Alors que Terminator Dark Fate produit par James Cameron est un nouveau désastre pour la licence, on se pose tous la question suivante : Peut-on encore sauver la franchise ? La réponse est évidemment oui à condition de respecter la saga, l’ensemble de ses personnages, ses acteurs, les fans et de montrer cette guerre du futur. En résumé, il faudrait faire un film qui se situe chronologiquement après Terminator Salvation. Il y a peut être une autre solution, le format animé.

Après la sortie du navrant ‘Terminator Genisys‘ l’animateur allemand Bruce Stirling John Knox a fait un pitch pour une nouvelle direction que la série pourrait prendre. Appelé simplement Extermination, Elle se déroule dans le futur post-apocalyptique de la franchise, plus tard que tout autre film l’a montré, avec Skynet apparemment vaincu, mais ses robots restants deviennent de plus en plus dangereux. Sachant qu’ils ne s’arrêteront que lorsque toute vie humaine sera éteinte, la Résistance trouve une solution : exterminer l’espèce humaine (ou du moins la majorité d’entre eux) pour que les plus hauts gradés puissent survivre.

C’est un court métrage impressionnant. Le style d’animation est assez simple mais très évocateur, avec beaucoup de travail de silhouette qui crée une multitude d’images dystopiques. L’idée est quelque chose de complètement nouveau pour Terminator.

Une idée intéressante sur l’orientation que pourrait prendre la licence Terminator à partir de maintenant.

Terminator 3000

Lors de la production de Terminator Salvation, il y a eu un projet animé pour la saga. Terminator 3000 était un projet de film d’animation de Hannover House et Red Bear.

Les détails de l’histoire de Terminator 3000 sont gardés secrets, mais les scénaristes et l’équipe de production avait pour objectif de faire un animé tout public, de niveau PG-13. A l’époque Pacificor qui avait les droits de la saga a intenté une action en justice contre Hannover House au sujet de Terminator 3000. En effet, Hannover House n’avait pas l’autorisation de Pacificor de créer ce film. Eric Parkinson, PDG de Hannover House, affirmait qu’il détenait les droits sur les formes animées de la saga Terminator en raison d’une entente antérieure avec Hemdale, l’ancien propriétaire des droits de la franchise. Parkinson affirmait également qu’ils détenaient les droits de propriété intellectuelle sur plusieurs aspects de la saga. Par la suite, Pacificor a affirmé qu’ils ne soutenaient pas le film car il avait l’intention de continuer la franchise avec Terminator Genisys. Terminator 3000 a été par la suite annulé. Et ce n’est pas plus mal, car si ce format est adapté, il faut clairement proposer un animé R-Rated.

Nous vous proposons une vidéo et un dossier détaillé sur les droits de la franchise Terminator.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.