AccueilSériesLes DossiersLa Casa de Papel : Que représente le masque de la version...

La Casa de Papel : Que représente le masque de la version sud-Coréenne ?

Pour les besoins de Money Heist : Korea, la version sud-Coréenne de La Casa de Papel abandonne le masque de Dali pour un masque hahoetal. Découvrez la signification du masque porté par les braqueurs de Money Heist : Korea.

L’adaptation sud-Coréenne de la série espagnole La Casa de Papel abandonne le célèbre masque de Salvador Dali. Dans la version originale, l’artiste surréaliste du vingtième siècle a été choisi en hommage à sa personnalité anticonformiste. Pour les besoins de la version Coréenne, Money Heist : Korea – Joint Economic apporte des changements culturels et linguistiques à l’intrigue pour lui donner une nouvelle saveur.

Le nouveau masque s’inspire des masques coréens traditionnels hahoetal. Ils sont originaires du village folklorique de Hahoe et du village de Byeongsan, dans la province du Gyeongsang du Nord, en Corée du Sud. Ils font partie des trésors de la Corée du Sud.

Que représente les masques hahoetal ?

Les masques Hahoetal sont les masques coréens traditionnels portés lors de la cérémonie Hahoe Pyolshin-gut t’al nori qui remonte au 12e siècle. La cérémonie a pour fonction d’honorer les divinités locales et d’accomplir les rites d’exorcisme sur les mauvais esprits. Cela apporte la prospérité au village. Les pièces de théâtre offraient une occasion pour les classes inférieures opprimées de se rassembler et de se moquer de la classe dirigeante.

La signification des masques

Il existe douze masques Hahoetal. Chaque masque possède un ensemble unique de caractéristiques de conception nécessaires pour interpréter les rôles durant la cérémonie : Chuji (deux lions bouddhistes ailés) ; Kaksi (la jeune femme/épouse) ; Chung (le moine bouddhiste) ; Yangban (l’aristocrate) ; Ch’oraengi (le serviteur de l’aristocrate) ; Sonpi (le professeur/écolier) ; Imae (le serviteur de l’érudit) ; Punae / Bune (la concubine) ; Paekjung (le boucher) ; Halmi (la vieille femme) ; Ttoktari (le vieil homme) ; Pyolch’ae (le fonctionnaire/collecteur d’impôts) et Ch’ongkak (le célibataire).

Les masques Hahoetal sont considérés comme l’une des images les plus belles et les plus connues de la culture coréenne. Ils sont désignés comme « trésor national n° 121 » et la danse du Pyolshin-gut Ta’l nori comme « bien culturel immatériel important n° 69 ».

Quel est le masque de Money Heist : Korea ?

Money Heist : Korea s’inspire du masque de Yangban (l’aristocrate). C’est le personnage ayant le plus de pouvoir et qui fait l’objet de moqueries extrêmes durant les représentations. Les yeux sont peints fermés, avec des sourcils sombres et profonds et des rides qui les entourent. Le menton est une pièce séparée du haut du masque. Les acteurs peuvent se pencher en avant et en arrière pour faire sourire ou froncer les sourcils selon les besoins.

Le masque de la version sud-Coréenne de La Casa de Papel

Le masque utilisé pour la version sud-Coréenne de La Casa de Papel représente un aristocrate.

Tout savoir sur La Casa de Papel :

Vous avez aimé ? Partagez :

Thomas
Thomas
Rédacteur en chef et chroniqueur anti-protocolaire. Enfant des années 80's / 90’s biberonné à la Pop Culture.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.