Everything-is-a-Remix-Copy-Transform-Combine

Eklecty-City vous propose aujourd’hui en exclusivité le reportage Everything is a Remix doublé en français par notre ami Dopamine. Réalisé par Kirby Ferguson, l’auteur aborde les thèmes, de l’originalité, de la créativité, de la propriété intellectuelle et des règlementations qui s’y rattachent. Dans la création intellectuelle, rien ne se créé, rien ne se perd, mais tout se transforme, il s’agit de Remix, que ça soit dans la musique, dans le cinéma ou encore l’industrie en général.

Remixer : combiner ou modifier des ouvrages existants afin de produire quelque chose de nouveau. Si le terme était spécifique à la musique auparavant, la méthode est aujourd’hui omniprésente à tous les niveaux de la création.

Kirby Ferguson nous confie que l’idée du reportage lui est venue il y a quelques années, au moment où il y avait tous ces procès pour plagiat contre Coldplay, J.K. Rowling et Dan Brown. «Je me disais que c’était un peu tiré par les cheveux. Pourquoi dès qu’une œuvre ressemble un tant soit peu à une autre, on pense que c’est une contrefaçon ? Ces procès étaient hypocrites, on aurait pu remonter plus loin dans le passé et trouver des choses qui ressemblaient déjà à l’originale».

Aujourd’hui est-il possible de dire, de montrer quelque chose qui n’a pas été fait depuis 2.000 ans ?

Durant les vingt premières minutes le réalisateur revient sur la musique et le cinéma, nous y apprenons entre autres que certaines musiques du légendaire groupe de heavy metal Led Zepplin sont des reprises même pas créditées d’autres morceaux. Kirby s’attarde également sur la franchise de Georges Lucas, Star Wars, qui n’est autre qu’un remix des différentes inspirations du réalisateur.

Parmi les 100 films les plus populaires des 10 dernières années, 74 sont des suites, des reprises ou des adaptations de contenus préexistants. Comme nous l’avions vu dans notre dossier « L’industrie Hollywoodienne manque-t-elle d’inspiration ? » le phénomène «faire du neuf avec du vieux» fait partie du paysage cinématographique depuis des décennies.

Goethe, théoricien de l’art, disait : «les auteurs les plus originaux d’aujourd’hui ne sont pas ceux qui apportent du nouveau, mais ceux qui savent dire des choses connues comme si elles n’avaient jamais été dîtes avant eux».

Nous apprenons par la copie, nous ne pouvons proposer quelque chose d’original sans se familiariser avec le langage de ce domaine, et nous le faisons grâce à l’émulation. Tous les artistes passent leurs années de formation à produire un travail dérivé.

Dans un monde où la réinterprétation est interdite jamais il aurait été possible de produire des films comme Star Wars. Jamais Quentin Tarantino aurait pu sortir ses films, le cinéaste n’hésite pas à reprendre plusieurs phrases de scripts déjà existant.

Les projets de loi comme SOPA, PIPA, ACTA et C-11 menacent la création et notre accès au patrimoine de l’humanité. Comme le souligne Laurent LaSalle « en adoptant une mentalité hypocrite, où des entreprises se battent pour des droits sur la propriété intellectuelle et alimentent une guerre de brevets, on nuit à notre évolution culturelle et technologique.« 

Kirby Ferguson et Robert Grigsby Wilson ont également réalisé une vidéo consacré aux films Matrix. Intitulé Everything is a Remix : The Matrix, la vidéo nous permet de voir les différentes inspirations des frères Wachowski.

Kirby Ferguson lors de la dernière conférence TED (Technology, Entertainment and Design), l’importante rencontre annuelle qui se tient à Monterey en Californie depuis 1984.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=zd-dqUuvLk4[/youtube]

Si vous voulez prolonger votre réflexion nous vous invitions à lire ces différents articles :

> L’industrie Hollywoodienne ne manquerait-elle pas réellement d’’inspiration ?
> Le site officiel de Everything is a Remix
> Everything is a Remix par Laurent LaSalle
> Kirby Ferguson : Everything is a Remix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.