La chaîne Youtube Pop N Chill consacre une vidéo à The Matrix Online, le prequel de Matrix 4.

C’est au Dice Summit 2016 que Hideo Kojima a animé une conférence où il aura placé quelques informations sur sa situation et son futur.

Nous le savons tous maintenant, Kojima a fait renaître son nom de ses cendres en brisant au passage la cage de son ex-employeur devenue de plus en plus petite. Par la suite, notre grand artiste aura officialisé une union avec la firme japonaise Sony afin de proposer une exclusivité sur PlayStation 4 qui restait sans réelles informations jusque lors.

S’il y a bien une chose qui avait réussi à filtrer, malgré un flou clairement présent, c’est que le prochain jeu de Kojima Productions sera aussi charismatique et fort narrativement ainsi que novateur en termes d’interactions, ces facteurs étant la patte du père de la saga Metal Gear Solid. C’est ce que les joueurs attendent de lui et il en est clairement conscient.

Plusieurs suppositions ont été émises quant à la possibilité de voir une nouvelle licence se transformer en série, néanmoins, Hideo San ne sait pas lui-même si cela se fera. De la part de celui qui aurait souhaité que Metal Gear s’arrête plus rapidement, toutes les hypothèses sont permises.

Quelques autres nouvelles nous sont parvenues, notamment le fait que Kojima se dirige vers des formats de jeu différents si ce n’est même sur d’autres supports médiatiques : production de films, d’animes, utilisation de la réalité virtuelle (n’oublions pas que Sony développe son propre modèle de casque RV)… De nombreux projets qu’ils nous tarde de voir se dessiner.

P.T., l’abandon d’un enfant en plein divorce

Si beaucoup se pose a question de savoir si le fameux P.T., démo préquelle et illustrative d’un potentiel Silent Hill pourrait voir une reprise du projet : rien n’est sûr. Si légalement il semble difficile d’arracher la licence à Konami, il se pourrait que Kojima Productions développe un projet du même acabit dans un futur incertain. En effet, Kojima à récemment rencontré Norman Reedus ainsi que Guillermo Del Torro, deux des principaux acteurs de ce projet avorté. Nous en saurons probablement plus d’ici quelques semaines.

Focus sur une relation de longue date : Hideo Kojima & Guillermor Del Toro

Un des plus beaux moments du DICE Summit 2016 était bien la rencontre entre Hideo Kojima et Guillermo Del Toro. De grands moments médiatiques sincères, ce qui suit est le résumé de cette conférence entre ces deux hommes que l’Art rapproche.

Nos deux protagonistes se sont retrouvés sur le plateau du DICE Summit 2016, animé par Geoff Keighley. Si le contexte restait ironique étant donné qu’aucun membre de l’actuel Konami n’était présent afin de récupérer le prix donné à cette occasion pour Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, Kojima a du ressentir un joli sentiment de satisfaction.

Nos deux compères sont revenus sur leur première rencontre, à l’instar d’un couple dont la relation serait l’inspiration et l’enfant serait l’Art. Chacun possède pour l’autre un grand respect ainsi qu’une complicité sans faille, revenant sur leur côté Otaku prononcé.

Del Toro, grand fan de la saga Metal Gear se rappelait entre nostalgie et effroi sa première rencontre avec Psycho Mantis, ce dernier devenant un modèle riche pour le personnage de Kroenen qu’il aura fait appraître dans Hellboy, un de ses films les plus connus du grand public.

De son côté, Kojima revenait sur les films du réalisateurs en citant notamment le Labyrinthe de Pan dont il aura imité la créature phare du film, deux yeux dessinés au creux de ses mains. Il a décrit le côté atypique des personnages comme ceux de Hellboy, entre surprise et représentation brièvement sexualisé, “Tanbi” comme on dit au Japon.

S’il y a bien une passion que nos deux artistes partagent, c’est celle des jouets, quitte à éprouver une certaine jalousie sur la collection de l’un et de l’autre. Ce qui est certain, c’est que Del Toro lèguera sa magnifique figurine de Zombi 2 au maître japonais (rires).

Une question souvent posée mais dont la réponse reste souvent standardisée, Del Toro s’est vu demander son avis sur la place du jeu vidéo dans le milieu artistique. Comme on pouvait l’attendre du réalisateur, une réponse transparente et intelligente fut donnée : limité entre la créativité et l’argent, cet univers est loin d’être simple pour les artistes. Les moyens de production et les modèles de consommation évoluent, les pratiques changent… Le créatif se veut novateur lorsque le doute s’installe via la nostalgie côté consommateur. Del Toro explique clairement que Kojima a un train d’avance sur le média vidéo ludique, celui qui aujourd’hui se voit de plus en plus malmené par les mutations de son environnement.

Kojima est revenu sur sa volonté de créer un nouveau jeu. Partant d’une envie de se laisser un an pour développer un jeu indépendant. De nombreuses discussion avec ses fans et ses amis proches l’ont mener à s’accorder sur une chose : partir réaliser ce qu’il a toujours fait, un projet grandiose.

Del Toro a annoncé qu’il suivrait Kojima peu importe ses projets, ce qui laisse présager de nombreuses choses… dont une possible nouvelle collaboration par la suite (avec Norman Reedus ?).

Une belle conférence,beaucoup d’émotion et de sincérité pour deux personnalités hors normes. A quand la suite ?

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.