Thomas Lilti est le réalisateur du film et aussi médecin généraliste dans la vie. Il a à son actif plusieurs longs-métrages traitant ce sujet dont la série et le film Hippocrate ou encore Médecin de compagne.

Qu’en est-il de Première année avec Vincent Lacoste et William Leghill ?

Une immersion au PACES

Antoine, incarné par l’acteur William Lebghil, entame pour la troisième fois sa première année au PACES -établissement spécialisé pour les études de médecine- alors que Benjamin, interprété par le comédien Vincent Lacoste, fait sa première incursion. Ce dernier va comprendre rapidement que ce ne sera pas une mince affaire.

Sollicités à plein temps dans les cours et en dehors, ils devront réussir aux concours, se hisser au plus haut du classement jusqu’à la fin de l’année pour être accepté en seconde année.
Sur 50000 candidats -dixit le site du PACES- sont retenus: soit 30%, ce qui équivaut à 7500. Des études donc très difficiles.

Le duo Vincent Lacoste/William Lebghil

L’interprète Vincent Lacoste suit une carrière intéressante.

Depuis Les beaux gosses, il a déjà tourné dans plus d’une vingtaine de longs-métrages français. Il a 25 ans, et c’est déjà un beau parcours.
William Legbhil a lui aussi une belle carte de visite, il s’est fait remarquer dans quelques séries -dont SODA en 2011- et a eu un rôle dans Le sens de la fête.

Thomas Lilti aime ses personnages. Benjamin et Antoine sont touchants.
Leur parcours est ici présenté comme une véritable épopée.
Ils vont connaître des moments difficiles, surtout pour Benjamin, qui devra combler un retard énorme pour ne pas échouer au concours final.
La fin est d’ailleurs une belle preuve d’amitié et de solidarité.

La mise en scène est épurée, le cadre également. Quelques fulgurances sont à souligner; Par exemple les salles ou sont installés les élèves pour les concours, on se croirait dans un laboratoire géant ou encore quand nos deux protagonistes sont submergés par les cours dans leur studio: une contre-plongée accompagnée d’une belle photographie illustre bien la scène.

Première Année n’est pas un film qui restera dans les annales du cinéma.
En revanche, c’est un bon feel good movie d’1h30 qu’on aimerait voir plus souvent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.