AccueilCinémaTerminator : Sharon Williams, la première femme de James Cameron, a inspiré...

Terminator : Sharon Williams, la première femme de James Cameron, a inspiré Sarah Connor

Sharon Williams, la première femme du réalisateur James Cameron a inspiré le personnage de Sarah Connor de la saga Terminator.

L’univers de Terminator a été inspiré un rêve cauchemardesque que James Cameron a fait pendant le tournage de Piranha II : The Spawning. Cette anecdote, tous les fans du T-800 la connaisse. Ce que l’on ne savait pas, c’est que l’un des personnages les plus iconiques du cinéma a été inspiré par la première femme de James Cameron, Sharon Williams.

Le réalisateur a raconté cette anecdote, relayée par Terminator Fans, dans son récent livre Tech Noir : The Art of James Cameron. Un dessin pleine page (disponible ci-dessous), que le cinéaste a fait de sa première femme, est accompagné de l’anecdote suivante sur Sarah Connor.

James Cameron explique : ‘Voici ma première femme, Sharon, et le geste qu’elle fait avec sa main droite vous dit tout ce que vous devez savoir sur elle. J’ai dessiné cela en 1973. Elle s’est assise et a posé sur notre canapé, qui était tellement abîmé que nous avons simplement drapé un drapeau américain dessus pour cacher l’état dans lequel il se trouvait. Elle prenait du temps sur sa journée chargée de serveuse dans un restaurant Bob’s Big Boy. J’avais l’habitude d’aller traîner chez Bob’s Big Boy et de l’écouter interagir avec les clients. C’était une vraie petite maligne. Un type lui prenait le bras et disait : ‘Mademoiselle, Mademoiselle ! Je peux avoir une bouteille de ketchup ?’ Et elle répondait, ‘Vous voulez dire en plus de celle qui est déjà sur votre table ?’ Et puis elle continuait à zapper. Donc plus tard, quand j’ai écrit Terminator, je voulais que l’héroïne, Sarah Connor, soit cette fille de la classe ouvrière qui ne soupçonnerait jamais qu’elle est destinée à jouer un rôle important dans le futur, je me suis dit : ‘C’est Sharon.’

Rappelons que dans le premier opus, avant de devenir « la mère du futur », Sarah Connor (Linda Hamilton) est serveuse dans un restaurant, Big Jeff.

Sarah-Connor-Inspiration-James-Cameron-First-Wife-Sharon

Sharon Williams : Une rencontre décisive pour Terminator

Bien qu’elle ait inspiré le personnage de Sarah Connor, Sharon Williams est beaucoup plus important qu’on ne le pense pour la saga Terminator. Sans elle, les films de James Cameron ne seraient peut-être pas ce qu’ils sont. En effet, c’est elle qui a facilité la rencontre entre le co-scénariste de Terminator (1984) et scénariste de Terminator 2 : Le Jugement Dernier (1991), William Wisher, et James Cameron.

En 2017, durant une interview avec flickeringmyth, William Wisher a expliqué sa rencontre avec le réalisateur d’Avatar. Il confie : ‘Eh bien, la version courte est que j’ai rencontré Jim pour la première fois à la fin de 1972. Il avait obtenu son diplôme de fin d’études secondaires au Canada l’année précédente et je connaissais sa petite amie de l’époque, Sharon Williams, qui m’a dit : ‘Tu devrais rencontrer mon petit ami parce qu’il aime le cinéma, la science-fiction et tout ça.’

Cette phrase de Sarah Connor n’a jamais été aussi juste : ‘Pas de destin, mais ce que nous faisons‘.

Tout savoir sur Terminator :

Vous avez aimé ? Partagez :

Thomas
Thomas
Rédacteur en chef et chroniqueur anti-protocolaire. Enfant des années 80's / 90’s biberonné à la Pop Culture.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.