Croque-de-la-geekette-2  Précédemment dans Croque de la Geekette #7

Mais qu’est ce que j’avais ramené de mon cauchemar en me réveillant !!!!!

Qu’est ce qu’il y avait donc sous mon lit ! ?

La couverture se releva, l’intrus sorti de mon lit. Si je n’avais pas été jeune et en bonne santé avec un cœur bien solide, je serais morte d’une crise cardiaque à la vu de cette apparition.

–          Enfin ! Après de longue année, je suis libre !

–          Liquid Snake ! Mais pourquoi ne pas rester sous mon duvet ? Je veux dire… pourquoi tu es apparu là, ici et maintenant ?

–          Ça me rassure d’entendre une question aussi stupide. Après tout, tu n’es qu’une geek femelle sans aucune expérience du vrai champ de bataille dit il méprisament.

Après une phrase aussi dédaigneuse, il n’y avait plus de doute possible. Si, cher lecteur tu ne connais toujours pas qui est Liquid Snake, sache que c’est l’un des boss de fin dont le charisme est à la taille de sa ténacité à rester en vie. Même physique que Solid Snake mais en blond (et en plus intelligent que son ténébreux de frangin.) Ajoutez à cela un (sur)complexe d’Oedipe doublé d’un psychopathe idéaliste : Vous obtenez Liquid. Je savais pertinemment que sa venue en notre monde avait un lien avec ma rencontre avec Freddy. Ce que je comprenais moins, c’était pourquoi il a fallu que ce soit l’un des boss de JV le plus fou et le plus dangereux qui se retrouve dans ma chambre…. Et torse nu en plus !

–          C’est surement parce que moi je suis normale, hasardais je craintivement, je n’ai pas été manipulée génétiquement pour que mon corps soit une arme de guerre… comme le vôtre qui est plutôt sexy, murmurais je entre mes dents.

J’étais rouge de honte… C’était pas le moment de céder au fantasme issu de mon adolescence. Faut me comprendre, à l’époque il n’y avait pas de personnage masculin qui faisait fantasmer. Lara Croft régnait en Maîtresse des fantasmes pour le public masculin. Pour les filles, le choix était maigre, sauf si on aime les moustaches ou les hommes bodybuildés. Alors comprenez la baffe quand on rencontre Solid Snake et sa Némésis, s’affranchissant des caricatures citées avant.

Solid-Snake-Briefing

Néanmoins, Je m’apercevais que Liquid avait entendu ma réplique. Je serrais les dents dans l’attente d’un coup mortel mais au lieu de me frapper, il se mit à rire. Outre le fait que ce rire me glaça les sangs je ne m’attendais absolument pas à un tel comportement de sa part.

–          Ah ! Ce n’est pas étonnant que je me sois échappé ! Avec un esprit pervers et détraqué comme le tien.

Je restais interloquée ! Était ce un compliment ? Qu’est ce qu’il voulait insinuer ? Comme s’il avait deviné mes pensées, il ajouta :

–          C’est grâce à la rencontre de ce cher Freddy et des évènement cauchemardesque que tu as considéré comme « déjà vu » que tu m’as inconsciemment invoqué.

Il avait raison. Tous ce que j’avais fait, avait un lien tiré par les cheveux avec le personnage. La cruelle souffrance infligée sur Freddy, la chaleur des flammes, le bruit du métal contre le fer. L’enfer de Shadow Moses ! (Je laisse chercher aux chers lecteur/ices trouver à quels évènements cela renvoient.) Cependant cela ne suffisait pas… Il manquait une pièce pour que le choix de mon inconscient d’esprit choisisse Liquid.

J’eus une révélation ; Ma désocialisation ! Devant un écran pas de chaleur corporelle depuis plusieurs jours ! Le corps finit par faire travailler l’esprit et, bonjour les pensées salaces et autres fantasmes.

–         D’accord j’avoue !!! J’aime les mauvais garçons ! Entre Snake et toi, mon cœur n’a jamais vraiment choisi ! Pourtant il n’y pas que toi qui est une icône sexy pour fille (et mec) dans le JV ! Osais je lui dire en me redressant sur mon lit, le doigt tendu vers sa personne.

Il n’a pas dû apprécier. Je ne l’ai même pas vu bouger mais mon manque d’air me fit comprendre ma situation. Aussi rapide qu’un serpent qui frappe sur sa proie, il m’avait saisi par le cou et m’étranglait ! ARGH !

