Diffusée à la fin des années 2000 sur les chaines du groupe M6, ‘Journal intime d’une call girl’ est une série dramatique télévisée britannique basée sur le blog et les livres de l’auteur ‘Belle de Jour’. Elle met en scène Billie Piper dans le rôle de Belle, une call girl de luxe londonienne.

La série a été écrite par Lucy Prebble et a été comparée à Sex and the City en raison de son approche humoristique du sexe. Retour sur une série culte, mais méconnue.

  • De quoi ça parle

La série, qui se déroule à Londres, tourne autour de la vie d’Hannah Baxter (Billie Piper), une jeune femme apparemment normale qui vit une vie secrète de call girl, sous le pseudonyme de Belle. La série se concentre sur sa vie professionnelle et privée et sur les complications qui surviennent lorsqu’elles entrent en collision. Cependant, elle reçoit l’aide et les conseils de son meilleur ami Ben (Iddo Goldberg). Dès la seconde saison, une nouvelle call girl, Bambi (Ashley Madekwe), est introduite dans le show, Hannah devient son amie proche et lui donne fréquemment des conseils sur la prostitution et sa vie personnelle.

Hannah, en tant que personnage principal, raconte également la série, parfois par des voix off mais plus fréquemment en brisant le quatrième mur. Durant la première saison, les épisodes sont tenus ensemble par un léger arc narratif ; cependant, les saisons suivantes s’appuient fortement sur des arcs narratifs, généralement sous la forme de romances d’Hannah, notamment avec Alex et Duncan.

  • Un générique culte

La chanson du générique est un extrait de ‘You Know I’m No Good’ un des titres phares de la chanteuse Amy Winehouse. Le générique met en scène Belle qui se maquille et s’habille, et est entrecoupé de photos de Londres.

  • Hannah Baxter et son alter ego Belle

Hannah Baxter est le personnage principal semi-fictionnel et la protagoniste de la série. Elle mène secrètement une double vie de call girl de luxe sous le pseudonyme de Belle.

Hannah est présentée comme un personnage très sage, confiant, intelligent et parfois même franc ou effronté. Bien qu’elle soit diplômée en littérature anglaise, Hannah choisit une carrière de call girl pour l’argent ; elle révèle qu’elle réalise un chiffre d’affaires annuel de 105 000 livres. Elle affirme en outre que sa carrière est idéale car elle est ‘fondamentalement paresseuse’ et aussi parce qu’elle apprécie vraiment les plaisirs du sexe. Dans un blog vidéo, elle révèle avec une certaine satisfaction qu’elle a perdu sa virginité avec son professeur de chimie de 40 ans. Ouverte d’esprit et véritablement professionnelle dans son rôle de call girl de luxe. Hannah est fière de ses compétences et de sa capacité à évaluer ses clients masculins, par exemple en prédisant leur style de vie en fonction de leurs intérêts sexuels et du prix, de l’évaluation et du style des hôtels qu’ils paient lors de leurs ‘sorties’.

Il est démontré tout au long de la série qu’Hannah est très méticuleuse lorsqu’il s’agit d’organiser sa vie privée avec son travail. Afin d’éviter que son travail empiète sur sa vie privée, elle prend de grandes mesures pour garder sa profession cachée à sa famille et à ses amis. Elle s’appuie souvent sur le mensonge, aux yeux de son entourage elle est secrétaire juridique de nuit. Jongler entre ces deux identités entraîne souvent un bouleversement intérieur négatif pour elle et des sentiments de solitude. Elle affirme que les relations amoureuses sont généralement évitées, car sa profession ne fait que les compliquer, ce qui est démontré dans la deuxième série où elle développe une relation avec un homme qui se termine mal. Au fil des saisons son personnage va évoluer, plusieurs personnes de son entourage vont être au courant de sa double vie. Belle prendra également une jeune escorte girl, Bambi. Plus tard, Hannah écrit et publie un mémoire de ses aventures et de sa vie de call girl londonienne à la fin de la série.

secret-diary-of-a-call-girl-series-picture-02

  • Le casting de Secret Diary of a Call Girl

Billie Piper incarne Hannah ‘Belle’ Baxter : Une jeune et séduisante diplômée universitaire qui, sous le pseudonyme de Belle, s’est fait un nom en tant qu’escorte de luxe. Hannah cache son travail à sa famille et à ses amis. Elle prétend être secrétaire juridique de nuit.

Iddo Goldberg dans le rôle de Ben : Le meilleur ami d’Hannah et son ancien petit ami de l’époque de l’université. Ben est le gérant d’un bar londonien et ignore le véritable travail d’Hannah. Ben est en relation avec sa petite amie Vanessa qui ne s’intéresse pas à Hannah. Au cours de la série, Hannah et Ben sont en couple, mais Hannah finit par mettre un terme à leur relation.

