Vitae Umbra : The Book of Life c’est le nom du premier long-métrage en animation live de Antonio Maria Da Silva, le roi du mashup.

Du mashup au long-métrage d’animation

Vous connaissez son nom, Antonio Maria Da Silva buzz sur la toile ces derniers mois avec les mashup du Hell’s Club avec lesquels il rend hommage au cinéma et à la pop culture. Connu par les cinéphiles depuis des années pour ses mashups de qualités – notamment pour son travail sur Terminator et Robocop – c’est véritablement les vidéos du Hell’s Club, dont un troisième épisode et un spin-off sont en préparations, qui l’ont propulsé sur le devant la scène avec des articles dans les médias du monde entier.

Réalisateur autodidacte et talentueux, Antonio Maria Da Silva exerce son métier depuis plusieurs années avec un rêve de proposer un jour son propre blockbuster d’auteur. Un rêve qui est aujourd’hui une réalité avec Vitae Umbra : The Book of Life.

« Les ombres sont des êtres de lumière. Sans la lumière, elles ne peuvent pas vivre. »

Vitae Umbra : The Book of Life a demandé pas moins de deux années de préparation et une année de travail. Il s’agit d’un film qui mélange animation et live, le tout en ombres chinoises. Imaginez un mix – pour rester dans les termes du mashup – entre Conan, le Seigneur des Anneaux, le Dernier des Mohicans, le Petit Dinosaure, Avatar avec du Roi Lion et une pincée d’écologie.

Du côté de l’intrigue, l’histoire se passe sur la planète Umbra où les êtres vivant naissent des éléments, l’eau, les arbres , la pierre. Le récit suit Andromedio un être qui naît d’un arbre, qui sur dirige le monde créé par le réalisateur pour Vitae Umbra, la planète Umbra.

Afin de garder une liberté artistique, Antonio Maria Da Silva a pris la décision d’autofinancer le film et de travailler uniquement avec ses comédiens. Le réalisateur est actuellement en recherche de producteur pour finir de concrétiser son projet.

Si à cette heure Vitae Umbra : The Book of Life nous n’avons encore aucune date de sortie. Nous avons eu l’immense honneur d’être le premier média à voir les toutes premières séquences du film.

Nous avons été séduits par la poésie qui se dégage des images. Durant les quelques minutes présentées nous avons ressenti différentes émotions, le réalisateur signe là un projet très personnel qui lui tient à cœur et cela se ressent à l’écran. Pour vous imager notre ressenti vis à vis de Vitae Umbra : The Book of Life, le film nous renvoie à notre expérience de Ori and the Blind Forest, le jeu vidéo de Moon Studio qui prend place dans un univers enchanteur et poétique et dont vous retrouverez le trailer dans la galerie ci-dessous avec les images du film.

La chaîne Youtube Pop N Chill revient en détail sur les scénarios des films Batman annulés, mais aussi sur le Batman 3 de Tim Burton et les réelles ambitions de Joel Schumacher.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.