Lors d’une interview accordée récemment à nos confrères de Yahoo TV, l’acteur Jerry O’Connell est revenu sur les coulisses de Sliders et a annoncé qu’un remake de la série culte est à l’étude.

Et si on découvrait un passage vers des mondes parallèles, si vous pouviez glisser vers des milliers d’univers différents ? Se retrouver la même année, être la même personne, mais que tout le reste soit différent ? Et si on ne trouvait plus le chemin de retour ?

C’est un secret pour personne, du moins pour les fans, les coulisses de la série Sliders a connu des hauts et des bas. Après trois excellentes saisons, la série qui avait encore un fort potentiel a été annulée par FOX avant d’être repris par Sci-Fi pour deux saisons supplémentaires, malgré les départs « brusques », les contraintes budgétaires et une nouvelle direction créative.

Pour rappel, voici le pitch originale de la série : Perdus dans les dimensions parallèles, Quinn Mallory (Jerry O’Connell) et ses compagnons d’infortune « glissent » de l’une à l’autre espérant retourner chez eux un jour… Après les départs de John Rhys-Davies (Pr. Maximillian P. Arturo) et de Sabrina Lloyd (Wade Welles) à la fin de la saison 3, la série prend une tournure plus science-fiction et introduit des extraterrestres appelés Kromaggs qui souhaitent conquérir l’ensemble des mondes parallèles. Du casting original, il reste Jerry O’Connell et Cleavant Derricks qui composeront avec Kari Wuhrer (Maggie Beckett) et Charlie O’Connel, le frère de l’acteur principal qui incarne le frère de Quinn, Colin.

Depuis quelques mois, la série est disponible sur Netflix, c’est à cette occasion que nos confrères de Yahoo TV ont rencontré Jerry O’Connell. L’acteur revient sur les coulisses du film et annonce qu’un remake est à l’étude.

Nous apprenons que lors des auditions pour Sliders, Jerry était plus intéressé par la série La Vie à Cinq. Âgé de 20 ans à l’époque, il pensait que la série allait lui ouvrir plus de portes, mais l’implication de Bob Weiss – producteur exécutif – et de John Landis l’a poussé à accepter le rôle de Quinn Mallory.

Jerry O’Connell confie avoir été très proche de John Rhys-Davies, qu’il a beaucoup appris à ses côtés et qu’il allait voler avec lui tous les weekends. Au sujet de l’interprète de Rembrandt Brown, Cleavant Derricks, et de Sabrina Lloyd (Wade Welles), il indique qu’il était également très proche des deux acteurs, il a vécu un temps en colocation avec Sabrina Lloyd. Le mari de Rebecca Romijn confie que sa partenaire de Sliders lui manque et qu’il garde contact avec elle via Instagram.

Quant à Kari Wuhrer (Maggie Beckett), il croise de temps en temps l’actrice à Los Angeles. Il en profite pour parler de la venue de l’actrice sur la série qui coïncide avec une période très difficile, les départs de John Rhys-Davies et de Sabrina Lloyd, mais aussi des créateurs Tracy Tormé, Robert K. Weiss et John Landis, lui ont sapé le moral.
Bien que les deux créateurs étaient toujours crédités, de nouveaux producteurs étaient en charge de la série. Selon lui, les départs de John Rhys-Davies et Sabrina Lloyd sont intervenus à cause de désaccords artistiques avec les nouveaux producteurs.

L’acteur n’oubliera jamais le départ de John Rhys-Davies. Il raconte qu’une nuit un producteur s’est rapproché de John, après une poignée de main entre les deux hommes, l’interprète du Professeur Arturo s’est rapproché de lui pour lui annoncer « Je quitte la série » Jerry lui demande alors ce qu’il va devenir, John lui répond : « Tout ira bien garçon… Essaie de garder l’intégrité de la série… c’est toi qui en est en charge maintenant.« 

Jerry O’Connell a souffert de cette nouvelle direction artistique, l’idée de la série était de visiter des mondes similaires au notre avec des changements (Et si les communistes dirigés les États-Unis etc.) la série aimait aborder ce type de réflexion, ce qui faisait la force du projet. Par la suite, la série est devenu un spectacle d’action avec les Kromaggs.

Jerry O’Connell a quitté la série avant sa dernière saison totalement what the fuck, l’acteur âgé de 25 ans avait réussi à diriger quelques épisodes en imposant un style proche des premières heures de Sliders, notamment avec l’épisode parodiant Jerry Springer « Lipschitz en direct« . Jerry confie n’avoir jamais regardé la dernière saison.

Depuis des années, nous sommes le premiers à dire que la série pourrait faire l’objet d’un excellent remake, et bien notre vœux pourrait être exaucé. En effet, Jerry O’Connell confie que le co-créateur du show, Tracy Tormé, l’a appelé récemment pour lui dire qu’ils songent à redémarrer la série Sliders.

9 Commentaires

  1. J’étais accro’ à Sliders lorsque ça passait sur M6 ! Je serais curieux de voir un remake, le concept de base est suffisamment accrocheur pour relancer la machine.

    Par contre, je sais pas si c’est moi, mais j’ai l’impression qu’il y a quelques fautes de frappes ou des mots oubliés ici et là dans l’article. Ça rend la compréhension délicate par moment.

  2. Effectivement il a été écrit dans la précipitation ;). Sliders est tout simplement culte. Il y aurait tellement à faire avec le pitch original de la série. Pour une fois nous sommes pour un remake, on le réclame même.

  3. bon article sauf que les kromags ne sont pas des extraterrestres mais une eolution differente des humains dans certains mondes parraleles

  4. J’étais vraiment fan de cette série, du moins des trois premières saisons. Les thèmes abordés étaient intéressants, originaux et recherchés. L’arrivée de Maggie et des nouveaux producteurs ont tout gâchés, avec le nouveau scénario qui s’en est suivi. Perso, j’ai lâché après la saison 4 (que je n’ai pas du tout aimée) parce que la 5, c’était du n’importe quoi (avec Mallory).
    Je suis triste des départs successifs de John et Sabrina, qui me semblaient nettement plus honnêtes, talentueux et intègres que kari Whurer qui, elle, se réjouissait du sort du personnage de Wade. Les tensions entre les deux actrices se ressentaient jusque dans la série et c’est injuste que Sabrina ait été virée comme ça, au profit de l’autre, alors qu’elle était présente depuis le début. Mais que voulez-vous, pour cette nouvelle prod’, il fallait qu’une nana bien gaulée débarque pour le plaisir des adolescents (ils l’on confirmé). Ils ont perdu d’excellents acteurs juste pour l’audimat. C’est vraiment nul, Sliders avait un réel potentiel.

  5. Des nouvelles depuis 2016 ? On est tous d’accord, les dernières saisons étaient pourries, mais les débuts vraiment géniaux et je suis certaine qu’un reboot dans cet esprit cartonnerait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.