S’il avait été américain, il serait connu comme le plus grand groupe de rock du monde. Découvrez le documentaire We Are X consacré à X Japan.

Le documentaire réalisé par Stephen Kijak revient sur l’histoire de ce groupe mythique à l’origine du mouvement Visual Kei. De sa formation en 1982 à son ascension en 1989. Au Japon, Yoshiki – fondateur, batteur, multi-instrumentiste, compositeur, parolier – est une icône à l’instar de David Bowie en occident. Le film narre l’histoire tumultueuse de X Japan au cours des trois dernières décennies. Si les membres du groupe sont vénérés, ils sont tous des fractures, personnelles, physiques et spirituelles. Heath sera évincé par Yoshiki ; Toshi quittera le groupe sous l’influence d’une secte, puis reviendra une fois sorti de son emprise ; Hide décédera dans des circonstances mystérieuses, interprété par tous comme un suicide, à tort selon Yoshiki.

En 2007, le groupe avait vendu plus de 30 millions de disques et plus de deux millions de vidéos avant leur séparation en 1997, malgré près de 10 ans d’inactivité. Le 4 juin 2007, le groupe a été officiellement reformé, avec un nouveau single, I.V., sorti en janvier 2008 sur la plate-forme numérique iTunes. X Japan a également redonné des concerts en mars et mai 2008 au Japon. Leur dernière prestation date de 2014 au Maddison Square Garden de New York.

Produit par l’équipe qui a porté Sugar Man aux OSCARS, WE ARE X célèbre le grand retour du groupe mythique japonais X JAPAN et conte le destin extraordinaire du leader du groupe, YOSHIKI. Sous la direction énigmatique de Yoshiki, batteur, pianiste, compositeur et producteur, X Japan a conquis des millions de fans dans le monde, anonymes ou célébrés comme Sir George Martin, KISS, Stan Lee ou l’Empereur du Japon. We are X dresse le portrait intimiste de ce virtuose, profondément hanté, et de sa musique qui a fasciné des foules de fans durant 3 décennies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here