement peu distribué en salles car ce genre de vidéos me prends globalement une petite journée de travail ! Et depuis peu je me suis remis à faire du stream sur Twitch !

A quel autre créatif souhaiterais-tu voir poser ces questions ?

Romain : J’adorerai lire les réponses du Coin du Bis, de Versus, de Azz l’Epouvantail ou de M. Bobine ! Leur travail est vraiment super et je serais très curieux de lire leurs réponses !

As-tu beaucoup de retour des personnes qui te suivent ?

Romain : J’ai quelques personnes qui commentent et suivent mon travail régulièrement, et ça fait vraiment plaisir ! Pour le moment, mes vidéos font peu de vues et sont donc peu commentées, mais ça me laisse le temps de répondre à chaque commentaire et de débattre s’il faut ! En tout cas j’ai eu des retours très positifs venant d’autres Youtubeurs et je les remercie énormément !

Tes fans te soufflent des idées parfois ?

Romain : On m’a jamais vraiment demandé de parler d’un film en particulier, le truc c’est que les films que je choisis pour mon émission BLOODY COUNT sont des films qui me plaisent personnellement ! Mais je reste ouvert à toute proposition ou suggestion !

Que voudrais-tu dire à tous tes fans et aux prochains ?

Romain : Merci beaucoup pour vos retours ! N’hésitez pas à débattre des films ou sujets en question, l’important c’est le partage d’idées et de passion dans la plus cordiale des cordialités !

Pour terminer, quelle question aurais-tu souhaité que l’on te pose et qu’aurais-tu répondu ?

Romain : Je suis déçu de ne pas avoir pu répondre à la question : ‘Qu’est ce que j’ai que j’ai pensé d’Avengers 4 ?’, j’aurais pu répondre que je ne l’ai jamais vu !

Encore une fois merci Romain d’avoir participé à Adopte un Créatif.

Romain : Merci à vous ! C’est ma première interview, et j’ai pris énormément de plaisir à répondre à vos questions !

Bloody Count sur Twitter
Bloody Count sur Facebook
Bloody Count sur Instagram
Bloody Count sur Youtube

Propos recueillis par Thomas O. pour Eklecty-City.fr, qui remercie Romain, de s’être prêté au jeu d’une interview.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.