Monsieur est ce genre de films que l’on attend pas et qui nous surprennent par leur beauté et leur profondeur. Un scénario surprenant et mélancolique qui nous valse durant plus d’une heure. Ce genre de long-métrage surprise que l’on veut voir davantage. Pourquoi me direz-vous ? La suite dans le texte.

Cendrillon…

Le film signé Rohena Gera met en scène Ratna, une domestique d’une riche famille de Mumbai. Cette dernière subsiste à ses besoins et celle de sa sœur. Un sacrifice afin que sa sœur ait une vie meilleure que la sienne.

Pour autant, Ratna n’oublie pas ses propres rêves et sa détermination à toute épreuve est toujours présente. Mais au fur et à mesure, celle-ci va côtoyer Ashwin, le fils de la famille. Mais malheureusement, comment rendre cet amour possible entre deux individus issus de castes différentes ?

Là est la question. C’est là tout le sel du film. Comment peuvent-ils surmonter les obstacles qui leurs feront faces ? Dans une société indienne où la caste et le rang social est important. Un garçon issu d’une famille riche ne peut tomber amoureux d’une fille pauvre.

Même dans une société où les mœurs ont évolués, les traditions restent tenaces, elles. C’est un film qui se veut féministe et montre à quel point les traditions et les préjugés des familles et des hommes viennent mettre des bâtons dans les roues des désirs des femmes.

Car même si le système de caste fut aboli, dans les têtes et la société, elle existe encore. Cette tradition a la dent dure. C’est un beau film qui se veut tout de même optimiste. Et la romance entre la domestique, jeune veuve et le jeune fils riche dont les études faites aux États-Unis lui ont permis d’acquérir une ouverture d’esprit loin de celle de l’Inde.

Outre les classes sociales, le film ne dépeint pas les autres problèmes du pays et reste tout même optimiste dans sa narration et dans ce qu’il dépeint. Cela reste un film de romance bien cousu et agréable à regarder. Et puis l’Inde reste un beau pays tout en délicatesse et marqué par la pudeur en ce qui concerne les sentiments amoureux. Du moins dépeint par le film.

Conclusion :

Monsieur est un beau film, une belle réussite pour sa réalisatrice. Les acteurs et actrices sont d’une justesse implacable et il est beau de se laisser transporter durant cette heure et demi. Et cela nous rappelle également que les traditions, mêmes si elles ne sont plus en vigueurs, ont la dent dure dans un pays où les coutumes sont rois et reines.

Monsieur de Rohena Gera avec Tillotama Shome et Vivek Gomber en DVD et VOD le 4 juin.

NOS NOTES ...
Enivrant
Article précédentBorder : La bête et la bête
Article suivantBlack Mirror : La bande-annonce de la saison 5
Fils caché de Kurosawa et de Robert Downey Jr, il est à la recherche perpétuelle du meilleur film.Vous le trouverez très souvent dans une salle de cinéma, à toute heure, de jour comme de nuit. Attention, ne jamais nourrir après minuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.