AccueilCinéma West Side Story : Quand Spielberg dépoussière un grand classique

[CRITIQUE] West Side Story : Quand Spielberg dépoussière un grand classique

Cette fin d’année est riche en films et parmi cette liste exhaustive se trouve la dernière réalisation de Steven Spielberg. West Side Story fera donc son arrivée d’ici peu et nous avons eu la chance d’avoir pu le visionner. Que faut-il en penser ? Mérite-il d’y dépenser une place de cinéma ? La réponse dans ce texte.

Icône de la pop culture

Quoiqu’en en dise, la version de 1961 est au Panthéon des films cultes dans le genre comédie musicale. Même si dans le fond il est davantage proche d’un drame à la sauce Roméo et Juliette.

Cette version 2021 remaniée par Steven Spielberg n’a pas pour but de moderniser le récit mais davantage de le figer. Il reprend tous les éléments du matériau de base tout en le dépoussiérant légèrement par de la mise en scène solide et des plans hautement convaincants.

Tout le récit reste similaire. Aucun nouveau personnage ou réelle ajout. Spielberg a souhaité donner un coup de jeune à un film ayant bien vieilli même dans ses propos de fond à base de lutte des minorités et de vengeance absurde. A qui s’adresse donc cette “remasterisation” ? Avant tout à ceux n’ayant pas connaissance du long métrage coréalisé par Jerome Robbins et Robert Wise.

Délaissé par la life !

Cette version remasterisée met en scène Ansel Elgort (Baby Driver) et Rachel Zegler dans ce roméo et juliette des bas fonds. Clairement, on ne va pas se mentir, ça sent un peu la poussière dans la narration, la faute à des archétypes de personnages ancrés dans le passé. Cela a tendance à quelque peu coincé de nos jours où la profondeur des personnages est davantage travaillée.

Toutefois, les parties musicales passent bien et on prend un malin plaisir à se prendre au jeu des chorégraphies et des chants. Néanmoins, si vous recherchez un récit poussé et haletant, clairement vous pouvez passer très largement votre chemin. Si à contrario vous êtes attiré par une histoire sympathique et sans prise de tête avec une pointe de mélodramatique alors ceci est pour vous.

Conclusion

Avec West Side Story, Steven Spielberg revisite un grand classique de la pop culture afin d’y poser sa patte et ainsi faire découvrir aux nouvelles générations une histoire dans les rides du temps n’ont aucun effet. Ne vous attendez pas au film de l’année mais surtout à un beau moment de cinéma où le cerveau est laissé de côté afin d’admirer une tragédie shakespearienne.

RÉSUMÉ

Steven Spielberg dépoussière délicatement West Side Story avec le coup de pinceau qu’il faut pour redonner éclat a un grand film et lui redonner vie de la plus belle des manières !

Vous avez aimé ? Partagez :

Rami
Rami
Fils caché de Kurosawa et de Robert Downey Jr, il est à la recherche perpétuelle du meilleur film.Vous le trouverez très souvent dans une salle de cinéma, à toute heure, de jour comme de nuit. Attention, ne jamais nourrir après minuit.

Les favoris

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[CRITIQUE] West Side Story : Quand Spielberg dépoussière un grand classiqueSteven Spielberg dépoussière délicatement West Side Story avec le coup de pinceau qu’il faut pour redonner éclat a un grand film et lui redonner vie de la plus belle des manières !