Il y a es films intéressants et autres bouleversants. Paterson fait partie de la seconde catégorie. Oui, la critique démarre sous les chapeaux de roue, mais quand c’est Adam Driver qui pilote, ça décoiffe et cela, jusqu’au bout.

Faire de la poésie ou conduire, il faut choisir

Paterson vit au New-Jersey à Paterson. Cet homme sobre, courtois et réservé est chauffeur de bus. L’homme aime son boulot, même s’il peut être harassant, Paterson aime transporter des passagers et ainsi découvrir moult péripéties et ainsi converser durant ses trajets. Pourtant, l’on pourrait croire à un film dramatique tant l’on s’attend à des malheurs, en général le lot de ces films retraçant le quotidien banal de personnes normales.

Pourtant, notre héros s’il en est un, est un grand poète, un poète loin des ménestrel et troubadour, mais il fait partie de ceux qui ont un talent des plus indéniables. Sans rimes ou d’envolées lyriques, ses poèmes sont simplement beaux. Cependant, Paterson ne croit pas en son talent comme ne cesse de lui rabâcher la belle Laura, sa femme, qu’il embrasse chaque matin à 6h30 pétante.

Contrairement à lui, Laura est pétillante, pleine de vie et extravertie. C »est une artiste accomplie, ayant apportée une touche de folie dans le foyer conjugal. Pourtant, même s’ils sont opposés, ils vont excellemment bien ensemble.

Nous suivons la routine des deux personnages et leur vie. Même la ville dans laquelle ils vivent est un personnage à part entière. Elle vit, elle montre ses courbes et suit les envies et l’imagination de Paterson.

C’est un film qui nous emmène en voyage. Quel voyage mes amis.

Mais encore ?

Le film est sorti en 2016 avec une première présentation au Festival de Cannes 2016. Celui-ci est réalisé et écrit par Jim Jarmusch (Dead Man, Only Lovers Left Alive). Celui-ci n’en est pas à son premier coup d’essai.

Paterson nous emmène suivre les péripéties d’Adam Driver dan le rôle principal et Golshifteh Farahani dans celui de Laura. Le jeu des acteurs et si juste qu’il nous transporte dans un quotidien pourtant rempli de banalités.

On se laisse aller dans cette réalisation si belle et envoutante. Finalement, même si la vie nous emmène suivre une routine, celle-ci peut-être magnifier par nos plus petits gestes de notre quotidien.

Un film qui vaut le coup ?

Si vous le voyez dans votre rayon de Blu-Ray, alors n’hésitez pas un seul instant et prenez le. Oui ce film es à prendre, certes, il ne faut pas s’attendre à un film d’action mais plus à de la réflexion sur notre quotidien et nos vies. Mais quand cela est beau et bien amené, même la vie d’un chauffeur de bus peut-être passionnante.

Je le répète : Paterson est un film à voir et à revoir. Notre version du film ne comportait pas de bonus, mais même sans ces derniers, le film reste un petit bijou qui fait que l’on aime le cinéma.

Conclusion :

Paterson est beau, envoutant et magistral. C’est un coup de cœur fantastique. Même s’il se veut modeste, c’est un long métrage valant un visionnage et de loin. Suivre la vie de ce petit chauffeur de bus écoutant chaque jour ses passagers et ayant un talent de poète nous fait relativiser sur nos petites vies. Qu’est-ce que la routine après tout ?
Certes, je me répète, mais il est rare de tomber sur des bijoux comme ceux-ci. Consacrez-y lui du temps, vous ne le regretterez absolument pas. C’est un film sur la vie, rien de plus, rien de moins.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.