Le cinéma japonais, délivre lui aussi des films de qualité et cela depuis la nuit des temps. De grands films et des bons films comme notamment pour The Third Murder. Une affaire pas si simple nous emmenant dans un méli-mélo judiciaire intriguant.

Cold case !

Le synopsis est le suivant :

 »Le grand avocat Shigemori est chargé de défendre Misumi, accusé de vol et d’assassinat. Ce dernier a déjà purgé une peine de prison pour meurtre 30 ans auparavant. Les chances pour Shigemori de gagner ce procès semblent minces, d’autant que Misumi a avoué son crime, malgré la peine de mort qui l’attend s’il est condamné. Pourtant, au fil de l’enquête et des témoignages, Shigemori commence à douter de la culpabilité de son client. »

HirokazuKore-eda nous emmène loin de ses travers habituels, c’est-à-dire que le film ne va pas creuser un drame familiale mais va se pencher sur une affaire complexe et juridique de grande ampleur.

Le grand Shigemori, avocat de renom est appelé pour défendre Takashi Misumi. Ce dernier encours la peine de mort, son cas est complexe et sa récidive ne va faire que compliquer la tâche de notre avocat qui va se creuser les méninges sur cette affaire hors-norme.
Les témoignages défilent mais ne se ressemblent pas, Misumi est-il réellement coupable ? Pourquoi a-t-il avoué le premier meurtre 30 ans auparavant en connaissance de cause. Autant de questions qui trouvent réponses à la toute fin du film.

The Third Murder est long, c’est un film aimant prendre son temps et trainer en longueur. Comme pas mal de films nippons, il faut savoir savourer sur la durée et ne pas être pressé. Le film révèle sa sève à la toute fin, faisant ainsi comprendre au spectateur les tenants et aboutissants de cette affaire haute en couleur.

Côté casting nous retrouvons notamment : Masaharu Fukuyama présent dans Tel père, tel fils ou encore Kenshin. L’autre poids lourd est la présence de Koji Yakusho que l’on a pu retrouver dans Cure ou encore 13 Assassins ou bien Mémoires d’une Geisha. Le casting fait excellemment bien le travail. On se sent happé par cette histoire fascinante.

Conclusion :

The Third Murder est prenant, haletant et patient. Certains pourront lui reprocher d’étirer sa narration, mais le final vaut clairement le coup. Puis l’atmosphère, les jeux de lumières notamment des scènes en clair/obscur d’une intensité folles.
Si vous cherchez un thriller à regarder dans les prochains jours alors n’hésitez pas et vous pouvez foncer prendre The Third Murder.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.