–        Ce n’est pas parce que tu m’as donné vie dans ton univers que tu vas te permettre de me tutoyer…. me siffla t il.

–        Lâchez-moi s’il vous plait…. Vous ne vous rendez pas compte mais, vous êtes aussi fort qu’un homme normal ! Étouffais je avant de tenter une dernière réplique salvatrice :  un homme aussi fort que…. Big Boss !

Il relâcha son étreinte. Visiblement le vouvoiement et le petit compliment qui va avec, lui a plus.

–          Mais au fait….vous parlez français !? ajoutais-je en me massant le cou. La logique officielle veut que votre voix soit anglaise avec un fort accent de majordome !?

–          Tu remarques enfin ce détail pertinent.

Je ne compris pas grand-chose de la suite. Il se mit à parler en anglais, puis en espagnol, italien, japonais évidement, mais aussi en allemand. Je restais patois, heu pantois…. Et perplexe…. A chaque fois qu’il me balançais quelques commentaires rabaissant et haineux, je remarquais qu’il changeait de voix en fonction de la langue utilisée. J’eus aussi tout le temps de le mater l’observer avec soin et me rendis compte qu’il n’était pas le bout de pixel tout droit sorti de la Playstation. Il n’avait pas non plus tout à fait l’apparence qu’il avait lors du chapitre The Twins Snakes. Non, c’était une autre version. Un Liquid Snake inédit modélisé avec des graphismes de PS3 selon ma vision personnelle.

Aaaah la fangirl et gameuse qui est en moi était en émoi ! J’avais créé un nouveau Liquid, sans rien connaître aux logiciel de modélisation 3D. (Faudra que je pense à envoyer un CV à un studio….)

–          Pratique n’est ce pas ?

–          Hein… ? heu, ah oui ! Oui ! Oui ! Oui !Mais… Il y a une chose que je ne comprends pas. Vous me parlez par exemple avec la voix de notre Stéphane Cornicard national ; cependant je remarque que vous n’avez pas parlé en arabe ou même en malais ? Comment cela se fait il ?

–          Il n’y avait pas de doubleur dans ses langues pour leurs arracher la voix.

–          Oh ! Ben tout s’explique alors…. !!! Comment ça pas de doubleur pour arracher leurs voix !!!!!!

–          Tu m’as bien compris !

–          Au…. sens physique du terme ?

–          Ce fut douloureux pour eux mais que veux-tu. Si j’ai manqué de temps, c’est par ta faute, je n’avais pas le temps d’être précis lors de mes opérations.

–          Nooooon ! Vous avez tué Stéphane Cornicard, la voix anglaise Cam Clark, l’espagnol Riki Coello, l’italien Andrea Piovan l’allemand Michael Hulsmann, et le japonais Banjo Ginga. Espèce de tas de pixel HD ! Monstre ! Psychopathe !

–          Ce n’est pas parce qu’on a une blessure à la gorge qu’on meurt forcement.

–          Mais comment est ce possible !!!!?

–          Dans le monde des rêves, comme des cauchemars, chaque esprit est connecté. On est capable par un simple souvenir ou une expérience commune de remonter à la source, c’est-à-dire au corps physique de la personne. Les doubleurs de ma voix avaient un vif souvenir de mon passage dans leurs vies car, sans cesse des communautés de fans ne les laissent pas m’oublier aussi facilement. Mais il a fallu qu’un être capable d’avoir le pouvoir de ramener les êtres tels que moi à la réalité et qui a aussi connu l’un de mes doubleurs pour que j’intervienne. Il ne restait plus qu’a emprunter la seule porte de sortie existante entre les deux mondes, en l’occurrence….toi.

–          C’est donc ma faute…. Pleurnichais je, pardon ! Pardon à vous tous …. Attendez un peu ! Je pense à une chose… Vous avez aussi égorgé les voix de Solid Snake !!!?

–          Cela m’est impossible ! Dommage cela aurait été amusant à faire.

–          Ouf…. Vous ne pouvez pas les atteindre. C’est déjà ça. Pourtant leurs voix ont un lien avec les vôtre ? Vous êtes frères jumeaux. Je ne comprends pas ?

