Hellraiser-1987-Movie-Picture-01

C’est une bonne nouvelle pour les fans, Clive Barker, le créateur d’Hellraiser a révélé sur sa page Facebook qu’il serait de retour pour le remake de son film culte.

Hellraiser est une franchise de films d’horreur britanniques inspirés d’un court roman de l’auteur Clive Barker. Hellraiser met en scène les Cénobites, des créatures infernales menées par Pinhead et adeptes d’un sado-masochisme entre la jouissance sexuelle et la torture sadique. Grâce à un cube fonctionnant comme un casse-tête mécanique sophistiqué, les Cénobitent ont le pouvoir de voyager d’une dimension à l’autre.

Clive Barker a réalisé la première adaptation en 1987, Hellraiser : Le Pacte, pour beaucoup il s’agit d’un classique. L’auteur officie par la suite comme producteur sur le second, troisième et quatrième opus. La franchise compte pas moins de neuf films, à la suite de la première trilogie, le quatrième film explique le commencement de l’histoire tout en marquant la fin. Les films suivants sont indépendants et utilisent l’univers de l’Hellraiser.

Si depuis la fin de la première trilogie, les films suivant pas rencontrés de succès, le remake reviendrait aux origines et devrait satisfaire les fans, puisque celui-ci marquera le retour de Clive Barker.

En effet, Dimension Films a eu l’excellente idée de faire appel au créateur de l’univers Hellraiser pour les besoins d’un nouveau film, un remake du premier opus. Clive Barker confie sur Facebook (via EcranLarge)

« En direct de l’enfer ! Mes amis, j’ai des nouvelles qui devraient vous intéresser. Il y a quelques semaines, j’ai eu un rendez-vous très productif avec Bob Weinstein chez Dimension Pictures, au cours duquel j’ai soumis le pitch d’un remake du premier Hellraiser. Ils aiment l’idée de me voir revenir au premier film, pour raconter l’histoire avec une nouvelle intensité, tout en respectant la structure et les concepts de la première incarnation et en cherchant à en faire un film plus sombre et plus riche.

Aujourd’hui j’ai officiellement invité à écrire le scénario.

Qu’est-ce que je peux en dire ?

Hé bien, il n’y aura pas énormément de CGI. Je suis toujours aussi passionné par le pouvoir des effets spéciaux directs qu’à l’époque où j’ai réalisé le premier Hellraiser. Mais bien sur, le meilleur des maquillages perd de sa force s’il n’est pas fait sur un acteur de première classe. Aussi ai-je dit aux équipes de Dimension que pour moi, il n’y aurait jamais de Pinhead sans Doug Bradley, et pour mon plus grand plaisir Bob Weinstein était d’accord avec moi. Donc une fois les papiers signés, j’ouvrirai une Configuration de Lemarchand, j’y fourrerai ma plume et je commencerai à écrire.

Je vous promets que nulle part ailleurs sur le Net les infos sur ma progression ne seront plus fiables qu’ici, parce que le seul et unique auteur de ces rapports sera votre correspondant en Enfer, moi. Mes meilleures pensées à vous tous mes amis.

Clive.« 

Regarder les trailers des différents films à cette adresse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.