Vous savez ce que c’est une adaptation à la Française ? L’idée c’est de prendre un concept, de retirer le concept et de filmer ce qui reste. C’est exactement ce que l’on a avec Nicky Larson et le Parfum de Cupidon.

Si on n’aime pas émettre d’avis sur un film après avoir vu sa bande-annonce, dans le cas présent on nous laisse pas le choix. Dès les premières secondes, on comprend que le film sera bien… Français. Dès le départ avec ce plan d’ensemble de ce qui semble être la ville de Paris où l’on a ajouté numériquement des Buildings. C’est moche, tout le long de la bande-annonce on assiste a une parodie de Nicky Larson. Rien n’est respecté. On n’a rien contre Philippe Lacheau, au contraire, mais ça va trop loin, comment on a pu financer ce film quand d’autres projets ambitieux sont refusés. On ne comprend pas. C’est du grand délire. On va nous dire que l’adaptation de Nicky Larson est un hommage à l’animé édulcoré en France de City Hunter. Mais même là, ça ne respecte pas cette version de Nicky Larson !

MAJ avec la bande-annonce finale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.