La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

Le géant du streaming, Netflix, a récupéré les droits mondiaux du dernier opus de la saga Massacre à la tronçonneuse de Legendary Pictures.

En effet, le Hollywood Reporter rapporte que le prochain film Massacre à la tronçonneuse sera diffusé sur la plateforme au N rouge. Rappelons que ce nouveau film se veut une nouvelle être une suite directe au film original de Tobe Hooper.

Sorti le premier opus est considéré comme l’un des films d’horreur les plus influents de tous les temps. Il introduit le personnage de Leatherface, membre d’une famille de cannibales, qui est une figure imposante au visage déformé, caché par la peau de ses victimes. Le personnage a été une constante dans les nombreuses suites, préquelles et apparitions accessoires dans d’autres médias.

Massacre à la Tronçonneuse : Quelle est la chronologie des films de la franchise ?

Le nouveau film se déroule des années après les événements choquants de l’original, dans un cadre où Leatherface n’a pas été vu ou entendu depuis. Selon Netflix et Legendary, le nouveau Massacre à la tronçonneuse cherche à reprendre là où le film de Tobe Hooper et Kim Henkel s’est arrêté, en faisant revivre la franchise d’horreur la plus célèbre de la même manière audacieuse et provocante qu’elle a été présentée au monde pour la première fois.

Réalisé par David Blue Garcia, d’après un scénario de Chris Thomas Devlin, Massacre à la tronçonneuse a été tourné l’année dernière en Bulgarie et est produit par le cinéaste Fede Alvarez et Rodolfo Sayagues via Bad Hombre, ainsi que par Kim Henkel, Ian Henkel et Pat Cassidy d’Exurbia Films, et Legendary Pictures.

Le casting se compose d’Elsie Fisher, Sarah Yarkin, Jacob Latimore et Moe Dunford.

La chaîne Youtube Pop N Chill revient sur la Success Story de la franchise Fast and Furious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.