Hannibal-Series-Picture-01

Personnage de fiction issus des romans de Thomas Harris, rendu célèbre en 1991 par l’interprétation magistrale d’Anthony Hopkins, Hannibal Lecter fait aujourd’hui l’objet d’une adaptation pour le petit écran. Diffusé jeudi soir aux États-Unis, nous avons eu la chance de visionner l’épisode pilote de la série Hannibal.

Les serial killers sont en vogues actuellement aux États-Unis, la série Dexter diffusé sur Showtime en est clairement responsable. Après “The Following“, une série lancé il y a quelques sur la Fox avec Kevin Bacon où un criminel forme une secte durant son passage en prison. Après la A&E qui diffuse actuellement “Bates Motel” une série prequel à Psychose – le classique d’Alfred Hitchcock – revenant sur la jeunesse de Norman Bates. C’est au tour de la chaine NBC de frapper fort avec la série Hannibal.

Pour comprendre où se situe chronologiquement la série, il est important de faire un point sur les différentes œuvres consacrées au personnage.

L’écrivain Thomas Harris s’inspire de différents tueurs en série pour créer l’un des personnages les plus célèbres de la littérature policière. Ed Gein – arrêté pour le meurtre de deux femmes, ainsi que pour cannibalisme – Ted Bundy – a agressé et assassiné de nombreuses jeunes femmes – Edmund Kemper et le travail de l’agent du FBI Robert Ressler servent de base pour la création du personnage.

Le premier roman “Dragon Rouge” est sorti en 1981, l’histoire suit le profiler Will Graham, qui tente d’arrêter un psychopathe se faisant appeler Dragon Rouge. Pour avancer dans ses recherches il doit interroger un autre tueur a qui il eu à faire dans le passé, le Dr Hannibal Lecter. Cette première aventure du célèbre psychiatre cannibale est portée pour la première fois à l’écran en 1986 avec le film de Michael Mann, “Le Sixième Sens” / “Manhunter“. William L. PetersenGil Grissom dans la série Les Experts – incarne Will Graham tandis que Brian CoxWilliam Stryker dans X-Men 2 – campe le Dr Hannibal Lecter appelé “Lecktor” dans ce film.

Hannibal-2001-Movie-Picture-01

En 1988, Thomas Harris publie Silence of the Lambs. Exit le personnage de Will Graham, place à une jeune étudiante du FBI, Clarice Starling. En chasse d’un tueur appelé Buffalo Bill, la jeune femme fait appelle au Dr Lecter, emprisonné à vie dans un hôpital psychiatrique. Le roman fut adapté en œuvre cinématographique par Jonathan Demme en 1990 avec Jodie Foster dans le rôle de Clarice Starling et Anthony Hopkins dans le rôle du Dr Lecter. C’est l’interprétation d’Anthony Hopkins qui va populariser le personnage. En 1999 sort Hannibal, sept ans se sont passés depuis les faits relatés dans Le silence des agneaux. Mason Verger, un milliardaire défiguré par Hannibal – et une de ses rares victimes à avoir survécu – découvre que ce dernier se cache à Florence sous une fausse identité, en parallèle Clarice Starling traque le serial killer. Le film fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2001 avec “Hannibal“, Anthony Hopkins interprète pour la seconde fois le cannibale, quant à Clarice Starling, l’actrice Julianne Moore succède à Jodie Foster.

En 2002, Brett Ratner réalise un remake du film “Le Sixième Sens“, intitulé comme le livre original, “Dragon Rouge“, Anthony Hopkins reprend pour la dernière fois son rôle et Edward Norton campe Will Graham.

Thomas Harris publie en 2006 Hannibal Rising / Hannibal Lecter : Les Origines du Mal, un roman revenant la jeunesse du personnage de fiction Hannibal Lecter. L’année suivante le film est adapté au cinéma sous la direction de Peter Webber, sous les traits du célèbre psychopathe, l’acteur français Gaspard Ulliel.

En septembre 2011, Gaumont International Television annonce travailler sur le développement d’une série autour du personnage Hannibal Lecter. La série revient sur les premières années de Will Graham au FBI et sur sa première rencontre avec Hannibal Lecter. L’intrigue prend donc place quelques années avant les évènement dépeints dans “Dragon Rouge“.

Le célèbre psychiatre Hannibal Lecter développe une relation particulière avec l’un de ses patients, jeune profiler du FBI, Will Graham. Ce dernier, très instable, est troublé par une fascination dévorante pour les tueurs en série, pour qui il éprouve une trop grande empathie, ce qui est à la fois un atout dans son métier et un mal terrible pour sa santé mentale. Lecter cache lui aussi bien des secrets.

Hannibal-Series-Picture-02

Jeudi soir, ils étaient 4,4 millions à suivre les premiers pas d’”Hannibal” sur NBC, un petit score, mais la chaine a atteint la plus forte audience de cette case en un an. Que dire de ce pilote réalisé par David Slade (30 Days of Night) et scénarisé Bryan Fuller (Dead Like Me)?

La série bénéficie d’une très bonne mise en scène. Ce premier épisode prend son temps et pose les bases de la série. C’est violent, efficace et put*** c’est esthétiquement classe, et comme le confiait Bryan Fuller, nous retrouvons l’atmosphère du “Silence Des Agneau“. Certes c’est une série policière, mais les fans des Experts, Hawai 5-0 etc. seront déçus, c’est moins clipesque et visuellement parfait. La psychologie des personnages prend une place importante dans la série.

Le casting est au top, Hugh Dancy campe un jeune Will Graham totalement névrosé. Ses petits délires de reconstituons des scènes de meurtre, ou bien lorsqu’il fait des cauchemar offre à la série une esthétique incroyable. Laurence Fishburne succède à Dennis Farina (Le Sixième Sens), Scott Glenn (Le Silence des Agneaux) et Harvey Keitel (Dragon Rouge) dans le rôle de l’agent du FBI Jack Crawford. L’acteur est bien mieux à la tête de l’Unité des sciences du comportement de Quantico que chez les Experts…

Enfin, s’il ne parviendra pas à faire oublier Anthony Hopkins, l’acteur est définitivement le visage d’Hannibal Lecter, Mads Mikkelsen, Prix d’interprétation masculine en 2012 pour “La Chasse“, s’en sort avec brio. Absolument fascinant, l’acteur n’est pas dans une copie du jeu d’Anthony Hopkins et offre une autre dimension au personnage d’Hannibal Lecter.

La série possède un potentiel énorme pour devenir une série culte, mais avec ça case horaire, son ADN proche du “Silence des Agneaux” peut ne pas trouver son public. Si on ignore si la série sera reconduite pour une seconde saison, il reste douze épisode, nous avons hâte de voir la suite, en éspérant que nous tomberons pas sur de banals enquêtes policières. Durant les prochains épisodes nous aurons droit à une visite de Gilian Anderson, pour l’anecdote dans l’épisode 19 saison 9 de X-Files : Aux frontières du réel, Mulder est enfermé et dit « bonjour Clarice » a Scully lors d’une de ses visites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.