Cherie Lunghi dans le rôle de Stephanie Charlton : L’agent d’Hannah dans la première saison. Stephanie dirige une agence d’escortes prospère, Discreet Elite, et est une femme d’affaires avisée qui peut parfois passer pour une femme sans cœur et sans sentiments.

Ashley Madekwe dans le rôle de Gloria ‘Bambi’ White : Une jeune escorte naïve qui est encadrée par Belle et qui devient plus tard une amie proche. Bambi a eu une vie difficile et veut surtout escorter pour l’argent. Elle épouse Byron, son ancien client, dans le final de la troisième saison.

Callum Blue dans le rôle d’Alex McLoud : Un médecin que Belle prend pour un client. Alex est immédiatement attiré par Belle mais ne réalise pas qu’elle est une prostituée. Ils sont dans une relation, même après qu’il ait découvert qu’elle est une escorte, mais finissent par rompre.

James D’Arcy dans le rôle de Duncan Atwood : L’éditeur d’Hannah après qu’elle soit devenue un auteur à succès. Hannah développe rapidement des sentiments pour Duncan et entame une relation avec lui. Après avoir appris qu’il couchait fréquemment avec des escortes, dont Bambi, Hannah rompt avec lui.

Lily James dans le rôle de Poppy : La fille de Stéphanie qui ne sait pas ce que sa mère fait professionnellement.
Gemma Chan dans le rôle de Charlotte : Une des filles travaillant pour Discreet Elite. Charlotte est dominante, peu amicale et habituée à obtenir ce qu’elle veut.

Paul Nicholls dans le rôle du sergent Harry Keegan : Un client de Discreet Elite qui a un intérêt exceptionnel pour Belle.

Toyah Willcox et Stuart Organ dans le rôle de Gail et Niall Baxter : Les parents d’Hannah qui ignorent la profession de leur fille.

Joanna Bobin dans le rôle de Jackie : La sœur d’Hannah qui ignore la profession de sa sœur. Jackie est mariée et a un fils en bas âge. Lorsqu’elle apprend que son mari lui a été infidèle, elle s’installe temporairement chez Hannah et a une liaison avec Ben.

Ace Bhatti dans le rôle d’Ashok : Un des clients réguliers préférés de Belle jusqu’à ce qu’il choisisse de voir une autre escorte.

David Dawson dans le rôle de Byron Seeborm : Un jeune aristocrate rebelle qui engage Bambi comme escorte, puis en tombe amoureux et l’épouse.

secret-diary-of-a-call-girl-series-picture-03

  • Le développement de la série

La série Journal intime d’une call girl est basée sur le blog et les livres de l’auteur ‘Belle de Jour’. Les droits du blog ont été achetés par Silverapples Media (Avril MacRory et Paul Duane), qui a coproduit la série avec Tiger Aspect Productions. La série a été initialement développée avec Channel 4 avant d’être repris par ITV. La série a été diffusée en fin de soirée à 22 heures, dans le cadre du bloc de programmation ‘XXL Thursday’ d’ITV2.

Suite aux succès de la première saison, une troisième a été commandée avant même la diffusion de la saison 2. Pour la seconde saison, en raison de la grossesse de l’actrice principale, l’équipe a du faire appel à des doublures corps pour le personnage de Belle. Le tournage de la troisième saison a débuté en 2009, une fois que Piper s’est remise de la naissance de son fils. L’interprète principale et notamment productrice des deux dernières saisons.

En France, la série est le 10 mai 2008 sur Téva ainsi que le 12 septembre 2008 sur M6 et en Belgique, depuis le 6 avril 2011 sur Plug RTL. La série est disponible sur le service de VOD à la demande SFR Play mais seulement 3 saisons. La saison 4 n’étant pas doublée en français ni diffusé en France, elle reste inédite.

Aux États-Unis, Robert Greenblatt, le président de Showtime, a d’abord envisagé d’acheter les droits de la série pour en faire un remake, mais il a finalement décidé que l’original était ‘fantastique’. La série a été diffusée dès juin 2008 sur Showtime.

  • Quelle est l’identité réelle de Belle de Jour ?

Le 15 novembre 2009, le Sunday Times a révélé dans une interview que le vrai nom de l’auteur ‘Belle de Jour’ est Brooke Magnanti, qui avait 34 ans à l’époque. Paul Gallagher, du Guardian, a décrit cette révélation comme ‘l’un des secrets littéraires les mieux gardés de la décennie’.

