Scary-Movie-5-Movie-Picture-01

Scary Movie 5 résume à lui seul la décadence d’une franchise au potentiel énorme née au début des années 2000. Si le film est d’ores et déjà disponible en DVD / Blu-Ray aux États-Unis, le cinquième opus Scary Movie cherche encore un distributeur et une date de sortie en France, son plantage au box-office américain y est probablement pour quelque chose…


Une question vient à nous, pourquoi vouloir relancer une franchise morte depuis 7 ans ?

Fin 2000, les frères Wayans (Marlon Wayans , Shawn Wayans , Keenen Ivory Wayans) impose sur nos écrans Scary Movie, un film parodiant principalement les franchises Scream et Souviens-toi… l’été dernier. Avec ses dialogues mémorables – dont certains sont de véritables punchlines – le film hérite rapidement du statut de film culte au même titre que le premier Hot Shot et de The Last Action Hero. Nombreux sont les spectateurs à rejouer les scènes du film, à rendre hommage au personnage de Doofy et au célèbre Wass Up de Budweiser détourné par Scary Movie. Après Spoof Movie, les frères Wayans marque à jamais le cinéma parodique avec Scary Movie.

L’été 2001, les Wayans récidivent avec Scary Movie 2, inférieur à son prédécesseur, le film ne reste pas moins drôle et parodie cette fois les films Exorciste, Hannibal, Ça il est revenu etc. c’est en 2003 que le tournant s’opère avec l’arrivée de David Zucker. Le papa de l’excellent Y a-t-il un pilote dans l’avion ? (et des films suivants) va littéralement conduire la franchise dans le mûr. Véritable valeur sûre dans le cinéma comique américain des années ’80, ’90, on imaginait à l’époque que l’arrivée du cinéaste allait donner un second souffle à la franchise Scary Movie.

Malheureusement c’est l’inverse qui c’est produit, si certains sont encore bons clients de David Zucker et de son acolyte Pat Proft, la petite bande n’est clairement plus dans l’air du temps depuis la fin des années ’90 et se maintiennent dans des blagues potaches datant de ‘70, qui ne font plus rire petits et grands… Sorti respectivement en 2003 et 2006, les épisodes 3 et 4 sont de véritables nanars.

Si on pensait la franchise définitivement enterrée, la sortie de Scream 4 en avril 2011 pousse la Weinstein Company à lancer un nouvel épisode Scary Movie. Pour ce cinquième opus, alors que David Zucker signe le scénario avec son complice Pat Proft, le cinéaste cède son poste de réalisateur à Malcolm D. Lee (cousin de Spike Lee). Présente depuis le premier épisode, Anna Faris avait fait savoir en 2011 à Digital Spy son désir de reprendre le rôle de Cindy (notre article). Et bien Zucker et sa « nightmare team » ont jugé bon de ne pas rappeler l’actrice qui portait à elle-seule toute la franchise sur ses épaules. Nous retrouvons dans les rôles principaux Simon Rex et Ashley Tisdale, mais aussi des guests : Snoop Dogg (on se demande encore pourquoi) cliché Charlie Sheen et Lindsay Lohan embauchés pour la scène d’ouverture du film… un indice sur la légitimité du projet.

Jody et Dan, qui forment un jeune couple, emménagent avec leur bébé dans une maison où semblent se manifester d’étranges phénomènes. Ils vont faire appel à un médium… et au ballet pour faire la lumière sur cette malédiction.

Voilà le pitch de ce cinquième épisode, commençons donc par les points positifs… passons aux points négatifs : le film est tout bonnement mauvais. Comment un film qui se veut parodier Paranormal Activity, La Planète des Singes : Les Rrigines, Black Swan, Insidious, Inception, Evil Dead, La Cabane dans les Bois… peut être aussi mauvais ? Comment l’homme derrière la série Y a-t-il un flic… ? et Top Secret ! peut écrire une telle daube ? Les dialogues sont inexistants, nous n’avons même pas assez de matière pour vous proposer une critique digne de ce nom tant ce film est mauvais. C’est écrit à la va vite, on reprend des scènes plans par plans et on essaie d’y ajouter quelques blagues qui ne prennent pas.

A la rédaction on s’interroge sur les 20 000 000 $ alloués au film. Où est passé cet argent ? Dans les poches de Charlie Sheen et Lindsay Lohan probablement pour des apparitions de 5 minutes… Pour jouer la carte de la transparence, nous l’avouons, nous avons souri à quatre reprises devant Scary Movie 5… devant les mimiques d’une petite fille totalement barré et muetteScary Movie 5 enterre définitivement la franchise lancée par les frères Wayans en 2000 et nous rappelle que David Zucker n’est plus que l’ombre de lui-même… mais ça nous le savons depuis bientôt quinze ans…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.