Terminator-Salvation

Terminator Salvation, le quatrième opus de la célèbre franchise initiée par Cameron en 1984, pour cette suite McG succède à Cameron et à Jonathan Mostow.
Les trailers et les spots tv nous rassurèrent sur l’avenir du film.

En 2018, après l’apocalypse qui a vu s’affronter les hommes et les robots, John Connor est devenu le chef de la résistance humaine contre Skynet et son armée de Terminators. Sa vision du monde est pourtant remise en cause par l’apparition de Marcus Wright, un inconnu qui se souvient seulement de s’être trouvé dans le quartier des condamnés à mort. Connor doit découvrir si Marcus a été envoyé du futur ou s’il est un rescapé du passé. Alors que Skynet prépare l’assaut final, Connor et Marcus s’engagent dans une odyssée qui va les mener au cœur même des opérations de Skynet. Ils y perceront le terrible secret qui se cache derrière l’annihilation programmée de l’humanité tout entière…

Grand fan de la saga, je suis déçu du résultat,
pour commencer la musique composée par Danny Elfman (L’Étrange Noël de Monsieur Jack, Batman le défi…) est tout simplement mauvaise, mal utilisée, le theme de terminator n’y est pas dans son intégralité, Brad Fiedel compositeur des « Terminator » de Cameron nous manque!!

Malgré un casting de choix, les personnages ne sont pas assez approfondis et ont du mal à s’imposer.
La grossesse de « Kate Connor » interprétée par Bryce Dallas-Howard n’est pas évoquée une seule fois.
Sam Worthington, véritable étoile montante d’Hollywood, qui sera à l’affiche du prochain Cameron « Avatar » incarnant « Marcus » s’en sort avec brio, quant à Christian Bale, je m’attendais à plus d’investissement.
Anton Yelchin est la surprise du film, les fans craignaient son interprétation de « Kyle Reese » rôle autrefois tenu par Michael Biehn.
Jadagrace dans le rôle de « Star« , la petite protégée de « Kyle Reese« , une enfant qui n’a connu que l’après « Jugement Dernier » est « absente » du début à la fin, aucun dialogue, ce personnage méritait d’être un peu plus étudié.
A noter le retour de Michael Ironside (Total Recall) pour le rôle du « General Ashdown« , Helena Bonham Carter (Fight Club) en tant que le « Dr Serena Kogan« , vous entendrez également Linda Hamilton (Terminator, Terminator 2) « Sarah Connor » via des enregistrements.
Pour terminer sur les personnages, je vais vous parler du Cameo d’Arnold Schwarzenegger d’une durée de quelques seconds en CGI sur le corps de Roland Kickinger également bodybuilder d’origine autrichienne, le résultat n’est pas au même niveau que le travail effectué sur « Benjamin Button« , mais nous pardonnons, c’est un réel plaisir de retrouver notre « Schwarzi » qui fera une apparition dans son propre rôle pour le film de Stallone « The Expendables« .

Les fans veulent une version Director’s Cut

Sur papier le scénario paraissait bien, dès que le calme revient dans le film une explosion n’est pas très loin, on regrette certains passages comme Terminator 1 & T2 où les personnages se livraient… .

Il y a peu de « Terminator« , cela se défend, nous sommes en 2018 c’est le début de la guerre contre les machines, Cameron nous a présenté la guerre en 2029, donc ne vous attendez pas à une armée entière de T-600, T-800.
Beaucoup de clin d’œil, fait habilement, seul les fans boy remarqueront, je prendrai pour exemple, la musique que l’on entend dans T2 lorsque John embarque sa moto, celle-ci se retrouve dans le film, soyez attentif.

En conclusion le film est moyen, les fans sont divisés, McG a plus ou moins fait mieux que Mostow avec T3), très loin de Terminator 2, le film étant un PG13 et non un R-Rated comme les précédents s’est vu ôter de 30 à 40mn de scènes certaines classé R, qui se font cruellement ressentir, par moment on se sent perdu, nous attendons avec impatience la sortie en DVD & Blu-ray de la version Longue Director’s Cut , faut s’y faire, le Terminator qui nous mettra la même claque que T2 n’est pas près d’arriver.

07/10

Ou sont passé les scènes supplémentaires ?

En effet, le film dans sa version Director’s Cut comporte que quatre minutes supplémentaires.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.