La trilogie T2 Novel est une série de romans écrits par Stephen Michael Stirling, après les événements de Terminator 2 : Le Jugement Dernier, et publiés pour la première fois en mai 2001, ce qui en fait les premières œuvres à poursuivre officiellement la franchise. La série se compose de trois romans : T2 : Infiltrator (2001), T2: Rising Storm (2003) et T2 : The Future War (2004).

Stephen Michael Stirling ou S. M. Stirling est un auteur canado-américain de science-fiction et de fantasy. Stirling est bien connu pour sa série de romans d’histoire alternative Draka et ses séries Nantucket et Emberverse sur les voyages dans le temps et l’histoire alternative. Ses romans décrivent souvent des situations militaires et des cultures militaristes.

Stirling est né à Metz en France, le 30 septembre 1953 d’une mère anglaise et d’un père canadien. Il a vécu dans plusieurs pays et réside actuellement au Nouveau-Mexique, États-Unis, avec son épouse Jan. Dans le passé il a fréquemment collaboré avec d’autres auteurs comme David Drake, Jerry Pournelle et Anne McCaffrey.

En 2001, il a publié un premier roman qui fait suite à Terminator 2 de James Cameron.

Le pitch : Six ans après les événements de Terminator 2 : Le Jugement Dernier, Sarah Connor et son fils John, 16 ans, vivent sous le nom de Krieger près d’une petite ville du Paraguay, croyant avoir détruit Cyberdyne et empêché la création de Skynet. Dieter von Rossbach, ancien agent antiterroriste autrichien et modèle du Terminator, s’installe ensuite dans la maison voisine. Il est attiré par les Connor, et après que Sarah lui ait parlé de la guerre future, ils sont attaqués par un nouveau T-800, créé dans le présent par un nouveau modèle Terminator, l’I-950 Infiltrator. Réalisant que le Jour du Jugement Dernier n’a pas été évité, ils tentent une fois de plus d’arrêter la création de Skynet.

Les I-950

Contrairement aux Terminators de la série T, les Terminators de la série I ne sont pas des machines fabriquées en usine. Skynet a décidé que la meilleure façon pour l’un de ses terminateurs d’agir humainement était de commencer avec un humain et d’ajouter des améliorations technologiques si nécessaire. L’I-950 débute comme un bébé avec un processeur de réseau neuronal attaché à son cerveau, fournissant un lien ascendant vers Skynet. Pour le conditionner physiquement, on le cajole avec des jouets holographiques pour ramper jusqu’à ce qu’il soit épuisé. Au bout de quatre ans, il reçoit une injection qui le fait vieillir rapidement jusqu’à maturité pour terminer sa formation. Afin de mieux se fondre avec les humains, l’I-950 peut ressentir des émotions, mais la portée est limitée par l’un de ses implants cybernétiques. Parce qu’il est beaucoup plus humain que la machine, les chiens ne sont pas alertés de sa présence et l’I-950 Infiltrator peut passer inaperçu pendant des périodes extrêmement longues à l’intérieur d’une base de résistance.

Les I-950 sont équipés de processeurs modèle 101 au cas où ils seraient nécessaires, ainsi que de cellules de puissance. Une fois que la partie ‘vivante’ de l’I-950 est morte, l’unité centrale prend alors le contrôle du corps, mais ne peut le faire que pendant une courte période. Ils peuvent se reproduire avec d’autres I-950, mais pas avec des humains. Si la femelle I-950 décide que la grossesse l’empêcherait d’accomplir sa mission, elle pourrait féconder ses ovules in vitro et serait implantée dans des utérus de substitution humains. Ils sont également capables de se cloner eux-mêmes.

Les personnages

Dans la galerie des personnages nous retrouvons :

Sarah Connor : Sarah vit maintenant sous le nom d’emprunt de Suzanne Krieger (le mot allemand pour ‘guerrière’) au Paraguay, se cachant du gouvernement américain avec son fils John.