–          C’est pourtant logique, idiote. Les voix sont une partie du background d’un personnage. Une caractéristique propre, qui ne peut être partagée… sauf en cas de changement de casting bien sûr.

–          Donc vous avez aussi volé les voix des Ocelot ?

–          Je vieillis 2 fois plus vite qu’une personne normale. Je ne vais pas m’en renforcer le trait en dérobant ces voix de vieillard.

–          Hé ! Oh ! Voix de vieillard…. Vous y allez un peu fort. Seulement une chose me taraude l’esprit. Pourquoi toute ces voix au lieu d’une seule pour sacrifice ?

–          Cela me sera pratique pour retrouver quelqu’un….

–          Vous voulez dire Solid…

–          Non pas lui ! Pas de cette manière. Pour cela je compte sur les geeks mâles ou femelles comme toi pour voir naître de leurs rêves stupides mon très cher frère et le tuer ensuite.

–          Ooooooh ! Nous les geeks joueurs, on est capable de faire ça ? *_* dis je surprise.

–          Seulement si on vainc Freddy. Pour l’instant tu es la seule personne à l’avoir fait. Et cet abruti n’est pas prêt à revenir hanter les cauchemars d’aussitôt, par ta faute, me dit il avec arrogance et en prenant soin de me faire face de dos. Tu me sera donc au final précieuse car plus à même de faire surgir mon cher frère. Grâce à ton nouveau pouvoir.

–          Oh non, je suis maudite ! En plus je n’ai toujours pas saisi votre but, à part butter Snake cela va de soi.

–          A-t-on avis… pour retrouver la Team Kojima. Il me faudra connaître plusieurs langues pour la retrouver et recruter en même temps mes soldats. Après tous ces tours du monde, il me sera plus facile de capturer ma proie.

–          Quoi !? Vous voulez tuer Kojima. Vous ne pouvez pas tuer votre créateur !

–          Ce n’est pas seulement Dieu que je recherche mais aussi Matsuyama Shigenobu.

–          Celui qui est producteur de MGS Rising ? Vous voulez les tuer ?

–          Cela dépendra. Il faut d’abord les corriger pour arrêter le massacre dans l’univers MGS. Arrêter de faire des jeux sur Père. (Jaloux, pensais je au passage) Je les ferais bien changer d’avis pour leurs futurs projets.

–          J’hésite à comprendre….

–          Quand on voit le tournant que prend l’histoire. Autant tout mettre en œuvre pour la changer suivant son propre intérêt. Je pourrais alors influencer ces deux enquiquineurs à aller vers mon but. Me faire revivre dans les prochains épisodes. Je vais faire mieux que ça ! Je vais leur faire créer des jeux où je suis le protagoniste…

–          Hein ? Quoi ?

–          …. Ainsi j’égalerai Snake avec ses 2 jeux et demi et même je surpasserai Père avec ses 3 jeux le mettant en scène.

–          Ah ben si c’est ça… complexe d’infériorité. La folie des grandeurs. C’est normal… Que faites-vous !? Non ne partez pas ! Vous n’allez pas faire de mal aux vrais humains !?

–          De toute façon si cela tourne mal, c’est Dieu qui reprendra les rennes comme d’habitude. D’ici là, il ne pourra plus rien faire pour m’échapper. Mais avant toute chose, je vais reprendre ce qui me revient de droit. Le premier rôle. Je suis quand même plus charismatique que mon frère ou Big Boss et puis moi j’ai du goût… je ne porte pas un cache œil ! MWahahahahaha !

Comment répliquer après un commentaire si pertinent. Ainsi me quittait Liquid Snake, prêt à traumatiser et même à zigouiller la nouvelle équipe de Kojima. Il était parti pendant que je restais à mes lamentations désespérées, ce n’était pas un rêve ni un cauchemar…. J’avais relâché un monstre et ce n’était surement pas le dernier…..

En Bonus, un autre exemple de la jalousie viscérale de Liquid vis à vis de son frère :

Solid-Snake-ce-Fantasme-ambulant

2 Commentaires

  1. Et moi qui ait rêvé d’être Solid Snake cette nuit… arrggh ! Liquid est devant moi, il tente de communiquer…
     » – T’as pas une clope ?  »
    Ah, non, c’est ma mère (blonde, alors que je suis brun) qui me réveille. Ouf. Un peu plus, et je lui balançais mon pied à la g*****

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.