Toy-Story-3-Poster-Fr

Troisième et dernier volet de la saga Toy Story avec le retour de nos jouets préférés qui, je vous le rappelle, ont été les premiers personnages a apparaître dans un film entièrement en images de synthèse. Une décenie plus tard, que vaut le dernier né de Pixar qui revient sur l’univers qui a fait leur succès ?

On retrouve donc les jouets d’Andy à savoir Woody le cowboy, Jessie la cowgirl espiègle et bien sur Buzz l’éclair l’astronaute high tech ainsi que presque tout leurs autres compagnons qui font face à la crainte universelle des jouets : Être jetés à la poubelle ! En effet, Andy a bien grandi et passe ses derniers jours dans sa chambre non plus d’enfant mais d’adolescent qui est sur le point de parti à la fac. C’est dans cette situation que nos infortunés jouets se retrouvent à la garderie.

Je vais vous faire grâce de toute autre description de l’histoire pour venir au plus simple. C’est film est une réussite ! Il clôture l’histoire de Woody et ses amis avec virtuosité tant en nous divertissant qu’en nous donnant matière à penser et surtout à nous livrer de grands moments d’émotions. Les scènes arrivent à nous renvoyer à notre propre histoire et nos propres émotions que l’on a éprouvé à un moment ou à un autre dans notre vie en grandissant. Ainsi, les spectateurs, tels que certains d’entre vous et moi, étions des enfants quand nous avons découvert le premier volet de Toy Story. Nous jouions avec nos jouets en ce temps là, même si quelques consoles pointaient déjà le bout de leurs nez.

Pour ce troisième épisode nous voyons bien que les choses ont changé : Internet, l’ordinateur et le téléphone portable ont remplacé les nounours et autres bébés en plastiques et en bois aujourd’hui délaissés. Qu’avez vous ressenti la première fois que vous avez fait un tri dan vos jouets ? Ne vous êtes vous jamais arrêtez sur ne serait ce qu’un seul jouet qui a réveillez en vous des souvenirs d’enfance enfouis dans votre cœur d’adulte ? D’un compagnon assez rassurant, fort et courageux, pour vous apaiser le soir afin que vous puissiez vous endormir ? N’avez vous pas, quelle que part, une malle de vieux jouets qui attendent de sortir de cette prison pour un jour à nouveau faire leurs devoirs : rendre heureux un enfant.

Toutes ces questions se posent, alors que s’alternent les scènes dramatiques et cocasses du film, et quel film les amis, qui soit capable à la fois de nous faire rire et pleurer. Très peu de film sont capables d’oser de se renouveler comme un Shrek 4 et de livrer autant de bonheur.

Mon avis, je lui offre la note maximale, non pas parce que le film est parfait, il y a surement des défauts que je n’ai pas vu tant je suis encore sous le charme, car ce qui m’importe surtout c’est l’émotion que j’ai ressenti, car le film m’a beaucoup touché et ému. C’est cela que je veux trouver dans un film et qui me comble. Sur ce plan Toy Story 3 a tenu toutes ses promesses. Chapeau Cowboy !

10/10

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.