Alors que la franchise Terminator doit faire face à un nouveau naufrage avec le dernier épisode en date, Terminator Dark Fate, revenons sur son prédécesseur, Terminator Genisys, qui aurait du être lui aussi le premier opus d’une nouvelle trilogie.

Ce n’est pas une surprise, Terminator Dark Fate est un échec critique, public – bien qu’une minorité de personnes ont apprécié le film de Tim Miller et c’est tant mieux – et au box-office. Si ‘Dark Fate‘, dont vous pouvez lire notre critique, se veut être une suite directe à T2 en gommant les trois opus qui le précèdent, Terminator Genisys devait être lui aussi le premier volet d’une toute nouvelle trilogie.

En effet, le film d’Alan Taylor, qui était vu lui aussi comme le vrai Terminator 3 par James Cameron , devait faire l’objet de deux suites, mais aussi donner naissance à une nouvelle série télévisée.

Suite à l’échec du film, tous les plans sont tombés à l’eau. Si Terminator Genisys est un renoncement total des codes de la franchise, nous aurions quand même aimé savoir – par curiosité scénaristique – qu’est-il arrivé à John dans le futur ? Et qui a envoyé Pops protéger Sarah Connor alors qu’elle était une enfant ?

L’histoire de Terminator Genisys 2

L’histoire de Terminator Genisys 2 aurait du explorer le climax principal de son prédécesseur, à savoir que John Connor est désormais à la solde de Skynet. Le film aurait du revenir sur sa transformation.

Genisys a essayé d’être à la fois une suite directe et un redémarrage en douceur pour la licence, et ça ne s’est pas très bien passé, même avec le retour d’Arnold Schwarzenegger. Le public n’a pas apprécié le film – mais s’il l’avait fait, nous aurions eu droit à une suite directe de Terminator Genisys.

L’année dernière, en parlant avec Collider, l’interprète de John Connor de Genisys, Jason Clarke, a révélé ce qu’aurait été cette suite directe :

Ils ont eu une idée. Ce dont je me souviens, c’est que le second allait porter sur le voyage de John après qu’il eut été emmené par Skynet… revenir sur ce qu’il est devenu ; mi machine, mi homme. C’est par là que le deuxième allait commencer, et c’est à peu près tout ce que je savais.

L’un des grands ‘rebondissements’ de Genisys a été la révélation que John Connor – le futur chef de la résistance qui a mis toute la franchise en marche – s’est avéré être un cyborg. Le film traite ce moment comme une révélation énorme et choquante, mais le problème c’est que toute la campagne promotionnelle – les bandes-annonces et les affiches – et le pitch dévoilé le climax du film. De plus, comme pour ‘Darke Fate’, des fuites ont révélé toute l’intrigue du film plusieurs mois avant sa sortie.

Terminator Genisys 2 et Terminator Genisys 3 devaient être filmées dos à dos pendant neuf mois de tournage continu. Les scénarios des deux suites ont été conçus par Laeta Kalogridis et Patrick Lussier. Les deux films aurait expliqué qui a renvoyé Pops pour protéger Sarah Connor. J. K. Simmons aurait été davantage impliqué dans les deux films suivants et Dayo Okeniyi aurait repris le rôle de Danny Dyson dans le deuxième film, qui aurait porté sur la vie de John Connor après être devenu, partiellement, une machine.

Enfin, si n’a été confirmé à ce sujet, une rumeur voulait que la personne qui a envoyé Pops dans le passé protégé Sarah serait la fille de Sarah Connor, Jane Connor. Jane est un personnage des comics.

Qui est Jane Connor dans l’univers Terminator ?

Terminator Genisys est un mauvais pêle-mêle de tout ce qui a été fait ou rejeté dans la licence, ce n’est pas vraiment surprenant que la rumeur veut que le personnage de Jane Connor soit introduit dans le suites de Genisys. Jane Connor a fait son apparition dans dans le comics en trois numéros The Terminator : Endgame publié par Dark Horse Comics en 1999. Sarah Connor est ‘forcée’ d’entrer à l’hôpital d’Odessa en raison des complications de sa grossesse parce que son bébé est prématuré à cause des événements de The Terminator.

Sarah accouche d’une fille, Jane, et une toute nouvelle timeline apparait. Sarah conserve une mémoire persistante, car elle demande d’abord son fils après la naissance de Jane, s’attendant toujours à ce que le bébé soit John. Cela représente une faille importante dans la continuité, ou le continuum espace-temps. Le sort de Kyle Reese est incertain dans cet univers.

Le jour du Jugement Dernier arrive toujours, mais la Résistance sous la direction de Jane achève l’assaut final contre Skynet plus tôt, l’empêchant d’initier le cycle du paradoxe de la prédestination en ne renvoyant jamais le premier Terminator.

Qu’en pensez-vous ? Auriez-vous voulu une suite à Genisys plutôt que Dark Fate ? Réagissez dans les commentaires et sur nos réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.