La nature du secret était telle que les collègues de Brooke Magnanti ne l’ont appris qu’un mois avant qu’elle ne soit rendue publique, que ses éditeurs n’avaient pas eu connaissance de sa véritable identité jusqu’à la semaine précédente et que ses parents l’ont découvert le week-end avant la publication.

Après avoir signé son premier contrat de livre et commencé à écrire des articles pour des journaux, seules deux autres personnes connaissaient son identité, son agent Patrick Walsh et son comptable, qui s’occupaient des transactions financières via une société écran. Suite au succès de la première saison de la série, Brooke Magnanti a déclaré qu’elle pensait qu’un ancien petit ami était sur le point de la dénoncer et l’a ensuite dénoncé à la police pour menaces et harcèlement à son encontre.

En écrivant sur son blog le jour de la révélation, Brooke Magnanti a déclaré :

On se sent tellement mieux de ce côté. De ne pas avoir à dire des mensonges, à cacher des choses aux personnes auxquelles je tiens. De pouvoir défendre ce que mon expérience du travail du sexe représente pour tous les sceptiques. L’anonymat avait alors un but – il aura toujours une raison d’être, pour les écrivains dont le travail est trop dommageable ou trop controversé pour y mettre leur nom.

En 2010, avant la diffusion du premier épisode de la troisième, ITV2 a diffusé une interview unique entre Billie Piper et Brooke Magnanti, qui avait écrit sous le pseudonyme Belle de Jour, intitulée Billie and the Real Belle Bare All.

  • L’origine du pseudonyme Belle de Jour

Le pseudonyme de Brooke Magnanti est dérivé du roman Belle de jour de Joseph Kessel de 1928 et du film du même nom de 1967 avec Catherine Deneuve, réalisé par Luis Buñuel. Dans le film, ‘Belle de Jour’, le personnage de Deneuve, fréquente une maison clause pendant la journée, lorsque son mari est absent de la maison. L’expression est un jeu de mots sur l’expression française ‘Belle de nuit’, c’est-à-dire une prostituée. Le personnage de Catherine Deneuve n’offrant ses charmes que l’après-midi (de 14 h à 17 h) est surnommé ‘Belle de Jour’.

  • Le meilleur blog britannique

Le blog ‘Belle de Jour: Diary of a London call girl’ est apparu pour la première fois en octobre 2003 et a remporté le prix du meilleur blog britannique 2003 du journal Guardian, pour la deuxième année d’existence du prix. Pendant plusieurs années, les médias ont spéculé sur la véritable identité de l’auteur, à savoir si Belle était vraiment une call girl. Selon The Telegraph, les suppositions sur l’identité de Belle allaient de Rowan Pelling à Toby Young. En 2004, le Sunday Times a publié en première page un titre identifiant à tort Sarah Champion comme l’auteur du blog, sur la base d’une analyse textuelle erronée de Donald Foster.

  • Brooke Magnanti : Une scientifique reconnue

Belle de Jour est une ancienne call-girl et écrivain de Londres, née le 9 novembre 1975. Après six ans d’anonymat, elle a révélé en novembre 2009 pour The Sunday Times qu’elle était le Dr Brooke Magnanti, spécialiste en neurotoxicologie et épidémiologie du cancer au Bristol Initiative for Research of Child Health. En 2003 elle a travaillé pendant quatorze mois comme prostituée à 300 £ de l’heure pour une agence d’escortes londonienne, alors qu’elle rédigeait sa thèse de doctorat.

Début 2012, Magnanti a publié sous son vrai nom un livre de vulgarisation scientifique intitulé The Sex Myth. Ce livre aborde des sujets liés aux études sur la sexualité et à la recherche sociologique sur les effets des divertissements pour adultes et du commerce du sexe. Depuis 2012, elle contribue au Daily Telegraph en tant que blogueuse.

En mai 2016, Magnanti, aux côtés de Paris Lees, a été appelé à témoigner sur les conditions du travail du sexe au Royaume-Uni devant le comité des affaires intérieures qui enquêtait sur les lois relatives à la prostitution en Grande-Bretagne. Les recommandations du comité dirigé par Keith Vaz, publiées en juillet 2016, ont mis en œuvre les suggestions de Magnanti et Lees d’éliminer les casiers judiciaires des personnes arrêtées pour des crimes liés à la prostitution. Les associations de travailleurs du sexe ont qualifié l’apparente volte-face de la Commission de ‘victoire éclatante pour les travailleurs du sexe et nos demandes de décriminalisation‘ et de ‘pas de géant pour les droits des travailleurs du sexe au Royaume-Uni’.

secret-diary-of-a-call-girl-series-picture-04

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.