23 juin 1989. Une date historique dans l’histoire du cinéma et box-office, avec une promotion pharaonique; Batman de Tim Burton souffle ses 30 ans aujourd’hui. L’occasion de revenir sur ce petit bijou.

Pour célébrer son anniversaire, la Warner a pris les choses en main et pour notre plus grand plaisir, nous l’avons vu en version originale avec un nouveau master 4K – disponible depuis le 5 Juin aux États-Unis – sur une télévision 4K OLED. Il sortira chez nous le 4 septembre prochain dans sa version française. Les précommandes du coffret Anthologie Batman (1989-1997) en 4K Ultra HD Blu-Ray sont désormais disponibles chez plusieurs revendeurs dont le géant Amazon.

La création d’un mythe

Toute la genèse du projet est en soi passionnante: le choix très contesté de Michael Keaton en Batman avec une multitude de pétitions envoyées à la Warner Bros; La post-production à Londres dans les studios de Pinewood avec la création de Gotham City, du costume de Batman et de ses gadgets dont la fameuse Batmobile, la pression permanente des producteurs. Tim Burton était souvent en désaccord avec Jon Peters, le choix de mettre Prince dans le film venait de lui .

Un tournage très épuisant donc pour ce jeune réalisateur, qui en sort grandi pour son premier blockbuster.

La Batmania

A sa sortie, le film explose les compteurs, et fait un premier week-end record aux États-Unis avec 40 millions de dollars de recettes. Les gens achètent, mangent, s’habillent en Batman.
Le logo emblématique, déjà présent sur l’affiche, est partout. Il y avait même les céréales Batman. Jamais un film de super-héros n’aura créé un tel impact dans la pop-culture.
Batman est encore à l’heure actuelle une œuvre fascinante.

Que ce soit l’interprétation de Michael Keaton en Batman – l’un des meilleurs – de Jack Nicholson en Joker, des seconds rôles, de la musique iconique et inégalée de Danny Elfman, de la direction artistique d’Anton Furst sur Gotham City – les maquettes sont stupéfiantes – ou encore de la mise en scène de Tim Burton, le film est un pur divertissement de luxe, qui certes a pris quelques rides – ce qui en fait son charme – mais garde toute son élégance avec le temps.

Une redécouverte totale

A notre grande surprise, le sound design a été remastérisé: Les tirs de fusils, les corps à corps, le son des véhicules et des impacts ont été remplacés par des sons plus percutants et réalistes. La nouvelle copie en 4K est fabuleuse par rapport au dernier Blu-Ray sorti en 2010: le HDR fait des merveilles, la restitution du master d’origine est proche de la perfection. Une claque.

Conclusion

Une œuvre à la fois sombre et gothique, Tim Burton marque de son empreinte avec Batman. Des personnages tourmentés avec une ville gangrenée par le crime, un justicier masqué qui terrorise les habitants de Gotham City, un malade mental utilisant des produits chimiques pour mettre la pagaille aussi.

Le tout emballé avec beaucoup d’humour noir et de scènes cultes: la première apparition de Batman, les multiples confrontations entre lui et le Joker, Batman qui emmène Vicky Vale dans sa Batcave, le climax final dans l’église, la scène des ballons. Un vrai festival.

NOS NOTES ...
Un classique indémodable
Article précédentTerminator 3, en cours de réhabilitation
Article suivantTeen Spirit : Une envolée lyrique
Grand fan de Batman, d'Alien et d'Halloween. Il vit dans sa grotte, mais reste toujours à l'écoute de l'actualité cinématographique. Disponible à plein temps, il réagit plus vite que son ombre. Il déteste la langue de bois, et n'hésite pas à descendre les films surestimés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.