John Connor : John a maintenant 16 ans, il va à l’école et tente de mener une vie normale, après que son destin ait été apparemment réécrit lors de la dernière défaite de Skynet.

Dieter von Rossbach : Un ancien agent autrichien de lutte contre le terrorisme, et le modèle final pour la série T-800 Model 101 des Terminators, qui rejoint les Connors dans leur quête pour détruire Skynet une fois pour toutes. Il est établi dans le roman qu’il a été confirmé pendant les événements des deux premiers films qu’il se trouvait dans deux endroits spécifiques, expliquant pourquoi on ne lui demandait jamais de poser des questions concernant les actions des T-800 car ses supérieurs ont toujours su qu’il n’y avait plus le T-800.

Serena Burns : L’I-950 Infiltrator renvoyé dans le présent pour tuer les Connors et assurer la naissance de Skynet.

Jordan Dyson : Frère de Miles Dyson et d’un agent du FBI, obsédé à découvrir les faits de la mort de son frère et à traduire Sarah Connor et John Connor en justice, avant qu’il ne soit témoin de l’I-950 et des Terminators en action et apprenne la vérité sur eux.

Critique

Publishers Weekly dit de T2 : Infiltrator que l’auteur a bien compris les détails de l’univers de Terminator et a pensé que l’histoire avait un sens qui raconte comment Skynet, après deux échecs, allait à nouveau essayer de tuer John Connor. Laura Kayne, critique SF chez Crowsnest, a apprécié T2 : The Future War et a loué le lien qui existe avec les deux premiers films Terminator.

Résumé des trois romans :

T2 : Infiltrator : John et Sarah, alors qu’ils vivaient au Paraguay, rencontrent un ancien agent du nom de Dieter von Rossbach, dont l’apparence physique allait devenir la base du T-800 Terminator vu dans les deux premiers films. En fin de compte, John, Sarah et Dieter se retrouvent en conflit avec la toute dernière version d’un Terminator, l’Infiltrator I-950, Serena Burns. Cette unité, envoyée du futur par Skynet, a pris la relève en tant que chef de la sécurité de Cyberdyne, qui opère désormais sous le contrôle du gouvernement américain.

T2 : Rising Storm : Après l’élimination de Serena Burns et la destruction de Skynet dans T2 : Infiltrator, John Connor retourne au Paraguay avec Dieter von Rossbach tandis que Sarah Connor reste sous la garde de Jordan Dyson. Dieter et John entreprennent bientôt des missions distinctes pour commencer à établir la résistance humaine contre Skynet. John se rend à Boston, où il rencontre un groupe d’étudiants du MIT qu’il a d’abord contacté en ligne. Dieter met sa fortune à profit pour établir des contacts. Pendant ce temps, le clone de Serena est devenu actif et commence à prendre ses propres mesures pour éliminer les Connor, ainsi que pour s’assurer que Skynet devienne autonome. Le climax de fin se déroule en Antarctique…

T2 : The Future War : Juste après les événements du T2 : Rising Storm, le Jugement Dernier arrive au printemps 2003 et Skynet commence à utiliser son contrôle de l’armée américaine pour exterminer la race humaine. De leur cachette en Alaska, Sarah et son fils John alertent leurs alliés parmi les militaires, les agences de renseignement et la population en général afin de tenter de sauver l’humanité des machines. Des éco-terroristes appelés Luddites, qui rassemblent les survivants, les enferment dans des camps de concentration et les exposent à des armes biologiques dans le but d’éradiquer l’humanité pour le bien de la planète qui sévit au service de Skynet. Comme le prédisent les événements de The Terminator, les humains finissent par prendre le dessus, ce qui incite Skynet à voyager dans le temps pour tenter de tuer Sarah et d’établir sa propre existence.

1 COMMENTAIRE

  1. Pour Terminator Dark Fate , ils ont du s’inspirer de cette série de livre car le personnage interpreté par Mackenzie Davis est un Terminator I-950.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.